Un homme qui a sauvé 669 enfants pendant l’ holocauste ignore qu’ils se trouvent à ses côtés, regardez sa réaction

de | 30 mars 2017
holocauste

Cette homme a sauvé 669 enfants pendant l’ holocauste

Un homme qui a sauvé 669 enfants pendant l’ holocauste ignore qu’ils se trouvent à ses côtés, regardez sa réaction

En 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, un jeune agent de change britannique appelé Nicholas Winton a fait quelque chose de vraiment incroyable. Il a risqué sa vie pour sauver avec succès 669 enfants majoritairement juifs de Tchécoslovaquie pendant l’holocauste en veillant à les transférer en toute sécurité en Grande-Bretagne.

Et puis, comme un vrai héros, il n’en parla que cinquante ans plus tard, lorsque sa femme découvrit un album dans le grenier de leur maison qui contenait les noms, les images et les documents des enfants qu’il avait sauvés.

Sir Nicholas, qui a été nommé chevalier par la reine Elizabeth II en 2003 et qui a reçu l’Ordre tchèque du Lion blanc en 2014, est mort le 1er juillet 2015, âgé de 106 ans.

Baptisé le «Schindler britannique» par la presse britannique, programme de télévision britannique appelé That’s Life! En 1988. Il a été invité comme membre de l’auditoire, totalement inconscient que les personnes assises autour de lui étaient vivantes uniquement grâce à sa bravoure et à son désintéressement.

Regardez la vidéo ci-dessous pour voir le moment où il l’ a enfin réalisé.

 

2 réflexions au sujet de « Un homme qui a sauvé 669 enfants pendant l’ holocauste ignore qu’ils se trouvent à ses côtés, regardez sa réaction »

  1. Monique Gilbert

    Oui Mick je suis d’accord avec toi. Des histoires comme celle-là on devrait nous en parler plus souvent ça comblerait pour le vide, le manque que j’ai, ce mal à l’âme, et au coeur que le monde est en train de s’auto-détruire. Quelle tristesse je ressens moi, une hypersensible, qui a été tellement blessée dans sa vie. De devoir faire face encore à ce monde cruel où nous vivons en ce moment. Un monde où l’on ne voit qu’horreur, viol d’enfants pour les préparer à faire la rue ou être vendus à des pédophiles psychopathes et bien d’autres crimes aussi monstrueux les uns que les autres. Je préfère m’arrêter ici, jamais je ne me suis permise de parler ouvertement de ces monstruosités, car ça me fait mal juste d’en parler, ça y est, voilà je pleure encore.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *