VOICI UN ARTICLE SUR SAVOIR LAISSER ALLER

de | 18 février 2017
SAVOIR LAISSER ALLER

SAVOIR LAISSER ALLER

VOICI UN ARTICLE SUR SAVOIR LAISSER ALLER

Laisser aller une relation de co-dépendance ; laisser aller les vieilles blessures

Certaines personnes couperont les liens avec vous.

Écoutez moi bien : si ces personnes veulent prendre leur distance de vous, laissez-les partir. Je ne voudrais surtout pas vous voir tenter de convaincre quiconque de rester avec vous, de vous aimer, de vous appeler, de s’intéresser à vous, de venir vous visiter et de rester attaché à vous.

Enfin, vous me comprenez : raccrochez le téléphone.

Laissez s’éloigner ces personnes qui désirent vous quitter. Votre destinée n’a pas à être liée à une personne qui vous abandonne.

La Bible l’a dit : « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ;

car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. » (1 Jean 2:19)

Ceux qui vous laissent ne fusionnaient pas avec vous. Inutile de forcer à rester ceux qui ne fusionnent pas avec vous.

LAISSEZ-LES PARTIR !!!

Cela n’en fait pas de mauvaises personnes pour autant ; c’est juste que leur apport personnel se termine ici. À vous de savoir reconnaître lorsque cet apport prend fin afin que vous n’insistiez pas pour qu’ils restent. Sachez reconnaître lorsqu’une relation est terminée.

Oui, il vous faut savoir reconnaître quand se termine une relation. Laissez-moi vous faire une confidence : j’ai le don pour les adieux. C’est le dixième présent spirituel ; je crois aux adieux. Il ne s’agit pas de haine. J’ai la foi ; et je sais que si Dieu veut que j’aie quelque chose, Il me le donnera. Et si, par hasard, cela me demande trop d’efforts, c’est que je n’en ai pas besoin. Alors, cessez d’implorer les gens de rester.

LAISSEZ-LES PARTIR !!!

Si vous vous accrochez à quelque chose qui ne vous appartient pas et qui n’était pas destiné à faire partie de votre vie, vous devez ….

EN FAIRE VOTRE DEUIL !!!

Vous vous accrochez à des blessures et des souffrances du passé ? LÂCHEZ PRISE !!!

Quelqu’un ne vous traite pas comme il se doit, ne vous retourne pas cet amour que vous lui prodiguer et ne reconnait pas votre valeur ?

LAISSEZ ALLER CETTE PERSONNE !!! Si quelqu’un vous a mis en colère.

LAISSEZ-LE PARTIR !!

Si, par malheur, vous nourrissez des idées démoniaques ou de revanche… CHASSEZ-LES !!!
Vous êtes dans une relation insatisfaisante, inégale ou de dépendance ? LIBÉRER-VOUS EN !!!
Vous faites un travail qui ne satisfait plus vos besoins ni votre talent ?

ALLEZ VOIR AILLEURS !!!

Si vous avez une attitude négative…

DÉBARRASSEZ-VOUS-EN !!!

Vous avez besoin de juger les autres afin de mieux vous sentir ?

VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DE FAIRE CELA !!!

Si vous vous accrochez au passé et que Dieu s’efforce de vous élever à un niveau supérieur … SUIVEZ-LE !!!

Vous vous battez pour réparer une relation brisée ? LIBÉREZ-VOUS-EN !!!

Si vous vous efforcez d’aider quelqu’un qui ne fait pas d’effort pour s’aider… LAISSEZ TOMBER !!!

Vous vous sentez dépressif et stressé ?

CHANGEZ-VOUS LES IDÉES !!!

SAVOIR LAISSER ALLER :

S’il s’agit d’une situation particulière avec laquelle tu es tellement habitué de composer et que

Dieu te dit « n’y touche plus », tu dois alors LAISSEZ TOMBER !!!

« Laisse à Dieu le soin d’y voir ! »

Voici les commentaires de Bob Bodenhamer suite à un courriel de John Harrison, courriel dans lequel John écrivait : « Pour moi, le plus grand défi consistait à identifier ce à QUOI je m’accrochais. Cela peut demander un certain travail. » Et John d’ajouter : « Merci beaucoup d’avoir publié ces réflexions. »

Ce matériel est plein de vérités sur le comment ne pas et comment vivre nos vies.

Dans ces réflexions, nous reconnaissons une relation de co-dépendance en plus d’y découvrir son contraire – une vie vécue de manière équilibrée.

« Lorsque des personnes s’éloignent de toi, laisse-les s’éloigner. Ta destinée ne doit jamais dépendre de quelqu’un qui t’a abandonné. »

Lorsque notre destin est lié à un autre être humain, alors cette personne contrôle notre vie, et une telle relation en est une de « co-dépendance ».

En les laissant partir, que ce soit notre décision ou la leur, nous choisissons de vivre selon nos propres ressources personnelles plutôt que de vivre comme nôtre la vie d’une autre personne (ce qui serait très, très néfaste !).

Pendant plusieurs années, lorsque quelqu’un quittait l’église que je servais comme pasteur, je me demandais ce que je pouvais bien « avoir fait ». Néfaste, néfaste !

Plus jamais je ne fais cela maintenant. On appelle cela “libérer” – ne serait-il pas parfois libérateur que de « Les laisser aller » ?

Puissant matériel …. ça, John, c’est certain. Dieu vous bénisse mon ami,
Bob (Bodenhamer)

SAVOIR LAISSER ALLER : Traduction libre de Richard Parent, octobre 2012. Auteur inconnu.

La version originale de ces réflexions se terminait toujours par LET IT GO. Comme il s’agit d’une expression générique anglaise, expression pouvant s’adapter à plusieurs contextes, je me suis efforcé de la franciser en tenant compte du contexte. J’espère y avoir réussi. R.P.

2 réflexions au sujet de « VOICI UN ARTICLE SUR SAVOIR LAISSER ALLER »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *