in

Plus vous resterez seul longtemps, plus votre prochaine histoire risque d’être belle

Partagez cet article
Annonce

seul-longtemps

Remerciez vos longues périodes de célibat !

Quelquefois, il est bon d’être seul. Être avec quelqu’un n’est pas toujours un avantage, surtout si vous êtes avec une personne pour de mauvaises raisons.

A des moments, il est important de se retrouver seul pour passer un peu de temps avec soi-même et apprendre à se connaître, pour apprécier sa propre compagnie. D’ailleurs, on pourrait même dire que plus vous serez célibataire longtemps, plus vous aurez de chances d’avoir une bonne relation de couple.

Annonce

Il faut apprendre à se connaître

On passe beaucoup de temps à se construire des facettes pour plaire aux autres. Souvent, on prétend être une personne qu’on n’est pas réellement. Et lorsque l’on en fait trop pour mieux s’intégrer, on se perd. Et fréquemment, sans s’en rendre compte. On évolue tous un peu avec le temps, mais cela ne veut pas dire toujours que l’on grandit. Il y a des fois où l’on fait quelques pas en arrière. On régresse, on redevient la personne immature qu’on était il y a quelques années. Ça arrive, mais ce n’est pas très grave. La journée n’est pas encore finie, et vous pouvez choisir de revenir sur le droit chemin.

Une fois que vous aurez pris un peu de temps pour mieux vous connaître, pour découvrir la personne que vous aimeriez devenir, vous serez capable d’identifier ce qui est important à vos yeux.Vous pourrez aussi faire la différence entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas dans votre vie.

Ne vous attendez pas à ce que ce soit facile. Ça parait peut-être simple, mais c’est bien plus compliqué qu’on ne le pense. Les vieilles habitudes ne disparaissent pas comme ça, et c’est seulement en étant seul(e) que vous arriverez à avoir assez d’espace pour faire ce qu’il faut faire.

seul-longtemps-2
Plus vous resterez seul longtemps, plus votre prochaine histoire sera belle

Il faut que vous acceptiez d’être seul. Acceptez le fait que vous êtes assez bien pour vous-même

Cela se comprend, presque tout le monde veut quelqu’un dans sa vie. Vous ne voulez pas être et vous sentir seul. Personne sur cette terre n’aime se sentir seul.

Mais vous devriez être heureux lorsque vous l’êtes. Votre bonheur, votre intérêt et votre soif de la vie ne doivent pas dépendre d’une autre personne. On peut comprendre que c’est un état assez difficile à atteindre, on trouve souvent notre bonheur avec l’amour. Mais ce qu’il ne faut pas faire, c’est laisser l’absence de quelqu’un définir notre vie.

Annonce

Vous ne devriez pas vous dire que votre vie avec quelqu’un est mieux que votre vie en tant que célibataire. Cela voudrait dire que la vie que vous vivez en ce moment est pire, c’est ça ? Mais ce n’est pas vrai. Votre vie n’est pas mauvaise. Elle est juste différente, et il faut que vous appreniez à accepter cette vie.

Trop de personnes se servent des relations comme d’un pansement, mais vous aurez toujours mal.

On est tous un peu abimés, un peu marqués et blasés. Il y a des jours qui sont plus difficiles que d’autres. Mais à la fin de la journée, le bonheur est vraiment un choix. Et une relation ne vas pas vous « réparer ».

Vous êtes la seulepersonne à définir votre manière de voir le monde. Si vous le savez et que vous continuez de voir le monde comme vous le voyez maintenant, c’est votre choix. Mais si vous le voulez et que vous vous forcez à changer, vous le pouvez. Si vous transformez votre quotidien, vous serez heureux avec votre vie. Vous serez heureux de vos choix et de la façon dont vous contrôlez les choses.

Et vous aurez quelque chose que beaucoup de personnes n’ont plus : l’espoir.

Se lancer dans une relation avant d’être prêt émotionnellement et mentalement réduit les chances de voir cette relation fonctionner sur le long terme. Comment est-ce que l’on peut vous aimer si vous ne savez pas encore qui vous êtes ? Comment est-ce que vous pouvez être aimé si vous ne savez pas ce qu’est l’amour ?

Plus vous êtes seul, plus vous apprenez à vous connaître, et plus il y a de chances pour que votre prochaine relation soit la bonne et la dernière.

Êtes-vous d’accord ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Annonce

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

111 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Cet article me ressemble en tous points après des échecs amoureux de mon fait trop tôt peur de la solitude aussi j’ai pris la décision de le retrouver face à moi même pour mieux me connaître et m’aimer au début cela a été difficile et au fur et à mesure on se redécouvre soi je le sens paisible et libre et n’envisage pas de rentamer une nouvelle relation dans l’immédiat

    • Comme par hasard je viens de recevoir ce message ça me ressemble tout ta fait en temps que femme ont ce pose trop de question toute ces phrases sont vraie alors il faut attendre parfois et voilà tout arrive doucement mais sûrement il faut avancer et ne plus ce poser de question

    • Je suis seule depuis mon divorce 2004.j’ai eu 2 aventures sans conséquence qui me menaient à pas grand chose.J’avais encore mes 5 enfants avec moi.
      Je suis réellement seule depuis 2008 et j’ai beaucoup appris sur moi: notamment ce que je veux et ce que je ne veux pas.Je veux la sincérité et l’empathie et non le mensonge et l’indifférence.La sensibilté et non la sensiblerie, le calme et non la tempete.
      Le jour ou je rencontrerai l’ame soeur, celle qui me convient, je le saurai.Beaucoup de mes amies, eh oui plus les femmes que les hommes, s’étonnent de mon célibat si long, je m’en amuse.je suis MOi enfin.Pas de contrainte, heureuse et libre.
      Alors je l’attends , sans l’attendre. Non je ne cherche pas sur internet, je fais confiance au destin.Il m’a toujours guidée.

      • je me retrouve en tout point dans votre réponse. je fais confiance à la vie elle saurra m apporter ce qui est bon pour moi au bon moment

      • C est exactement ce que je vie en ce moment j ai décider de me séparer après une 3eme union! est c’est vraie que la solitude me fais peur!tout en sachant que pour moi c est mieux car à chaque fois que je suis dans une vie de couple je souffre souffre et souffre!difficile à comprendre??

  2. je viens de me rendre compte il y as peu, que j’étais tombé amoureux, pour de vrais, pour la 1ere fois.
    après quelques esses en amour d’adulte, sans jamais vraiment être amoureux; je l’es surement payer par une longue période de célibat de 5 ans. je pense avoir évoluer un petit peut, et j’espère que cet nouvel amour est partagée ! 😀 j »espère profondément.

    • Je suis d´accord! Personnellement j’ai appris à me connaître au travers des épreuves vécues avec mes anciens compagnons. J’ai rarement été seule, mais aujourd’hui je me
      connaît très bien et je sais ce que je veux dans ma vie et qu’elle genre de personne je peux laisser y entrer ?

    • Effectivement Mireille, je suis restée seule plus ou moins longtemps, mais ce qui m’a fait prendre le plus conscience de qui j’étais, c’est un compagnon, franc, direct et parfois pas commode, tant la vérité n’est pas facile à entendre. Mais ce compagnon, n’avait qu’un seul but : évoluer vers l’amour, le vrai… Il est mon miroir et je pense être un peu le sien. Lui et moi, ce n’était ni un coup de foudre, ni même gagné d’avance tant nous étions différents. Mais les valeurs de base étant communes, nous avons osé croire en une nouvelle construction possible.

      • Cc waouh belle histoire puissiez vous construire une digue au dessus de tout problème au dessus de tous ceux qui voudront qui veulent anéantir votre entente longue vie amoureuse remplie de philosophie et de sagesse L’expérience n’existe qu’en vivant de belles romances auprès des personnes matures lol ?

  3. C’est tout à fait vrai, moi ça fait 10 ans que je suis seule sans avoir eu aucunes relation, je souhaite d’abord me construire afin d’être prête pour celui qui sera l’amour éternel.
    Je ne veux pas me contenter d’une relation, je veux le grand amour et le vrai et pour cela je suis prête à patienter le temps qu’il faudra car je sais que l’amour véritable est rare.

      • moi aussi ca fait trois ans que je suis seul et avant cette relation de 11 ans j’avais rester seul 5 ans pour m’apercevoir que j’ai été trahit et violenté psychologiquement et manipuler,
        j’en suis a me demander c’est quoi la vrais bonne recette, ce que je veut plus vivre je le sait depuis longtemps je vie seul je suis capable et même de m’aimer ,
        vivre seul sachant ce que je veut dans la vie et désire me l’amen pas nécessairement, je doit être en relation avec les autres pour pratiquer mes désires et me refléter comme un miroir ce que je suis.

    • Je pense exactement comme vous !!! Cela fait 6 ans pour moi et je vais patienter le temps qu’il faudra pour celui qui me correspond. Maintenant que j’ai compris ce qu’est le véritable amour, je ne veux rien d’autre !

      Cela me fait plaisir de voir que je ne suis pas toute seule à penser ainsi 🙂

      • idem, 5 ans que je suis seule, il y a eu des  » ratés » et je n en veux plus. donc de 2 ans sans relation car plus envie d être de ne pas être aimée pour qui je suis. je préfére attendre sans attendre celui qui me correspondra vraiment. j ai confiance .

    • j’aimerais savoir votre age et savoir si vous avez des enfants. 10 c’est pas rien!! j’espère que cette logue patience n’est pas la peur de se relancer dans une relation.

      • Bonsoir Diane, moi je vis seule avec mon fils, majeur maintenant, depuis 20 ans. J’ai bien entendu peur d’une relation, ça fait tellement longtemps, mais je me dis que rester seule quand mon fils sera parti, mes parents âgés partis, sera une période peut-être pire que celle que je vis.
        J’ai fait ce choix de la solitude, parce que je suis solitaire, j’aime le calme, la tranquillité, un homme près de moi lorsque je veux être seule, m’irrite au plus haut point et plus jeune, j’ai expédié assez méchamment ceux qui ont partagé ma vie (3, dont 1 mari) dont la présence m’était insupportable dans mes moments fréquents de vouloir être seule. Consciente de mon indélicatesse, de ma maltraitance envers ces hommes, j’ai donc décidé de ne plus faire de mal et de protéger mon fils de tout individu qui n’était pas le père de mon fils. J’ai peut-être fait de mauvais choix, puisque son père biologique ne s’est pas occupé de lui et en quittant la France, il l’a carrément abandonné. Bref, cette solitude à maintenant 51 ans, elle pèse lourdement, mais c’est fait, maintenant que me réserve l’avenir, je ne sais pas. Vais-je enfin supporter quelqu’un, vais-je enfin être plus sereine après ces 20 années de réflexion sur moi même, je suis toujours impulsive, en fait j’ai 51 ans, mais parfois, je réagis comme à 20 ans, j’essaye de contrôler, mais mon esprit est vif. Parfois, je me dis que je ne suis pas normale, j’en sais rien. Je me compare à ma mère, qui est l’opposé de moi, elle a supporté 10 fois plus que moi avec mon père (50 ans de mariage) et moi j’ai pas l’impression t’avoir cette qualité qu’elle a eu.

  4. Une fois de plus je viens de lire un excellent article. Souvent, en vous lisant, je me sens concernée, comprise et finalement apaisée. Ca m’aide énormément.

    Merci à vous.

  5. Exactement! Il est bon de se retrouver face à sois même pour faire le bilan de sa vie et de ses échecs passés .on se reconstruit et découvre avec le temps nos propres besoins et surtout on apprend à reprendre confiance en sois

  6. Bonjour,
    j’ai décidé de rester seul, exactement dans l’esprit de cet article. Ça fait peu e temps, 2 mois 1/2 et j’en suis au sevrage d’une relation toxique mais je sais maintenant que je ne me connais que très peu et je me remets en question sérieusement.
    Je vais commencer par aller au bout de mon challenge, la fin de l’année. Je fais du sport chaque jours, j’écris un journal intime et je me retrouve face à moi seul, c’est pas toujours simple mais c’est bon pour moi je pense. Il faut s’aimer soi même, savoir pourquoi et seulement après, on peu partager avec les autres. Tant qu’on vit au travers de leurs yeux, on est aveugle sur sa propre vie.

    • Bonjour, je dirais que j’en suis la aussi et, cet article me conforte dans mes choix. Cependant, je ne suis pas sûre de vouloir passer 10 ans seule comme le témoigne le commentaire précédent. Et, comme le fait remarquer une autre personne, se confronter à l’autre ést aussi un moyen d’apprendre beaucoup sur soi.
      Je reste donc dans le questionnement… J’ai eu récemment des ´debuts’ d’histoire, mais, j’accepte beaucoup mieux aujourd’hui la séparation, car, elle me donne à chaque fois une indication sur moi meme et mon chemin de vie….
      Je te souhaite plein de belles choses.

      • J aimerai pouvoir être aussi positive. Même si au bout du compte, tout ce que j ai vécu ces dernières annees n a pas été tout à fait stérile. Mais bon, i y a eu 4 ans et trois ans entre mes deux dernieres relations, et je suis tombée sur un sale type et un pervers narcissique… A 46 ans ça devient flippant, même si je me connais nettement mieux maintenant. Mais c est compliqué. Et il y a certaines choses que je refuse .. l

        • J’ai 53 ans, divorcée depuis 15 ans, j’ai eu des relations qui n’ont pas fonctionné. D’où des périodes de célibat qui m’ont permis une introspection sur moi-même. J’ai arrêté de me culpabiliser pour mes erreurs, j’ai appris à m’apprécier intellectuellement et physiquement pas chose facile ! Mais il en ressort qu’à ce jour, je sais que je mérite de rencontrer une personne ayant les mêmes valeurs, les mêmes envies que moi et qui me pousse à poursuivre dans cette voie, une personne qui soit en harmonie avec lui même sinon je sais que cela ne fonctionnera pas.

  7. Je suis entièrement d’accord car lorsqu’on seul, on a le temps de faire un fick back en arrière pour pouvoir comprendre nos erreurs et mieux s’y prendre une prochaine fois…la solitude fortifie notre coeur et notre esprit…nous permet de comprendre le monde.

  8. effectivement, depuis que je passe de plus en plus de temps seule, j’apprends à m’accepter telle que je suis et à faire ce que j’aime

  9. Tout à fait vrai! Cela fait 20 ans que je vis seule, avec quelques histoires amoureuses qui n’ont pas duré parce que j’étais prise par une seule démarche, une quête « Qui suis je ? ». Je m’étais complétement perdue dans ma relation avec mon ex mari qui a duré 18 ans et je voulais me retrouver…me trouver.
    J’ai toujours eu extrêmement peur de la solitude et j’ai dû approcher cette peur et l’apprivoiser, sortir de la croyance que seule une présence apporte le bonheur. J’ai entrepris un travail psyco-corporel à ce sujet.
    Ce travail là , je n’aurai pu le faire à l’intérieur du couple que je formais.
    Je me suis reconstruite pas à pas, j’ai découvert mes facettes sombres et lumineuses, un potentiel artistique que j’ignorai….et surtout un début de véritable autonomie. J’ai de moins en moins besoin des autres pour vivre. Je suis heureuse de les rencontrer, c’est tout.

  10. Bonjour, je suis partagée . Il est vrai que j’étais été rarement célibataire dans ma vie . Seulement après 12 ans avec un homme , notre séparation ne s’étant pas bien passée du tout je suis restée seule une année afin de profiter justement cette « liberté » en quelques sortes et de vivre pour moi … mes amitiés , enfants, travail, sortie etc . Par contre , au bout d’un an j’ai refréquenté des hommes , et je pense que c’est important de ne pas rester seule trop longtemps. Après , justement, vous allez avoir des difficultés à perdre vos habitudes , à vivre avec quelqu’un d’autre ou même d’accepter sa façon de vivre . Également pour se sentir désirer sinon vous allez avoir peur , vous ne serez plus habitué . Par contre il faut être clair et franc dans vos relations . Ne pas se jeter tête baissée mais justement d’utiliser votre expérience et la connaissance que vous avez de vous pour sentir si vous pouvez être heureux en amour avec telle personne. Et faire des câlins est si bon pour le cœur, le moral et le corps .
    Plein d’amour à tous

  11. Je suis loin d’être un exemple face à cet article, j’ai débuté une relation très peu de temps après un échec. En vérité ce qui m’a encouragé dans ce sens c’est que j’ai appliqué pour moi une méthode que j’applique professionnellement: L’État puis l’analyse de mes forces, faiblesses, objectifs, freins. Puis au travers de mes relations, ce ce qu’il m’est impossible de tolérer donc non négociable, ce qui est négociable et ce que j’attends d’une relation, sachant que la perfection n’existe pas. Du coup c’est cette même démarche froide qui m’a confortée dans le choix de la relation que je mène aujourd’hui, et se trouve être fortement fusionnelle. Je souhaite que cela dure.

  12. Belle lecture, a chaques jours j apprend sur moi meme des chosses specialement cette annee ou je revois mes anciennes relations saines ou mauvaises pour moi. Je me questionne beaucoup sur mes vrais sentiments d amour ou d amitier. Je suis sensible lorsque j ai des flash, mais toutes mes relations m ont soit apporter des belles choses ou de l experience pour grandir. Je m auto evalue pour cheminer vers mon bonheur absolue! Bonne lecture !

  13. Quel bonheur d être seule je suis pourtant mariée depuis 26 ans être seule c est se retrouver avec soi faire le point être libre de tout une joie c est état d esprit qui s apprivoisé vote article est superbe

  14. J’aime beaucoup ce texte car il représente vraiment ce que j’ai compris durant toutes ces années.
    Pour être bien avec quelqu’un il faut d’abord être bien avec soi même <3

  15. Personnellement, je viens de vivre un peu l’inverse… 6 ans seule, à aimer l’être, mieux me connaître, m’apprécier,…. Et une histoire arrive, je l’ai pensée magnifique forcément, mais pas du tout… très dure à vivre et maintenant à m’en remettre…

    • C’est juste un expérience pour vous remettre face à vous même. Souvent je pensais avoir tout compris et que la nouvelle relation serait parfaite. Chaque relation vous montre vous ‘faiblesses’, même que je n’aime pas trop utiliser se terme. C’est pour que vous évoluer vers plus de sagesse dans une éventuelle nouvelle relation. Il faut toujours du temps pour se remettre d’une rupture, si on veut soigner correctement la blessure de la rupture. L’honnêteté envers vous même est important pour y arriver. Échanger vos ressenti avec une personne qui est honnête avec vous peut vous aider mais aussi en même temps bousculer.

  16. On a parfois besoin d’un miroir..d un interlocuteur… mais pourquoi avoir peur des échecs et chercher le dernier et parfait amour .. existe t il ? La vie n est qu’ un patchwork d experiences diverses que je crois nécessaires . La nécessité d une souffrance solitaire ne me semble pas utile. On peut se trouver soi même à deux.

  17. Tellement vrai, je suis rendu à ce niveau de croissance personnel. La vie est belle et pour rien au monde je la changerais avec qui que ce soit.
    Mon désir c’est de partager mon bonheur.

  18. Ce texte me parle a 100 pr 100 !! 🙂 Voilà,après des mois à oeuvrer en moi meme, je me sens enfin complète, et apprécie la solitude dans ma « présence ». J’ai trouvé la Paix en moi , seule !! Après 28 années de dépendance affective, me mettant avec un copain , en sentant profondement que ce n ‘était pas la bonne personne a chaque fois, pour combler le vide, incapable d etre seule ! et souvent, me laissant « choisir » dailleurs plus que de choisir moi… J’ai guéris, je suis une autre. Nouvelle ! <3

  19. Oui merci et j’adhère entièrement. Je suis restée très longtemps seule, j’ai essayé de revivre en couple, ce fut un échec et j’ai compris que cela devait passer par moi… l’autre me renvoyait mon propre miroir… et une fois que j’ai pris conscience de cela j’ai fini par croiser celui avec lequel je me suis autorisée à lâcher prise et je ne regrette rien… car l’amour est sain, sans attente, partagé, et je souhaite cela à toutes et à tous…

  20. Trois ans que je suis seul et ça me fait du bien ! J’ai été avec quelqu’un pour les mauvaises raisons, même si j’ai aimé cette personne et qu’elle m’a beaucoup manqué, aujourd’hui je respire !

  21. Je suis seule depuis 20 ans. enfin pas si seule que ça, j’ai trouvé la meilleure compagne pour moi-même : ma personne ! je suis bien avec moi-même et ça tombe bien puisque c’est avec moi que je vais vivre le reste de ma vie ! Je me connais bien, mais est-il possible de bien se connaitre en totalité ? Parfois c’est de partager avec d’autres qui nous apprend sur nous-mêmes. J’ai des amis (ies) pour cela ; cela dit maintenant je me sens prête à avoir une relation particulière avec quelqu’un, pas forcément vivre 24 h sur 24 ensemble mais partager des morceaux de vie…..

  22. Cela fait déjà 2 ans que je suis séparé.
    J ai vécu une relation amoureuse toxique pendant 20 ans avec une femme malade mentalement.
    Oui 20 ans de haut et parfois très très très bas… À toucher le fond.
    Heureusement j ai eu un enfant qui vie avec moi… Sa m aide à me reconstruire.
    J ai pris un chien comme animal domestique.
    C’est un amour… Et grâce à lui… La vie est super.
    J ai repris le sport… Et perdu 18 kgs.
    Je me sens en pleine forme.
    Côté sentiments… C’est plutôt calme.. Mais je suis très bien comme ça .
    J ai vécu dans une prison et jamais je recommencerai.
    Ma solitude ma beaucoup aidé et je suis très bien entouré..
    Grâce au sport, j ai beaucoup d amis et côté humain, sa le comble.
    Mon chien aussi côté amour d un animal.
    Je me rapproche de 50 ans.. Et je crois toujours au grand amour… Le vrai et sans intérêt.
    J ai cherché mais maintenant je ne cherche plus.
    Je laisse la destiné faire le bon choix.
    Très bon article, Et surtout vivre seul c’est bien aussi.
    Jog

    • Bravo JPG.
      bonne philosophie du céliba. j adhère complètement. j y crois aussi le vrai comme vous dite celui qui ne demande rien en retour, peu être sommes nous idéaliste mais je préfère encore être seule que d être dans une relation sans amour, juste histoire de pas être seule ! et idem j ai cherché je me suis trompée, donc je ne cherche plus je laisse la vie. la synchronicité faire …

    • Bjr,dur de vivre avec ce genre de personne le BP ont des formes très virulentes en haut responsable haut et très bas après 34 de vie, je vis enfin seule,et enfin me retrouve. Comme vous dites,je sors de ma prison. Je vais avoir 60 et enfin je me redecouvre,je retrouve mon moi.

  23. Bonjours a toute et tous 😉
    ben voila pour ma part cela , fait 6 ans que je suis seul dans ma maison divine , car depuis le décès da ma fiancer en 2010 , je n’est plus pue me remettre avec une autre femme , et ni avec un homme je vous rassure 😉 lol .
    seulement voila même une simple relation sans lendemains je ne peux plus , a vrai dire je ne peux plus partagé une histoire de couple , si je n’en ressent pas le vrai amour , de ma partenaire , cela et même devenue impossible pour moi de coucher avec tout simplement , sais vrais qu’au début je me poser des question mais pourquoi je n’arrive plus a avoir cette envie de partage sexuelle avec une partenaire , tout comme tout le monde fait ? ben a près quelque test pour voire du pourquoi je ne pouvais plus tenir le coups en terme de temps , durent la relation sexuelle sans pouvoir résister a une éjaculassions précoce ! hors après réfflèxions et ce qui en déduit des médecin et psy ?? ,

    Ben je vais vous dire les amis …
    c’est que , tout simplement je n’est jamais été fait pour des relation a la va vite , sans connaitre vraiment la personne , ou sans amour en retour , mais L’Amour au sens Large !! car en gros mon corps ne réagit qu’au partage de l’Amour et des sentiment qui suivent !! et donc et surtout de ces ressentit que l’on ressent quand t’on n’est vraiment Amoureux et que cela et aussi réciproque de votre partenaire !! car la seulement la magie opère -( l’Ame Agi ) n’oublions pas que nous ne somme pas un corps ce corps et juste la pour nous faire agir dans le monde matérielle , hors que nous somme avant tout une Ame pur , et donc voila depuis que j’ai compris cela je suis l’homme le plus heureux du monde 😉
    car je sais très bien que je retrouverais mon vrai Ame Soeur !! et sachez que j’ai eux aussi un garçon qui a 13 ans a ce jours , d’une histoire prècèdente , alors voila du pourquoi mon choix a été fait comme suite , car un moment ne voulant pas du tout de ces échêque amoureuse , ou de ce monde dans le qu’elle j’été es que je ne comprenez pas , alors je m’en suis remis a l’univers , et a mes Anges Gardien , pour savoir et comprendre , il m’a fallut du temps pour comprendre tout ceci , et l’accepter que je ne rèvée pas 😉 voila donc pour ma part je n’attends pas , mais je laisse venir 😉

  24. Merci pour vos articles, ils sont sources d’informations ou alors me confortent dans mes directions, mes choix de vie.
    4 ans de veuvage, trois tentatives sérieuses( 3,2,4 mois) et toujours un espoir immense et votre article vient gonfler cet espoir.
    Seule, j’ai pu approfondir mes remises en question, trouver des réponses à mes questions existencielles.
    Aujourd’hui, je suis heureuse de m’être trouvée, d’avoir trouvé un bonheur en moi.
    J’ai essayé de trouver mon futur homme, puis, que ce soit à son tour, lui, de me trouver…
    J’essaye autre chose, je l’aime déjà par avance.
    Et ça me rend encore une fois de plus sereine.
    Je passe donc par des périodes d’actions et de lâcher prise.
    Je suis confiante.
    Je ne dis pas non plus que c’est facile, j’essaye de voir les avantages de la liberté en écartant de mes pensées la solitude.
    …Le verre à moitié plein en ayant conscience que je pourrais le voir à moitié vide…
    Plein de bonheurs à vous tous.
    L.P.

  25. Bonjour, c’est effectivement la décision que j’ai prise il y a presqu’un an maintenant, sans aucun regret. Evidemment ça a été difficile, surtout au début, l’appréhension d’être seule, les remises en question… Finalement, cela m’a permis de prendre de la distance sur ma façon d’entrer en relation, qui n’était que dans le manque d’un autre, et donc sans être fidèle à mes propres besoins, ce qui inévitablement engendrait une relation bancale, généralement toxique (bien que je modère cela dans le sens ou ça m’a fait grandir aussi, donc…). Aujourd’hui je suis plus honnête avec moi-même, je m’assume beaucoup plus, et surtout, je ne me précipite plus tête baissée dés que quelqu’un s’intéresse à moi. J’apprends à définir ma valeur plutôt qu’à la laisser définir par d’autres. Ce faisant, je me rends compte que j’attire maintenant plutôt les personnes en phase avec mes valeurs, les autres ne font que passer. Il y a encore des moments où je suis plus fragile et je me laisse aller à mes états d’âme, mais c’est provisoire et le soleil revient vite. Je ne suis pas d’accord avec le fait d’attendre… 10 ans, 20 ans. Par contre prendre du temps pour se découvrir, apprendre à s’aimer et à être bien avec soi, c’est la clé pour une vivre ensuite une relation harmonieuse puisque notre bonheur ne dépend plus de l’autre. La relation devient un choix et un plaisir, non un manque et une nécessité. Juste accepter de faire cette partie de chemin vers soi pour s’éclairer de l’intérieur, pour de belles relations. Merci pour cet article.

  26.  » la Vraie liberté n’est pas le Simple fait d’un Changement d’état. Elle est une lente révolution de l’esprit qui engage la Volonté et que Seul le temps peut consacrer après bien des efforts. La liberté est tout le Contraire d’un don, elle Se conquiert. « 

  27. Après une très longue relation je suis celibataire. Je fais plein de choses seule (ou en tout cas pas en couple), ce qui ne m’empêche pas d’avoir des désirs et de les combler lorsque l’occasion se présente, à travers des relations plus ou moins courtes. Et je pense que ces relations font partie intégrante de « ma vie avec moi-même ». Je ne vois pas en quoi le désir de tendresse et d’intimité avec autrui n’empêcherait mon propre développement. Au contraire, découvrir différentes personnes intimement est enrichissant et m’évite de m’enfermer dans ma petite réalité perso au nom du développement personnel. Pourquoi toujours opposer l’esprit et la conscience de soi à la relation intime avec autrui? Ça n’a rien d’incompatible. En revanche je suis d’accord qu’il est en effet malsaint de faire durer une relation si on n’est pas réellement amoureux et qu’il n’y a pas un profond partage de valeurs. Mais on n’est pas non plus forcé d’attendre le grand amour en faisant ce voeux pieux de chasteté et de misère de solitude que peut devenir le manque d’intimité partagée.

  28. Bonjour,
    10 ans de celibat, pas un coureur de jupon du tout, pas de peur de la solitude, bien avec moi-même, je ne recherche rien, advienne ce qui adviendra, je ne ressens ni manque, ni frustration, par contre j ai de bon rapport familiaux et amicaux, et je mène, plus ou moins, la vie que je désire ( oui je dis merci la vie, merci la terre. ) comment cela se fait ? Je veux dire, je n ai rencontre personne, pour ainsi dire, dans ce schéma là. En vrai, souvent, je m interroge car pas mal de mes proches sont dubitatifs sur cela. Est ce negatif dans labsolu ? je veux dire cela semble naturel la vie de couple,  » tout le monde CHERCHE sa moitié « . Je ne ressens pas cela. Et ma precedente relation de 3 ans ( Y a bientot 10 ans ) etait bien cool !

    • Quelque fois cela me prend …je me rappelle ..les échanges et la douceur des corps …j’ai déjà oublié ..
      .la chaleur d’un bras , le poids d’un corps qui vous enserre , le parfum du lit…pour un temps .
      Oui ça , ça me manque c’est vrai …je l’avoue …c’est comme une nostalgie .
      Es-tu vraiment sûr que le partage des énergies intimes ne te manque pas ?
      Et pourtant je n’éprouve pas de besoin ou du moins je me satisfais et c’est donc cela qui inquiète ou font se questionner la plupart des gens …je suis jeune , je devrais en profiter , la vie est courte bla bla etc …

      Cela reviendra peut être ..
      Mais si tu n’en veux pas , cela ne reviendra pas …
      C’est toi qui décides …

      Cela dépend de la façon dont les âmes ont été blessées
      La vie est assez facile lorsque l’on est seul,mais entouré d’amis …que c’est paisible on est jamais vraiment seul,ou plûtot on est tous seuls mais ensemble .
      La période de prise de conscience du « je suis seul » est différente d’un être à l’autre .Moi je l’ai vécue comme un échec ..
      Mais ça ne l’étais pas !
      Je suis redevenue ce que j’étais ….

  29. Bonjour ca vas faire trois ans que je suis seul sortant d’une relation abusive psychologique , je suis bien de puis et je sait se que je veut plus vivre depuis longtemp pourtemp je continue de me l’attirer alors je doit travailler plus a ce que je veux atteindre dans une relation alors me préparer a avoir du bonheur seul pour le partager avec quelqu’un par la suite.

  30. Excellent article ; j’ai toujours pensé qu’il ne fallait pas à tout prix « avoir » quelqu’un dans sa vie pour être heureux, pour panser les plaies de la solitude ; cela fait maintenant 3 ans que vis seule, je me suis « débarrassée » d’une personne toxique et maintenant, j’apprécie pleinement cette solitude, je me redécouvre, j’ai pris de nouvelles directives pour ma vie, je me suis remise au sport, je réapprends à « marcher » et à avancer et j’aime bien parler toute seule

  31. il est vrai que en prenant la decision de rester seule on peut mieux vivre tant que il est important d’être en relation avec les autre pour se trouver des connaissances qui emerge, moi je pense que il est juste question d’évité une mauvaise compagnie et invité la bonne pour un future idéal selon le liberaux consepte selon lequel l’individu est placer au centre des tout alors il est inportant que ce dernier aie des r elations …

  32. Bonjour,
    Je vous remercie pour ce beau texte car cela confirme tout ce que je pensais.
    Il y a bien longtemps que j’ai compris que si j’expérimentais de nouvelles relations, je revivrais encore et encore les mêmes situations, alors je me suis consacrée à mon travail intérieur afin de me libérer de toutes les blessures en moi qui faisaient que je vivais des relations qui ne m’apportaient pas d’Amour. J’ai toujours su que le jour où je serais enfin prête, l’homme que j’attends arrivera dans ma vie comme par enchantement. Merci infiniment, cela m’a beaucoup apporté.
    Amicalement

  33. Tout a fait en phase! Il est important d’apprendre a etre heureux seul pour ne pas attendre que l’autre vienne combler nos manques et creer une dependance qui pourrait rendre la relation toxique… apprendre a s’aimer et s’estimer d’abord, pour mieux aimer l’autre dans son alterite.

  34. Oui être seul peut avoir un bien fait, se retrouver avec soi même et pouvoir remettre ses idées en place …. mais ça ne doit pas durer non plus au risque d’avoir de plus en plus de difficultés à reprendre une vie de couple …. n’oubliez pas que nous ne sommes pas fait pour vivre seul!
    Mariée pendant 25 ans, ensuite veuve et restée seule 5 ans j’avais encore trois enfants à élever j’avais donc pas le temps d’être « seule » !
    Ensuite une histoire d’amour de trois ans qui s’est mal terminée (je n’étais pas prête psychologiquement) me voilà maintenant seule depuis plus de trois ans à 60 ans et je déteste cette solitude ….. plus d’enfants à la maison, seule avec moi même, j’ai besoin de partager mes moments, de donner autant que de recevoir …. et je n’ai plus toute la vie devant moi!
    Alors pour moi … sincèrement …. la solitude me tue!
    Marie Line

  35. moi j’aie étez 10 ans seule pour enfin trouver l’amour de ma vie, mais malheureusement après 8 mois il m’as abandonné. Durant c’est années je me suis retrouvée et apris a m’aimer. Toute mes autres relations que j’aie eut je me suis fait usée. Le dernier il m’as laissé cause de dépression pour ensuite être dans le démon du midi. Donc garder espoir je n’y croit pu et même rester longtemps seule n’arrange pas les choses.

    • Bonjour Chantal, je pense qu’il ne vous a pas abandonnée, mais plutôt que la maladie a pris le dessus. Vous n’y êtes pour rien, c’est lui avec lui qui doit avancer. Et vous, vous avez tout fait parfaitement. Je vous comprends, j’ai connu cette même situation. Ayez confiance en vous et reprenez espoir, car c’est la vie !

  36. tous ces commentaires, me renvoie à mon parcours de vie, mes expériences, et la réflexion sur la solitude donc soi ! où en suis-je avec moi-même ? Et que faire pour cesser l’angoisse d’être seul(e), et comment ,quels moyens utilisés pour  » avancer « . L’ amour attire l’amour ? Les opposés s’attirent-ils ? Qui se ressemblent s’assemblent ? A l’amour absolu que j’attends et que je veux connaître : mon être !

  37. Lorsque nous restons seul suffisamment longtemps nous perdons carrément le goût d’être en couples.Pour avancer dans notre chemin de vie on a plus besoin de confrontations inutiles.

  38. Il faut en premier lieu prendre Grand soins de Soi et avoir une capacité d’introspection pour se transformer,afin d’aller à la rencontre d’un partenaire respectueux & aimant …….vivre seule ne donne pas nécessairement ces capacités.

  39. Bonjour
    Ce que je lis, pour l’essentiel en tout cas me parle. Après 23 ans de mariage et deux beaux garçons, nous nous sommes séparés mon épouse et moi car notre histoire était finie, si les premiers mois ont été difficiles, nous avons su faire évoluer notre relation vers autre chose, une belle affection qui nous lie à tout jamais. J’avais rencontré une personne un an avant notre séparation. Elle était celle avec laquelle j’étais persuadé de finir ma vie. Un amour passionnel sans doute et cependant nos blessures reciproques et mes doutes, apparus très tôt, nous ont empêché d’avancer ensemble. Entre temps une autre personne est entrée dans ma vie, de façon occasionnelle, chaotique parfois. Bien que ne vivant pas réellement en couple, j’étais en train de tromper ma compagne et cela me détruisait un peu plus chaque jour. Au printemps je le lui ai avoué. La suite s’imagine aisément. ..violence de la réaction, chute en enfer, dégoût etc…et puis il a fallu redresser la tête, vivre de nouveau. Je suis allé en vacances avec celle que j’avais rencontré et pourtant je n’arrivais et je n’arrive pas à oublier ma compagne. Aujourd’hui j’ai décidé d’être seul. En faisant le point sur ma vie je me suis rendu compte que depuis mon enfance je n’avais jamais été seul, face à moi même. Les rencontres ont souvent pris l’apparence de rencontres de transition, sorte de pansements et cela ne donne rien de bon même si les personnes en face sont pleines de qualités. J’en suis convaincu maintenant et même si cela provoque de l’incompréhension de la part de  » L’ autre  » qui me dit que la vie est courte, il faut que je sois seul face à moi même pour savoir ce que je veux. Ce n’est pas facile, je l’ai  » testé  » pendant deux mois, je le sais mais la différence c’est qu’aujourd’hui il s’agit d’un véritable choix. Je j’appréhende plus la solitude, j’entends celle du coeur, je la recherche et je sais qu’elle me permettra de trouver l’apaisement et les réponses.
    Belle journée.

  40. Tout à fait juste…Pas évident à mettre en oeuvre.
    C’est mon projet de rester enfin seule…par besoin.
    Après un divorce et une autre relation de 5 ans un an après, soldée par un échec, j’ai encore testé quelques semaines avec une autre personne et mis un terme. Je me suis rendue compte que j’ai besoin d’être seule avec moi même, de me retrouver.
    Je veux être bien, sans personne à mes côtés ! Quand je serai devenue ma meilleure compagnie, alors là, peut être je retrouverai le goût de partager avec l’autre, de construire un quotidien emprunt de respect et de bienveillance.
    Le chemin sera peut être long!
    Je relierai votre article pour me rappeler à l’ordre 🙂

  41. Je me retrouve dans cette article. J’ai eu une relation et je pensé qu’à deux cétais le bonheur bah enfin conte nn car j’ai étouffé ma copine et ma quitté car pour moi je fesai bien et enfin conte j’ai rien vue et rien écouté quand elle me tender la main. Maintenant je comprends les choses qu’elle e disais et je vais continuer à y travailler pour effacer ce mauvais garçon en moi
    Merci pour ça

    • Je vivais dans le passé sans pensé au présent et au futur avec ma copine.
      Pour me caché je lui es mentille, je la surveiller avec sont portable et je voulais qu’elle soie avec moi et nn chez sa mère je lui parler pas de moi .
      À cause de tous sa elle m’a quitté et je comprends pourquoi mais avant je voyer pas car cétais naturel maintenant je m’en veut énormément et j’espère qu’elle me pardonnera.
      Maintenant je travail sur moi et je suis suivi en même temps chez un psy pour tous sa.
      Merci

  42. Lorsque nous restons seul suffisamment longtemps nous perdons carrément le goût d’être en couple.Pour avancer dans notre chemin de vie on a plus besoin de confrontations inutiles.

  43. tout à fait d’accord avec ce texte, et combien utilise l’amour pansement ?
    « aime ton prochain comme toi même » phrase que j’utilisais en début de cours sur la relation d’aide , et je continuais par : » quand je vois comment certains s’aiment je préfère qu’ils ne m’aiment pas « , ensuite j’introduisais l’importance de prendre soin de soi, surtout quand on est dans le domaine médical !!!! 😀

  44. La valeur de l’autre est à la hauteur de se qu’on lui donne comme amour .si on est pas capable de vivre avec quelqu’un, de partager… Mieux vaut rester seul, l’amour n’est pas un jeu….

  45. Merci pour ce message si vrai et encourageant. Bien qu’âgée de 70 ans, j’étais veuve à 44 et depuis je n’ai cessé d’voir des relations qui ne menaient à rien, avec des hommes pas libres ou n’ayant pas envie de s’engager, et je suis devenue ou redevenue, dépendante à ces « miettes » glanées pour ne pas me sentir seule. Aujourd’hui, sur le « divan » j’apprends à penser que je vaux autant seule qu’accompagnées, et que ma valeur ne dépend pas de ce que les autres pensent de moi. Qu’après toutes ces années à servir les autres, je peux aussi me servir, prendre soin de moi-même, prendre du plaisir à ma solitude, sachant qu’il vaut mieux s’y préparer, car il est certain, que la plupart d’entre nous, pour une durée plus ou moins longue, seront amené-e-s à vivre seul-es une partie de leur vie. C’était une piqûre de rappel. Merci.

  46. cette article je l’ai juste survolé en lissant les phrases introductives mais je puis dire que j’apprécie et partage cet avis par expérience.

  47. Exactement plus on est seul sans conjoint plus on peut se comprendre et avancer

    Moi personnellement je suis un homme et je vis avec ma famille j’ai 27 ans et toujours célibataire , même si par moment j’aimerai trouvez qu’elle qu’un .
    je me l’interdit temps que elle sera pas la bonne personne et comment le savoir toute une question délicate.
    Je dis sa car j’ai vécu la séparation de ma mère et cette  » enfoiré ‘ de père qui c’est barré et laissez ma mère seul avec moi et mon frère ( j’avais 3 ans ) cela ma marqué tellement que je préfère rester seul .

  48. Je suis divorcée depuis 2001, j’ai fais de mauvaises et de bonnes rencontres, mais je me tannais toujours de ces personnes après quelques mois. J’ai été 7 ans seule avant une relation d’un mois l’an dernier et encore là, c’est moi qui l’a laissé, mais il était beaucoup plus vieux que moi. Je me dis toujours si c’est arrivé, se n’est pas par hasard et qu’il y a quelqu’un, quelque part qui attend lui aussi à notre rencontre, mais je ne m’ennuie pas seul, des fois oui, mais, je voie mes enfants et amies en attendais mon âme sœur.

  49. Rester seule met très agréable car je peux faire ce que je veux quand je veux. Et oui certainement je sais à présent quel genre d’homme et quel genre de caractère je veux rencontrer et aussi ce que je ne veux plus. J’espère que si un jour j’ai une relation je ne me fasse plus manipuler, mais je ne suis pas sûre de pouvoir le détecter tout de suite. Mais heureusement j’ai des enfants, même qu’ils sont encore très jeunes, qui le détectent directement. Alors oui j’ai certainement appris sur moi depuis que je suis seule, avec mes enfants, mais j’ai quand même l’impression que quand on a un miroir cela nous offre l’opportunité de plus s’auto-analyser., Évidemment si les critiques sont constructives.

  50. Comment sauver votre relation et toiletter Quand votre partenaire veut divorcer

    Ma femme et moi avons été séparés il y a 4 mois et nos enfants, Emily et Robert, vivent avec elle mais ils me voient tous les week-ends. J’étais complètement dévastée et confuse jusqu’à ce qu’un vieil ami à moi parle d’un lanceur d’Internet appelé le prophète Williams qui aide les gens dans leur relation et leur problème de mariage à travers les pouvoirs des sortilèges de l’amour. Au début, je doutais qu’une telle chose existe. J’ai décidé d’essayer, quand je l’ai contacté, il m’a aidé à lancer un sort et dans les 48 heures, ma femme est revenue et a commencé à s’excuser, maintenant elle a arrêté de sortir avec les hommes et elle est avec moi. Vous pouvez contacter {agadagaspiritualhome @ gmail} Si vous passez par tout ce genre de problème d’amour pour trouver votre mari, votre femme, ou ex petit ami et petite amie E.T.C. contactez le prophète Williams, E-mail: {agadagaspiritualhome @ gmail.com} Merci beaucoup au Prophète Williams, je témoignerai toujours de votre bon travail. Anthony, NY, États-Unis

  51. Bonjour,
    Je suis totalement d’accord avec ce que vous expliquez. Ayant fait de mauvais choix, j’ avais choisi de vivre seule et ça fait 15 ans maintenant mais j’ai beaucoup vécue en ermite. Je ne voulais plus avoir mal d’ aucune façon.
    Puis le 29 février 2016, j’ai vécu un Éveil Spirituel à l’ âge de 63 ans.
    J’ étais totalement perdue car je sentais devenu une nouvelle personne.
    Je me suis décidée de m’ inscrire sur un site de rencontre et plein de déceptions mais j’ai connu un homme qui m’a fait découvrir ma sexualité que je ne connaissais pas de moi.
    Un jour, un ami m’a dit que ce n’était pas toujours bon de vivre totalement seule et ça aurait pu être destructif. Mais bon, je m’en suis assez bien sorti en étant coacher par un ami qui me bombardait d’ infos.
    Je voulais en savoir plus sur la sexualité et sur la personne que je suis réellement car j’ai été adoptée et je ne m’identifiait pas à mes parents adoptifs.
    Ça n’a pas été facile, car je n’ en allais dans de l’ inconnu, j’ étais devenue accroc au sexe….Mais qu’ est-ce qui m’a arrive?

    Mais pendant plus de 2 ans, j ‘ ai vécu plein d’ éléments déclencheurs où j’ai compris que je devais tasser ma famille, mon fils car ils me jugent beaucoup.
    À partir de ce moment- là, tout a changé, je me suis sentie libre enfin, j’ ai retrouvé la petite fille que j’ étais et j’ai découvert mon identité.
    Maintenant je sais qui je suis, ce que je vaux et aussi ce que je veux et ne veux pas.
    J’ ai enfin rencontré un homme, on parle le même langage, spiritualité, ésotérisme, tantra, en fait, on philosophe beaucoup.
    Lui aussi a été adopté et il vit seul depuis longtemps.
    Alors j’ai l’impression parfois que je ne sais plus comment vivre une relation amoureuse.
    Moi, je suis très connectée, parle avec mon coeur mais lui, n’ est pas rendue là.
    Pas grave sauf que je suis trop émotive et s’il me dit quelque chose qui me blesse, je pleures….
    En fait, j’ai de la difficulté à gérer cette relation…..

  52. Le célibat à de bon côté comme la vie de couple les mauvais moments en font aussi partie . Apprendre à se connaître soit même est primordial .
    La jeunesse d’une femme est toujours valorisant pour un homme plus âgé mais pour moi ce n’est pas le plus important .
    Elle est trop jeune pour souffrir autant.

  53. wow beaucoup de commentaires. Je suis seul depuis 27 ans et jusqu’à aujourd’hui je n’avais jamais pensé que d’être en couple pourrait m’apporter quelque chose. Pendant des années cette idée ne m’a même pas éffleurée, j’avais trop de soucis à vivre quelque chose qui me plaise du point de vue professionnel.
    Aujourd’hui au travail un collègue en plaisantant a essayer de me caser avec la sœur d’une autre collègue. J’ai trouvé ça trop mignon. Et je me dise si l’occasion se présente pourquoi pas?
    Vu le nombre d’année de célibat et par rapport au titre de l’article je ne doute pas que s’il se passe quelque chose un jour pour moi ce sera très bien ( 😀 )

  54. Bonjour à tout le monde,

    Joli texte sauf que… Des gens qui seuls, n’en finissent plus d’attendre de se ressourcer de leur propre solitude… il y en a des millions à attendre l’homme ou la femme parfaite… Mais surtout plus on laisse passer le temps (là je ne parle de quelques mois mais d’années !) plus il devient difficile « rebondir » positivement tant tous, nous nous enfermons dans des tas de certitudes (comme nos habitudes qui en vieillissant deviennent des manies…) A noter aussi que plus on vieilli plus de temps passe vite (impression) donc article à « modérer » selon son âge (à 60 ans 3 ou 4 ans de solitude n’ont pas la même influence sur la vie qu’à 30 ou 35 ans…)
    Eric.

    • Bien vu. Les ami(e)s sont en couple ou pas dispos, les enfants sont grands au point d’être 1 potentiel(le) papy/mamy et donc baby-sitter ! Le temps des sorties est presque fini… Cela dit, après une relation toxique et avoir vécu dans 1 prison, je savoure ma liberté retrouvée. J’ai des blessures à panser et la solitude est,à ce jour,encore agréable. J’ai fait le point, je ne suis pas parfaite mais c’est pas grave. Je revis et je sais q la solitude peut être agréable. Je m’aime et me respecte…ca faisait si longtemps que je faisais plaisir aux autres et q il était temps que je m’occupe de moi ! Ça fait pas un an que je suis célibataire en vrai.. Mais, ça faisait bien 20 ans q j’étais seule et entourée d égoïstes à qui il fallait faire plaisir! Mieux vaut être seule que mal accompagnée ! Je suis amoureuse (pas en couple) et rien que ça, ça fait du bien (c’est frustrant mais ça fait du bien quand même). À 50 ans, j’attends pas 10 ans ! C’est clair

  55. Je ne suis absolument pas d’accord avec cet article !! J’ai 36 ans. Personnellement j’ai très mal vécu le célibat jusqu’à 27 ans,ma seule véritable histoire. A nouveaux célibataire depuis plus de 5 ans, et père en garde alternée, je vis l’enfer !! Les amis tous casés, les réflexions des proches souvent maladroides et blessantes, de ton propre fils (rien ne fait plus mal), les weekends seuls quand les potes ont mieux à faire, les vacances seul avec ton enfant, ou tu passe tes soirées à surveiller la tente pendant qu’il dort !! Super les vacances !! Etc etc etc…Je ne vois pas ce qu’il peut y avoir de beau a passer sa vie seul, sans projets, ou revus à la baisse, voir oubliés…Bref être seul très longtemps ce n’est pas vivre, c’est survivre…

  56. On dit toujours l’amour arrivera puis finalement les années passent puis rien puis ensuite la cinquantaine et toujours rien,

    J’ai été voir une sophrologue qui m’a dit de faire un travail sur moi même et que ça pourrait prendre encore plusieurs années

    J’ai été seul toutes ses années finalement pour rien alors que je souhaite avoir des enfants et une famille

  57. Bizarrement je suis à l’hôpital pour mes pbms émotionnels et devenus invivable pour moi. Je suis restée seule longtemps, trop longtemps, mais à trop donner et aussi à régresser, ça oui, trop de chocs, trop d’hypersensibilité etc… Donc qui suis-je réellement ? Et pourquoi faut-il que j’écoute mon prochain avant moi ? Alors ce texte ce soir sur ma chaîne youtube, je vais vraiment le recopier et le montrer à mon psy… Oui en effet, je ne désire qu’une chose c’est d’être aimée pour ce sur je suis. Mais oups, est ce que je me vois comme une bonne personne ? Non ! Je ne vois que le négatif, et je me condamne aussi toute seule, je me victimise en quelque sorte… Et là j’ai honte, ce côté là, je ne l’aime pas. Donc oui le chemin est parfois long et difficile, mais puisque les Cieux et la Terre Mère ne veulent pas de moi comme ça, il y a une raison. Celle de m’apprivoiser, d’apprendre à m’aimer et corriger quelques défauts pour en faire une force. Alors en attendant entre deux luttes, j’accepte aussi que pendant que je rêve en songeant à une vie beaucoup plus belle, tout peut devenir réalité si je lâche prise et être en phase avec mon être intérieur… Il y a du travail, j’ai décidé d’accepter d’être aidée, et même si c’est dur comme ce soir, je sais un pourquoi je me bats : je suis tombée sur votre texte si bien écrit, comme si là haut, Dieu de m’expliquer ce soir pourquoi, car je le lui ai demandé… Merci

  58. Ce que dit cet article est très vrai. La solitude devrait être bienvenue afin de mieux se connaître et d’avoir confiance en soi-même. Ce n’est qu’en s’aimant soi-même que quelqu’un d’autre vous aimera et que vous pourrez aimer sans attendre en vain et injustement l’amour en retour.
    Il faudrait vraiment enseigner dès l’enfance à savoir être seul. Cela éviterait beaucoup de soucis et de souffrances !

  59. J’ai l’impression que cet article parle de moi parce que il faut le dire je me sens mieux seul, pas parce que j’ai eu une déception amoureuse non loin de là. Au fait j’ai un cycle de ménage d’ordre bien connu chez moi et à chaque fois je le fais je me sens tellement bien que parfois je cuisine moi même mon plat préféré accompagné d’un bon vin juste pour manifester mon bien être et ma joie. J’aime aussi le calme et l’air naturel de la campagne cela m’aide à faire mes exercices physiques pour faire passer le stress et l’ennui. Je suis un fonctionnaire avec un programme de vie bien structuré avec des projets que je réalisé avec des moyens de bord et cela me va très bien je suis heureux. Cependant étant un être humain j’ai des envies, des penchants et mon organisme m’en rappelle très souvent mais cela ne m’empêche pas de mener une vie heureuse seul..

  60. Pour moi, facile d etre seule, j aime cela. Je crois que je n ai jamais vraiment ete faite piur etre en couple. Au moins, depuis 20 ans, je ne fais souffrir personne par mon besoin d etre seule. Cela pose bcp de question a mon entourage mais pour moi c est vivre a tt pris en couple que je ne trouve pas naturel. 😏Je suis heureuse.

  61. Pour moi, facile d etre seule, j aime cela. Je crois que je n ai jamais vraiment ete faite piur etre en couple. Au moins, depuis 20 ans, je ne fais souffrir personne par mon besoin d etre seule. Cela pose bcp de question a mon entourage mais pour moi c est vivre a tt pris en couple que je ne trouve pas naturel. 😏Je suis heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

devenez-une-femme

13 choses dont vous devez vous foutre lorsque vous devenez une femme

7 habitudes des couples profondément liés