Rappelez-vous de ces 7choses quand vous pensez ne pas être assez bon

de | 13 avril 2018

Rappelez-vous de ces 7choses quand vous pensez ne pas être assez bon

assez bon

« Nous ne pouvons pas nous haïr dans une version de nous-mêmes que nous pouvons aimer. » ~Lori Deschene

Parfois j’ai vraiment l’impression d’être quelqu’un de terrible et je me compare sans cesse aux autres, même si on me dit que je suis quelqu’un de bien.

Presque tous les jours, j’essaie de prouver que je ne suis pas quelqu’un qui mérite d’être aimé, ou que je n’exploite pas assez mon potentiel. Généralement il y a beaucoup de pression à « cumuler » dans notre société. On pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec soi si, par exemple, on est toujours célibataire à un certain âge, si on n’a pas un salaire assez élevé, si on n’a pas un grand cercle d’amis, si on ne rentre pas dans le moule de la société ou qu’on n’agit pas d’une certaine façon en présence d’autres personnes.

Parfois, au milieu de toute cette pression, j’ai l’impression d’oublier toutes les merveilleuses choses sur moi.

Je suis bloqué dans ma tête, et je laisse ma critique intérieure déchirer complètement mon estime de soi jusqu’à me détester à un tel point que je peux rien faire à part manger de la crème glacée, regarder la télévision la journée et dormir.

Voici ce que j’essaie de me rappeler quand je pense que je ne suis pas assez bon :

Pas assez bon ?

1) Les gens auxquels vous vous comparez se comparent également aux autres.

Nous nous comparons tous à d’autres personnes, et je peux vous assurer que les gens qui semblent tout avoir ne le font pas.

Quand vous regardez d’autres personnes avec compassion et compréhension plutôt qu’avec jugement et jalousie, vous pouvez mieux les voir pour ce qu’ils sont ; des êtres humains. Ce sont des êtres humains magnifiquement imparfaits passant par les mêmes défis universels que tout le monde traverse.

2) Votre esprit peut être un menteur très convaincant.

Une fois, j’ai vu une citation qui disait « Ne croyez pas tout ce que vous pensez ». Cette citation a complètement changé la façon dont je réagis quand une pensée cruelle ou décourageante me passe par l’esprit. Les pensées sont seulement des pensées, et c’est malsain et épuisant de accorder autant d’importance à celles qui sont négatives.

3) Il y a plus de bon que de mauvais en vous.

Ce rappel important s’inspire d’une de mes citations préférées de Jon Kabat-Zinn « Jusqu’à votre dernier souffle, il y aura plus de bon que de mauvais en vous. »

Comme quelqu’un qui a parfois tendance à zoomer sur tous mes défauts apparents, ça m’aide à me rappeler qu’il y a aussi beaucoup de choses que j’aime chez moi, comme le fait d’être en vie et de respirer et de pouvoir emprunter de nouvelles voies quand j’en ai envie.

4) Vous devez vous aimer le plus quand vous pensez que vous le méritez le moins

Ce fut une révélation pour moi, mais je suis certain que ça a déjà été dit plusieurs fois auparavant.

Je trouve qu’il est difficile d’accepter l’amour et la compréhension des autres quand je suis dans un état de colère, de honte, d’anxiété ou de dépression. Mais l’adoption cette vérité a changé mon point de vue et m’a fait réaliser que l’amour est en fait le plus beau cadeau que je puisse recevoir pendant ces périodes.

Pas assez bon ?

5) Vous devez accepter pleinement et faire la paix avec le « présent » avant de pouvoir atteindre et d’être satisfait avec le « futur ».

Une chose que j’ai apprise en faisant des changements et en atteignant l’étape suivante, c’est que vous ne pouvez pas vous sentir pleinement satisfait de là où vous allez jusqu’à ce que vous puissiez accepter , reconnaître, et appréciez là où vous êtes.

Profitez et faites la paix avec l’endroit où vous vous trouvez, et votre voyage vers quelque chose de nouveau sera beaucoup plus pacifique, enrichissant et satisfaisant.

6) Concentrez-vous sur les progrès au lieu de la perfection et jusqu’où vous allez plutôt que d’où vous êtes parti.

Une des plus grandes causes du dégoût de soi est la nécessité de s’acharner à « bien faire les choses.» Nous recherchons la perfection et le succès, et quand nous ne sommes pas satisfaits, nous avons l’impression d’êtres des moins que rien et de n’avoir aucune valeur. Ce que nous n’avons pas l’air de réaliser, c’est que la recherche du succès et être prêt à prendre un risque est déjà un exploit, quel que soit le nombre d’échecs.

Au lieu de vous réprimander pour tout gâcher et trébucher en arrière, donnez-vous une tape dans le dos pour essayer, faire des progrès, et aller aussi loin que possible.

7) Vous ne pouvez pas haïr votre manière de vous aimer.

Vous dire à quel point vous êtes un raté ne vous fera pas plus réussir. Vous dire que vous n’êtes pas à la hauteur de votre potentiel ne vous aidera pas à atteindre un potentiel plus élevé. Vous dire que vous êtes inutile et indigne d’être aimé ne vous fera pas vous sentir plus utile et plus digne d’être aimé.

Je sais que cela paraît terriblement simple, mais la seule façon d’avoir de l’amour-propre est de vous aimer, peu importe qui vous êtes et où vous vous situez si vous savez que vous voulez changer.

Vous êtes bien comme vous êtes. Et vous aurez un peu plus d’amour-propre chaque fois que vous vous en rappellerez.

Écrit par Madison Sonnier de Tiny Buddha et originally featured

Photo by KelseyyBarbara 

Après Rappelez-vous de ces 7choses quand vous pensez ne pas être assez bon voir aussi:

Une réflexion au sujet de « Rappelez-vous de ces 7choses quand vous pensez ne pas être assez bon »

  1. Annajo Janisz

    Un texte magnifique et bouleversant. On sent que c’est écrit avec l’âme. Voilà pourquoi c’est aussi juste.
    Merci. Je partage avec plaisir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *