Une étude révèle: Votre corps sait quand la mort approche, et tout commence dans le nez

de | 10 novembre 2017
quand la mort approche

Une étude révèle: Votre corps sait quand la mort approche, et tout commence dans le nez

Image crédit : Pixabay

Une étude révèle: Votre corps sait quand la mort approche, et tout commence dans le nez

Le corps humain est un système très complexe, et difficile à comprendre. Les scientifiques tentent encore de comprendre son fonctionnement et pourquoi certaines choses marchent et d’autres pas. Nous n’arrivons toujours pas à comprendre d’où viennent les sentiments et les émotions, et pourquoi nous sommes tels que nous sommes. Un autre élément qui reste encore un mystère est le moment avant le décès.

Votre corps sait quand la mort approche, et tout commence dans le nez :

Beaucoup de médecins ont indiqué que les patients faisaient des commentaires similaires avant de mourir.

Il semble que les patients savent qu’ils vont mourir avant même que les médecins ne le sachent. Leurs indicateurs de sécurité pourraient même s’améliorer et le médecin pourrait penser qu’il y a des changements, mais les patients savent déjà que la fin est proche.

Les gens qui ont un sixième sens disent souvent adieu à leurs proches avant de mourir. C’est une chose étrange qu’ils ressentent quand il est temps de partir. Ces personnes commencent à se réconcilier avec leurs ennemis passés et à soigner les relations qui ont besoin d’être réparées pour pouvoir partir sans affaires laissées en jachères.

Ce n’est pas très commun, mais il est courant de ressentir sa mort avant qu’elle ne se produise. C’est un peu effrayant, mais conjointement, c’est bien, car vous avez alors une chance de dire au revoir à vos proches.

Certaines personnes pourraient argumenter qu’il est impossible de connaître le moment de votre décès et dans quel cas cela se produira, et qu’il s’agit juste d’une coïncidence lorsque les gens commencent à dire « au revoir » avant de mourir. Une étude a été menée à l’École de psychologie à l’Université de Kent, mettant en lumière la possibilité que les gens détectent leur mort par l’odorat.

Arnaud Wisman, qui dirigeait cette étude, a analysé un corps humain pendant le processus de la mort. Et il s’avère que lorsqu’une personne meurt, son corps se décompose et de nombreuses odeurs sont libérées au cours de ce processus. Une de ces odeurs est la putrescine, qui est le résultat du processus de la décomposition. Les humains ne connaissent pas consciemment l’odeur ou ne la remarquent pas, mais inconsciemment, l’esprit reconnaît l’odeur et sait que la fin est proche.

Arnaud Wisman a mené différentes expériences en utilisant l’odeur de la putrescine, de l’ammoniaque et de l’eau. Les participants ont été exposés à différentes odeurs, puis leur réaction a ensuite été examinée.

Les participants ont associé la putrescine aux émotions négatives, bien qu’aucun d’entre eux ne connaissait cette odeur. Mais aucun participant n’a associé l’odeur de la putrescine à la mort ou à la peur. Cela est que, notre esprit conscient ne perçoit pas la connexion, mais l’esprit subconscient oui.

Cette étude, menée à l’école de psychologie de l’Université de Kent, fait partie d’une question beaucoup plus vaste dont nombreux scientifiques sont confrontés. Il y a eu de nombreuses études qui ont montrées un lien entre les émotions et les odeurs. Par exemple, certaines odeurs douces peuvent nous faire sentir effrayés ou stressés.

Donc, quand quelqu’un que vous aimez est dans un hôpital ou est tout simplement malade, et qu’il veut vous voir, veillez impérativement trouver le temps d’aller le rendre visite.

Peut-être qu’il/elle sait que la fin est proche et il veut juste vous dire un dernier au revoir. Si vous manquez cette opportunité, vous allez le regretter pour le restant de votre vie.

Merci de partager avec vos amis et famille.

Voir l’autre Votre corps sait quand la mort approche : kar.kent.ac.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *