in

Une urne qui vous fera devenir un arbre après votre mort

Partagez cet article
Annonce
devenir-un-arbre

Bios Urn, une urne funéraire qui vous fera devenir un arbre après votre mort

Comment devenir un arbre après la mort : Bios Urn est une urne funéraire qui propose de laisser un arbre derrière vous après votre mort. 

Elle est faite à partir de matériaux biodégradables: noix de coco, tourbe compactée et cellulose. A l’intérieur de l’urne il y a une graine de pin, qui peut être remplacée par n’importe quelle graine ou plante, et poussera pour rappeler votre bien-aimé. Une fois l’urne plantée dans le sol, la graine peut germer et l’arbre peut pousser. Vous voilà réincarné en arbre ! Bios Urn transforme la mort en un retour à la nature.


Annonce
devenir-un-arbre

devenir-un-arbre

Une vidéo de présentation du projet :

Annonce

Une fois plantée, la graine de l’arbre se nourrit et absorbe les nutriments des cendres de votre corps qui sont contenues à l’intérieur de l’urne.

L’urne elle-même est faite à partir de noix de coco et contient de la tourbe compactée et de la cellulose. On y mélange les cendres, et la graine placée à l’intérieur. Vous pouvez même choisir l’arbre que vous voudriez devenir.

Une fois que vos cendres ont été placées dans l’urne, on peut les planter et ensuite la graine germe et commence à se développer.

Vous pouvez même aller jusqu’à choisir le type de plante que vous voudriez devenir, selon le type d’espace de plantation que vous préférez. Nous avons maintenant la possibilité de transformer les cimetières en forêts, ce qui est un peu moins traditionnel mais beaucoup plus pratique.

Cela pourrait être un excellent moyen d’aider à préserver l’environnement, de contribuer au bien-être de l’écosystème et de savoir que vos proches revivront à travers la belle expression de la nature.

Sandra Véringa

Après devenir un arbre après votre mort voir aussi :

Annonce

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

35 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Je trouve ce conception intéressant et cela fait longtemps que j’ai opté pour cette possibilité quand mon heure viendra (le plus tard sera le mieux ;-). cela dit n’y a t-il pas plus ne nutriments sur un cadavre en décomposition que sur ses cendres ? D’ailleurs brûler des corps c’est pas très écologique…

  2. bonjour j’aimerais savoir si on sais le faire en Belgique et ou je pourrais m’adresser au moment venu merci a vous et bonne journée

  3. même si faire pousser un arbre avec notre corps mort…. c’est le secret espoir de beaucoup parmi nous, sachez que si l’arbre grandit, ce n’est pas grâce à l’urne biodégradable mais malgré les cendres qu’elle contient qui détruisent l’humus exactement comme les engrais chimiques ! Ne soyez pas dupes, cette urne « bio » c’est du « green washing » de la crémation qui, par ailleurs, pollue l’air, les cours d’eau, … en plus de gaspiller l’énergie et d’accentuer le dérèglement climatique !!

    • Bonjour Francis jsui pas daccord carBien sûr que non en quoi les cendre vont polluer et déréglé le climat franchement sa tien pas les cendre vont juste alcalaniser le sol au niveau de l arbre dc si le sol est tres acide sa va être bénéfique sinon pas grand chose a moin que l arbre aime les sols acide est ds ce cas elles s y plaieron pas ds des cendre mais en aucun cas polluer … G pas compris votre logique

  4. Je pense que mon grandpère va bientôt nous quitter. Il voulait être incinéré, mais je ne savais pas où trouver une assez bonne urne. Je ne savais même pas où la mettre après sa mort. Je pense que cette urne est une très bonne idée !

    • Bonsoir
      Sachez qu’en France il n’est pas autorisé de récupérer les cendres d’un défunt, il faut obligatoirement les mettre au cimetière.

      • C’est faux les familles peuvent récupérer les cendres, il faut dans ce cas le déclarer à la mairie de naissance du défunt avec écris « récupérer par la famille, pour dispersion dans la nature »

        • non c’est maintenant interdit car certains se debarrasser de l’urne beaucoup ont été retrouvés lors de la vente des maisons les heritiers n’en voulaient pas ou simplement jetées

      • Oui et non, on vois ça avec les pompes funèbre sinon on peut être escorté par la police… j’ai mon père décédé la semaine dernière, on n’a eu une urne biodégradable pour le mettre dans l’eau.

      • absolument pas ! Différentes options s’offrent à nous ! Internet sert à cela et les pompes funèbres, entre autres, savent très bien vous en informer……

      • je confirme…j’ ai demandé aux pompes funèbres en février quand mon papa devait être incinéré….c’est ce qu ils m ont repondu….en France maintenant suite à de nombreux problèmes familiaux avec les urnes….il n est plus permis de les recuperer pour les avoir chez soi….et effectivement c m embête ca je voulais ca moi

        • J’ai récupéré les cendres de mon oncle début Février et j’ai toujousr l’urne avec moi en attendant de pouvoir trouver un endroit adapter donc oui les pompes funèbres vouslaissent repartir avec l’urne !!!!

    • Au Québec, après l’incinération du corps de notre père, l’urne nous a été remise. Nous avons disposer des cendres sans problème selon les volontés de notre père. J’ ai demandé à mes enfants de disperser mes cendres dans un lieu paisible en terrain sec au pied d’un érable. Le corps physique est poussière et retrounera poussière, et non réincarné en arbre. Seul l’esprit (âme ) perdure à travers les temps. Ce *green washing * n’est que duperie servant à enrichir les compagnies funéraires qui profitent de la vulnérabilité des gens suite au départ d’un être cher et ils se retrouvent avec des frais funéraires exhorbitants. Toute cette mascarade ne contribue en rien au mieux-être de l’âme du défunt.

  5. Bonjour à tous,

    Francis tu m’as cassé….L’idée me semble belle..

    Peut-on avoir un avis, biologique, réglementaires….enfin, le plus complet possible de la part de la société qui commercialise ce produit???

    Merci…..
    Jacques

  6. les cendres ne peuvent plus être récupérées… Elles doivent être déposées dans un cimetière… Cela se fait depuis 2009 .

    • Je suis très étonnée Mme Supervielle car j ai eu un décès l année dernière et j ai récupéré l urne pour répandre les cendres en mer.. Toutefois il est interdit de garder l urne chez soi.
      Maintenant tout dépend du Pays peut-être mais en France c est réglementaire

  7. Bonjour à vous …..
    Pour m’a part je trouve incroyable que nôtre passage sur terre finissent sur un soucis d’argent , moi aussi je veux me faire incinéré et je souhaite que mes cendres finissent à l’endroit que j’aurais choisis , j’ai 49 ans , mais il est important de laisser un document qui explique vos attentes après vôtre morts , pour le bien de mes enfants et de mes proches pour qu’ils n’est rien à payée .
    Après c’est selon le Pays et l’endroit où vous désirez que vos cendres reposent .

  8. Bonsoir, j’habite en Belgique et je souhaiterais vraiment des renseignements supplémentaires sur ce concept et j’attends de vos nouvelles, car d’autres personnes souhaiteraient en savoir davantage à ce sujet dans mon entourage et pour un site de célébrants dans lequel je suis abonnée activement. De nombreuses personnes sont fortement interessées. Merci de me donner plus de renseignements concrets à ce sujet. Gratitude. Bien à vous

  9. Bonjour je m appelle Thierry DUBOIS ?
    Pouvez vous me dire où trouver cette solution pour devenir un arbre ?
    Et ainsi servir à quelque chose de bien après ma mort ?
    Merci
    DUBOIS DEVIENT UN ARBRE ?

  10. Le problème est à quel endroit allons-nous être planté!!
    Dans un cimetière ou un terrain privé ?
    Les gens coupent les arbres sans ménagement…

  11. Bonjour, j’ai lu tous les commentaires, pour ou contre ce principe. Pour ma part, je crois qu’on nous met dans le crâne que l’on coûte cher et que l’on pollue, même après notre mort. C’est culpabilisant. Si mes cendres doivent polluer un éventuel futur arbre, c’est dommage. Qu’elle serait donc la meilleure façon de se faire inhumer? Merci. Une écolo perdue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les paroles des tubes américains perpétuent l’idiotie

Cette capsule incroyable vous permet d’habiter n’importe où sur terre