Êtes-vous torturé(e) par l’amour ou le désir? Voici ce que le bouddhisme vous conseille de faire

de | 8 juin 2017

désirImage crédit : shutterstock

Êtes-vous torturé(e) par l’amour ou le désir ? Voici ce que le bouddhisme vous conseille de faire

Être désespérément obsédé par quelqu’un ou désirer une personne que vous ne pouvez pas avoir est une torture pour l’esprit. Même si vous voulez désespérément vous libérer de ce piège émotionnel, il peut être impossible de vaincre ces sentiments.

Le bouddhisme a peut-être la réponse pour vous aider à vous débarrasser de ces amours et de ces désirs indésirables et voir cette personne pour ce qu’elle est réellement.

Dans le bouddhisme, ce type d’attraction est considéré comme une affliction, résultant de la cupidité et d’une partie des polluants des Cinq Désirs et Six Poussières.

Les «cinq désirs» se réfèrent au désir sensoriel, à la volonté, la paresse, l’impatience-l’inquiétude et le doute, tandis que les «six poussières» sont la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher, et la conception – ce sont les qualités produites par les objets et les organes des sens.

Lorsque les cinq désirs et les six poussières éclatent, cela indique que l’esprit est impur et qu’il faut le nettoyer en visualisant les «Quatre vérités» de l’impureté, de la souffrance, de l’impermanence et du non-soi.

Le bouddhisme vous apprend à regarder sous la peau et à réfléchir à l’impureté du corps.

Est-ce que vous vous visualisez au lit avec cette personne?

Vous marier et partager des moments romantiques avec elle(lui)? Le bouddhisme apprend à se rappeler qu’il s’agit là de simples personnes et qu’elles sont toutes composées de muscles, de sang, et de mucus.

Plutôt que d’imaginer votre avenir parfait, réfléchissez au fait qu’elles sont composées de substances moins glamours comme la chair, les os, le sang, le flegme et le pus.

Nous sécrétons des substances de neuf endroits sur le corps comme la bouche, le rectum, le nez et les oreilles. Pour changer votre opinion sur quelqu’un, il est important de l’imaginer en train de faire cela.

Penser à quelqu’un comme étant impur et simplement fait d’os et de sang, cela mettra un terme au désir de le chérir et, vous permettra de le voir pour ce qu’il est réellement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *