Les différentes étapes à suivre pour réussir une projection astrale

de | 1 août 2018

Image crédit : depositphotos.com

Les différentes étapes à suivre pour réussir une projection astrale

Savez-vous ce qu’est la projection astrale ?

Il s’agit d’une expérience hors du corps où le corps astral est séparé du corps physique. C’est une interprétation du voyage astral d’un «corps astral» qui se sépare du corps physique et pouvant de voyager à l’extérieur.

Nous pouvons utiliser différentes étapes pour réussir une projection astrale.

Cela consiste à se plonger dans un sommeil hypnotique et à essayer de se souvenir de nos rêves . En d’autres termes, la projection astrale est l’art d’entrer dans le sommeil conscient et d’accéder à l’inconscient.

Cela demande de l’entraînement au début, mais après quelques jours, vous pourrez rester conscient de votre sommeil.

Pour commencer, couchez-vous comme à votre habitude.

Réglez votre réveil après 4 ou 5 heures pour vous réveiller.

Quand vous vous réveillez, après quelques heures, sortez du lit, lavez votre visage et occupez-vous durant plusieurs minutes, veillez à être de bonne humeur, ne faites pas une grosse séance d’entraînement, restez réveillé une quinzaine de minutes au maximum et retournez vous coucher.

L’idée ici est de briser le schéma du sommeil et de vous préparer à vous rendormir. Lorsque le modèle sera brisé, vous aurez beaucoup de pouvoir sur votre esprit subconscient grâce à cette technique.

Essayez de vous rendormir de manière consciente, détendez-vous et regardant vos inspirations et vos expirations.

Tout en étant allongé, pratiquez la méditation Anapanasati durant à peu près dix minutes. Il s’agit de la méditation de base et la plus importante avant toute méditation psychique.

Pratiquez la méditation et soyez seulement là dans cet espace, faites semblant de dormir, et dites-vous, mes jambes sont détendues, mes bras sont détendus, je suis détendu.

Pratiquez l’auto-hypnose, donnez-vous l’instruction de sortir de vous-même, partie par partie, portez votre attention sur toutes les parties de votre corps et dites-vous de vous détendre, et doucement vous allez vous endormir, en étant constamment conscient que vous n’êtes pas le corps ni l’esprit , mais simplement un observateur.

Continuez à regarder vos inspirations et vos expirations. Si l’auto-suggestion peut vous aider, essayez de vous suggérer, je suis fatigué et je vais dormir.

Si vous le faites correctement, votre corps va entrer en état de relaxation, vous devriez être en état de sommeil alpha,

Les catégories d’ondes cérébrales en relation avec la conscience humaine sont:
?? Bêta 14-30 Hz (état éveillé: conscience normale et alerte)
?? Alpha 9-11Hz (état éveillé: détendu, calme, social, ne pense pas)
?? Theta 4-9Hz (endormi, état de rêve: relaxation profonde et méditation, imagerie mentale)
?? Delta 1-3Hz (endormi: sommeil profond et sans rêves)
1 Hz = 1 battement par seconde; le cerveau humain répond à des fréquences comprises entre 1 dixième et 30 hertz.

Lors de la projection astrale, les fréquences des ondes cérébrales se situent entre 1,5 et 4 Hz.

Découvrez aussi : 15 dons spirituels déjà présents en vous que vous avez tendance à ignorer

Essayez d’aller plus loin dans votre sommeil pour réussir votre projection astrale. Notre but ici est d’atteindre le stade thêta, qui est encore plus lent et plus grand en amplitude que les ondes alpha, pour savoir si vous avez réussi, vous pourrez expérimenter la paralysie du sommeil. N’ayez crainte, la paralysie du sommeil est une affection très fréquente caractérisée par un engourdissement transitoire ou engourdissement des muscles squelettiques et de l’aréflexie qui a lieu en sortant du sommeil ou moins souvent en s’endormant.

Notez que la projection astrale peut avoir lieu si vous entrez dans l’état de paralysie du sommeil, mais tout dépend de votre physiologie.

Pour savoir si vous êtes proche de la séparation de votre corps astral de votre corps physique, vous pouvez observer certains symptômes comme entendre des voix, des bourdonnements, des vibrations et des battements de cœur rapides.

Lorsque vous êtes entré dans l’état de paralysie du sommeil, il y a plusieurs techniques que l’on peut utiliser. La technique la plus courante s’appelle Yo-Yo. Cette technique est empruntée à « Treatise of Astral Projection » de Robert Bruce. La méthode à utiliser commence par choisir un endroit favori dans votre chambre, puis le regarder et le ressentir. Étendez-vous sur votre lit et fermez les yeux.

Concentrez-vous sur l’obscurité lorsque vous fermez les yeux, et pensez à ce que vous avez vu plus tôt. Répétez les étapes où vous vous concentrez alternativement sur l’obscurité quand vous fermez vos yeux, puis retournez à votre lieu favori que vous avez regardé et ressenti avant.

Faire cela peut entraîner des vibrations qui sépareront votre corps astral de votre corps physique.

La deuxième technique s’appelle la chute libre.

La chute libre a lieu quand vous pensez que vous tombez au sol très rapidement. En état de sommeil thêta, vous devez imaginer que vous tombez d’une montagne ou d’une vallée profonde. Les sensations comme les symptômes de la projection astrale et la vitesse de la chute doivent être reconnues. Si vous n’êtes pas certain d’où vous êtes ou si vous ne pouvez pas identifier si vous êtes dans l’espace ou non, vous êtes probablement proche de faire une projection astrale.

La troisième technique consiste à regarder dans les ténèbres. Vous pouvez faire cette méthode en vous concentrant dans l’obscurité derrière vos yeux fermés. Regardez et concentrez-vous dans l’obscurité jusqu’à ce que les motifs lumineux commencent à se former. Lorsque les motifs lumineux commencent à former des motifs, alors vous entrez probablement dans l’état de rêve lucide qui rend votre corps astral capable de voyager loin de votre soi physique.

Pour réussir votre projection astrale, suivez toujours les étapes. N’oubliez pas de vous détendre lorsque vous essayez ces méthodes.

Découvrez également : 5 signes que vous avez rencontré quelqu’un de votre famille d’âmes

MISE RN GARDE : QUELS SONT LES PRINCIPAUX DANGERS DU VOYAGE ASTRAL ?

Le principal et véritable danger est psychologique et social. Cette expérience se trouve complètement en désaccord avec les normes qu’on peut se trouver choqué psychologiquement. On peut arriver à se demander si on est fou et cela peut engendrer toute une série de symptômes : anxiété, angoisses, questionnements existentiels.

Ces expériences sont qualifiées de paranormales, des gens risquent de vous prendre pour une personne anormale… et de vous étiqueter comme tel.  Attention donc à qui vous en parlez, et de quelle façon vous en parlez. Ce n’est pas un jeu car vous pouvez faire des rencontres néfastes.  Renseignez-vous bien avant afin d’accumuler les connaissances nécessaires.

2 réflexions au sujet de « Les différentes étapes à suivre pour réussir une projection astrale »

  1. Cassiopée

    J’ai fait cette expérience, j’avais 17 ans. J’avais un livre de rituels où un chapitre parler de cela. Je l’ai tenté. Pas exactement comme vous le décrivez. Je me suis détendu le corps et l’esprit, puis je me suis allongé dans mon lit, couvertures aux genoux. Et je me suis concentrée sur ma respiration, les yeux fermés. Uniquement sur ma respiration. En commençant par le thorax puis l’abdomen en inspirant, et en expirant en pratiquant à l’inverse. Jusqu’à un certain niveau où ma respiration s’est faite plus lente et mon coeur aussi il me semble. Je me endormie….j’ai ouvert les yeux. J’étais au milieu de ma chambre. Je me voyais dans mon lit. J’ai eu du mal à comprendre ce que je voyais pendant un instant. Puis je ne sentais pas mes pieds, et en les regardant, ils ne touchaient pas terre. J’étais à 10 cm du sol. Là, j’ai un peu paniqué. J’ai vu ma sœur pousser la porte de ma chambre. Vérifier que je dormais. J’ai prononcé son prénom. Elle ne me voyait ni m’entendait. J’ai paniquée encore plus. Puis, j’ai senti une immense force me pousser par dessous les pieds. Je décollais. Pas à la Peter Pan, mais plutôt à la force d’une fusée spatiale. Si ce n’est plus. J’ai eu très peur, je me réveillée cette fois, pour de vrai. Dans mon lit, complètement essoufflée, en transe. Cette expérience m’a bouleversé. Dans le sens où à 17 ans, je comprenais réellement, pour la toute première fois, meme si je croyais déjà à certaines choses, qu’en dehors de notre vie quotidienne, il existait bien d’autres réalités, bien plus grandes, qu’il existait autre chose. Je n’ai jamais retenté l’expérience. Pas par peur. Non. Parce que j’avais enfin mes réponses, à 17 ans. Depuis petite, jr savais au fond de moi, mais avec cette expérience, j’avais la certitude.

    Répondre
  2. Mbabou Yves

    Moi j’ai depuis des années des esperiences de rêve éveiller sans formation particuliere.
    Au réveil le matin il suffit de rester au lit et cherche à nouveau à s’endormie avec impeux de concentration on sent comme si on vous tire par les piedS votre Corp est tout engourdi vous traverse l’obscurité vers la lumière une fois dans la lumière vous êtes dans un rêves donc vous avez pleinement conscience et vous faite ce que bon vous semble dans votre rêve après un moment comme une baterie qui s’épuisé le rêve prend fin sans vous aviser et vous êtes réveiller

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *