la-conscience-survit

Une recherche suggère que la conscience survit à la mort du corps

Il se peut que la question la plus importante de tous les temps soit, « qu’est-ce qui nous arrive lorsque nous mourons? ». Bien que plusieurs individus, religions et traditions spirituelles en soient venus à leurs propres conclusions sur la nature éternelle de l’âme, il faut déployer une grande foi pour être certain de l’au-delà. Pour l’esprit scientifique, cela ne suffit pas, et la question ressemble plutôt à, « qu’est-ce qui arrive à la conscience humaine après la mort clinique? »

Une équipe de chercheurs à l’Université de Southampton au Royaume-Uni a récemment mené l’une des études les plus importantes jamais réalisées sur ce qui se passe au niveau de la conscience après la mort.

La conclusion: Nous ne savons toujours pas ce qui nous attend, mais la conscience et la sensibilisation semblent persister pendant un certain temps après la mort physique; ce qui suggère que la conscience et le corps sont enchevêtrés d’une certaine manière, et qu’ils peuvent se dénouer et suivre des chemins séparés après ce que nous appelons communément la « mort ».

« En quatre ans, les scientifiques de l’Université de Southampton ont examiné plus de 2 000 personnes qui ont fait un arrêt cardiaque dans 15 hôpitaux du Royaume-Uni, États-Unis et Autriche.

Et ils ont constaté que près de 40 pour cent des survivants décrivaient une sorte de « conscience » durant le temps où ils étaient cliniquement morts, avant que leurs cœurs redémarrent à nouveau ».

[1]

la-conscience-survit

Une nouvelle recherche confirme que la conscience survit à la mort du corps

Nous sommes habitués à concevoir cette question en termes d’ « expériences de mort imminente », et ce sont de vagues hypothèses très peu scientifiques, par leur nature même, ces expériences sont entièrement subjectives et difficilement qualifiables. Tentant de donner un regard plus objectif sur ce qui se passe à l’intérieur de l’esprit / conscience de la moindre parcelle notre être, l’équipe multi-disciplinaire a été dirigée par le Dr Sam Parnia, qui dans une interview liée à l’étude a indiqué:

« Les preuves recueillies jusque-là indiquent qu’au cours des premières minutes qui suivent la mort, la conscience n’est pas réduite à néant. Nous ne savons pas si la conscience s’estompe par la suite, mais ce qui est sûr, c’est que la conscience ne se perd pas. Nous savons que le cerveau ne peut pas fonctionner lorsque le cœur cesse de battre. Mais, dans ce cas, la conscience consciente semble s’être poursuivie pendant trois minutes dans la période où le cœur ne battait pas, bien que le cerveau s’immobilise généralement entre 20-30 secondes après que le cœur a cessé de battre. Il s’agit là d’une importante constatation, car on a souvent supposé que les expériences relatives à la mort sont des hallucinations ou des illusions probables, survenant soit avant que le cœur s’arrête ou après qu’il a redémarré avec succès; mais aucune expérience ne correspond à des événements « réels » lorsque le cœur ne bat pas. En outre, les souvenirs détaillés de la conscience visuelle dans ce cas étaient compatibles aux circonstances confirmées ».

Les scientifiques admettent qu’ils n’ont toujours pas la moindre idée de ce qui se passe avec la conscience humaine après la mort, même si l’étude donne des preuves concrètes sur la capacité de notre conscience à survivre les premières minutes de la mort corporelle et maintenir une vigilance suffisante pour observer d’une certaine manière le corps cliniquement mort et ses environs en attente d’une réanimation.

La recherche est une indication scientifique que la conscience survit à la mort clinique, et bien que ces données ne soient concluantes, il est certain que l’étude ouvre la voie à une compréhension croissante de la relation entre le corps et l’esprit. L’interconnexion entre la science et l’esprit pourrait être plus proche que jamais.

Sources Une nouvelle recherche confirme que la conscience survit à la mort du corps :

[1] – http://www.telegraph.co.uk/news/science/science-news/11144442/First-hint-of-life-after-death-in-biggest-ever-scientific-study.html

[2] – https://bioethics.georgetown.edu/2015/07/consciousness-after-clinical-death-the-biggest-ever-scientific-study-published/

Auteur Buck Rogers Traduction :

Sandra Véringa