La psychologie révèle enfin la raison pour laquelle nous rencontrons notre âme soeur.

de | 24 mai 2016

ame soeur

La psychologie révèle finalement une réponse à la question à laquelle nous rencontrons notre âme soeur.

« L’amour ne fait pas tourner le monde; l’amour est ce qui rend la course utile. » ~ Sean Connery

En tant qu’être social, nous avons un profond désir de trouver la personne parfaite avec qui nous passerons le restant de nos jours. Au moment où vous rencontrez cette personne, vous ressentez une envie incoercible et un sens illogique de familiarité avec elle. Comme si vous l’aviez toujours connue. Quoi qu’il en soit, les films et les séries télé dans le style ont idéalisé le phénomène que l’on nomme « âme soeur ». Mais que savons-nous vraiment au sujet du compagnon parfait ou du partenaire idéal? Afin de mieux comprendre ce qui fait réellement maintenir un rapport de compatibilité entre deux personnes, la psychologie a enfin mis la lumière sur le mystère qui englobe tant de cœurs et d’esprits à travers le monde.

Le problème avec la compatibilité

Les sites de rencontre comme OkCupid.com ou chemistry.com se vantent de leurs tests de personnalité approfondis et de donner la chance aux gens de trouver quelqu’un qui partage leurs mêmes intérêts. Et que si vous répondez à leurs tests, cela peut mener à trouver le partenaire idéal.

Au premier abord, cela peut paraître assez séduisant pour de nombreuses raisons. En premier lieu, évidemment que vous voulez être avec quelqu’un qui partage les mêmes valeurs ou qui aime les mêmes activités que vous, comme l’escalade, par exemple. Deuxièmement, il paraît absolument logique d’envisager de sortir avec quelqu’un qui veut aussi élever des enfants et fonder une famille. Pour finir, nous avons tous des aspirations amoureuses, au point de parfois nous convaincre de n’importe quoi qui puisse combler le fossé qui s’est creusé dans nos cœurs.

Toutes ces raisons garantissent une compatibilité en faveur de ce genre de sites – Mais comment et combien de temps durent réellement les relations qui ont des intérêts et des bizarreries similaires?

Le Dr. Ted Hudson de l’Université du Texas a fait un suivi du développement des couples qui étaient mariés depuis plusieurs années. Et dans ses recherches, il a découvert quelque chose de tout à fait surprenant. Le Dr. Ted Hudson explique,

« Mes recherches révèlent qu’il n’existe pas de différence dans l’objectif de compatibilité entre les couples qui sont malheureux et ceux qui sont heureux. »

Le Dr. Ted Hudson a poursuivi en disant que les couples qui ont un sentiment d’amour et de convivialité dans leurs relations avaient déclaré que la compatibilité ne leur avait pas posé un problème. En fait, ils étaient parfaitement à l’aise de dire que c’était eux qui avaient permis à la relation de fonctionner, et non la compatibilité de leurs personnalités. Mais lorsqu’on a demandé aux couples malheureux ce qu’ils pensaient de la compatibilité, ils ont tous répondu que la compatibilité était extrêmement importante pour un mariage. Mais malheureusement, ils ne pensaient pas être compatibles avec leur conjoint. Le Dr. Ted Hudson a poursuivi en expliquant ce que voulait réellement dire les couples malheureux par:

« Nous sommes incompatibles », voulait en fait dire, « Nous ne nous entendons pas très bien ».

Le problème concerne plutôt la compatibilité.

Toute personne qui n’est pas satisfaite en couple accuse naturellement la compatibilité. Ils ne parviennent pas à réaliser et à comprendre que la réussite d’un couple ne dépend pas des similitudes que vous avez en commun – au contraire, une relation est menée seulement à force de volonté, et parce que vous voulez rester dans la relation.

On a constaté que dans les mariages arrangés, les couples ont tendance à être plus heureux et à durer plus longtemps – selon les sondages internationaux sur le bonheur.

Est-ce que ces mariages durent plus longtemps parce qu’ils ne possèdent pas l’option du divorce comme en occident? Bien sûr que non, c’est parce qu’ils choisissent de rester engagés et de ne pas chercher une « option meilleure » ou quelqu’un qui est plus adapté à leurs yeux.

Le professeur de sociologie à l’Université de Stanford, Michael J. Rosenfeld, explique que les mariages arrangés ne sont pas si différents des relations amoureuses que nous avons en occident. La différence la plus marquée est dans la culture, les occidentaux valorisent l’autonomie plus que tout, et veulent être libres de choisir la personne avec qui ils désirent être. Le plus souvent, cependant, nous nous retrouvons coincés dans la boucle perpétuelle de la conscience et de l’inconscience, envisageant une autre personne lorsque les choses ne vont pas comme elles le devraient dans la relation. Et c’est là que l’illusion de la compatibilité entre en jeu.

ame soeur

Trouver un compagnon avec qui passer notre vie entière

Donc, nous savons qu’établir une relation avec une autre personne dépend de nous-même et de l’autre personne. Cela n’a plus ou moins rien à voir avec la compatibilité.

Mais si vous ne pouvez pas compter sur des tests de compatibilité ou une certaine forme de test pour trouver votre partenaire idéal, comment faites-vous?

John Gottman, le fondateur et directeur de l’Institut ‘Relationship Research Institute’ à Seattle, a déclaré que les mesures de la personnalité sont incapables de réellement prédire la durée ou la réussite d’une relation. L’institut a également découvert que les couples qui orientent ensemble leur énergie sur la construction de mesures significatives dans leur vie (comme fonder une entreprise ensemble grâce à un magazine, par exemple) ont tendance à durer plus longtemps. La façon dont un couple interagit est l’élément clé qui est au coeur des rapports fructueux.

Cela signifie qu’il ne s’agit pas de qui vous êtes ou de ce que vous faites qui vous permettra ou prolongera vos chances de trouver la perle rare. Il s’agit de la manière dont vous dialoguez l’un avec l’autre, à quel point vous vous entendez, et à quel point vous pouvez rêver ensemble.

John Gottman a poursuivi en disant que, si votre relation ou votre intérêt soutient vos rêves, votre partenaire aura du respect pour vous, vous admirera et verra la vie en rose à vos côtés. Bien sûr, cela semble idéaliste, mais si vous réfléchissez vraiment à la façon dont vous avez toujours voulu être traité – avoir quelqu’un qui croit en votre grandeur est primordial.

Néanmoins, nous pouvons tout simplement nous aider les uns les autres, cependant, le lien essentiel qui vous rattache à une autre personne est émotionnel. Par conséquent, vous devez être capable de répondre aux besoins de l’autre lorsque qu’il a besoin de quelque chose. Ou comme l’a dit John Gottman,

« Est-ce que votre partenaire vous perçoit avec le même enthousiasme que vous? Pour acquérir les connaissances nécessaires à la réalisation de votre couple, vous devez poser des questions et actualiser en permanence les connaissances acquises de l’un l’autre. »

Quelques conclusions sur les âmes soeurs

Si vous êtes vraiment à la recherche de l’amour et que vous voulez trouver la personne avec qui vous passerez le restant de vos jours – Rappelez-vous ceci:  c’est vous qui créez la compatibilité. Il n’y a pas de formule magique ou un algorithme idéal pour qu’une relation avec un autre être humain soit durable et fructueuse. Oui en effet, vous devez trouver l’autre personne attirante, la respecter et qu’elle réponde à un certain besoin de réconfort et de familiarité. Mais cela ne constitue qu’un petit pourcentage d’une relation saine et durable.

Alors la prochaine fois, quand vous apercevrez quelqu’un qui attire votre attention et qui fait dilater vos pupilles avec enthousiasme, prêtez attention si oui ou non il est capable de voir le rêve que vous envisagez pour votre vie. S’il/elle partage votre joie et vous accepte pour qui vous êtes aujourd’hui, non pas pour qui vous pourriez être demain – Alors vous avez trouvé votre « âme soeur ».

Sources La psychologie révèle enfin la raison pour laquelle nous rencontrons notre âme soeur : 

  1. Journal of Family Therapy: https://www.gottman.com/wp-content/uploads/BabcockGottmanRyanGottman2013.pdf 
  2. The Journal of Marriage and Family: https://www.ncfr.org/jmf 
  3. American Psychological Association: http://www.apa.org/news/press/releases/2009/03/romance-relationships.aspx / www.learning-mind.com
Sandra Véringa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *