Selon un expert, ce moine momifié n’est « pas mort » et est en état méditatif

de | 6 juillet 2015

Selon un expert, ce moine momifié n’est « pas mort » et est en état méditatif rare

moine-momifié (1)

Un moine momifié depuis environ 200 ans a été découvert, assis en position du lotus, en Mongolie. Des religieux estiment qu’il est en état de « tukdam », une profonde transe méditative, extrêmement rare.

La momie est au centre d’expertise médico-légale d’Oulan-Bator, elle est censée être âgée d’environ 200 ans et a été très bien conservée grâce à des peaux de bêtes et au froid de Mongolie. Au cours des 50 dernières années, en Inde on dit qu’il y a eu 40 cas de moines tibétains en train de méditer.

Le Dr. Barry Kerzin, moine bouddhiste et médecin proche du Dalaï Lama, a déclaré : « J’ai eu le privilège de prendre soin de certains méditants qui étaient dans un état de tukdam. »

« Si la personne est capable de rester dans cet état pendant plus de trois semaines, ce qui arrive rarement, son corps rétrécit progressivement et à la fin, il ne reste que ses cheveux, ses ongles et ses vêtements .En général, les gens qui l’entourent peuvent alors voir un arc-en-ciel briller pendant plusieurs jours dans le ciel. Cela signifie qu’il a trouvé un « corps arc-en-ciel ». C’est l’état le plus proche de Bouddha. »

Il a ajouté : « Si celui qui médite peut rester dans cet état méditatif, il peut devenir un Bouddha, atteignant un tel niveau spirituel qu’il pourra également aider les autres, et tous les gens qui l’entourent ressentiront alors un profond sentiment de joie. »

Selon certaines rumeurs, ce moine était le professeur du Lama Dashi-Dorzho Itigilov.

Né en 1852, Dashi-Dorzho Itigilov était un moine bouddhiste bouriate de la tradition bouddhiste tibétaine, mieux connu pour l’état réaliste de son corps.

moine-momifié (3)

moine-momifié (2)

Le «moine momifié» et la maison en Mongolie où il a été caché. Photos: Morning Newspaper

Ganhugiyn Purevbata, qui est le fondateur et professeur de l’Institut mongole d’art bouddhiste à l’université bouddhiste d’Oulan-Bator, a déclaré:

«Le Lama est assis dans la position du lotus vajra, la main gauche est ouverte et la main droite prêche le Sutra. »

« Cela indique que le Lama n’est pas mort, mais qu’il est dans une méditation très profonde selon l’ancienne tradition des lamas bouddhistes. »

La momie, protégée par des peaux de bovins, a été découverte dans la province Songinokhairkhan de Mongolie.

Cependant, la police a révélé que le moine avait été volé dans une autre partie du pays et qu’il était sur le point d’être revendu au marché noir.

Selon l’article 18 du Code pénal de Mongolie, les articles de contrebande du patrimoine culturel sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 millions de roubles (48 000 €) ou entre cinq et douze ans de prison.

Source Selon un expert, ce moine momifié n’est « pas mort » et en état méditatif rare : siberiantimes.com

Sandra Véringa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *