in

Pourquoi est-ce que je pleure si facilement ? Voici les raisons qui expliquent pourquoi

Partagez cet article

Annonce

Si vous vous êtes déjà demandé : « Pourquoi est-ce que je pleure autant ? » vous n’êtes certainement pas seul. 

Qu’il s’agisse d’une rupture, d’une critique au travail ou de la perte d’un être cher, verser une larme ou deux est un aspect normal de la vie. « Pleurer est un excellent moyen de libérer des émotions et de gérer des situations difficiles », a déclaré le Dr Gail Saltz , professeur agrégé de psychiatrie à la NY Presbyterian Hospital. Bien que pleurer vous aide à gérer vos émotions, tout le monde ne réagit pas de la même manière.

Annonce

« Pleurer peut être une forme d’auto-apaisement pour certains, aidant le corps à se calmer physiologiquement et à faire baisser le rythme cardiaque », explique le Dr Rutledge.

Voici les raisons qui peuvent expliquer pourquoi les gens pleurent beaucoup :

1. Ils n’ont pas peur de leurs émotions

absence

Si vous êtes inondé de joie, cacherez-vous votre sourire ? Si vous voyez un écureuil mort en courant ou en faisant du vélo sur le bord de la route, ne grimacez-vous pas ? Si vous avez passé une terrible journée au travail et que votre partenaire a bu la dernière boisson fraîche que vous avez attendue toute la journée, ne serez-vous pas déçu ? Si vous essayez de trouver l’interrupteur et que vous ne vous attendez pas à ce que votre petit ami soit dans la chambre, attendant de vous faire peur pour plaisanter, ne sursauteriez-vous pas ?

Annonce

Alors si vous êtes triste, pourquoi ne pleurez-vous pas ? Pourquoi ne ressentez-vous pas vos émotions ? Pourquoi ne vous donnez-vous pas le droit d’être triste ?

Les personnes qui ignorent la tristesse passent à côté d’une facette importante de la vie. La tristesse ou les pleurs ne sont pas des signes de faiblesse, ce sont des signes que vous êtes un être humain et que vous avez des sentiments.

2. Ils connaissent les propriétés curatives des larmes

pleurer pendant les films

Vos conduits lacrymaux libèrent le stress, l’anxiété, la tristesse, la frustration de votre cerveau et de votre corps. C’est un nettoyage de l’âme, un enrichissement de l’esprit, agissant presque comme un drain pour l’accumulation d’émotions négatives résultant du stress. Les propriétés curatives des larmes ne se limitent pas seulement aux larmes tristes, mais aussi aux larmes heureuses. Dans les deux cas, vous avez affaire à une émotion extrême. Refouler une émotion extrême peut être très nocif, à la fois physiquement et mentalement.

En plus d’améliorer le bien-être et de soulager le stress, les pleurs, en particulier les larmes, ont des avantages scientifiques car ils libèrent des toxines, aident à améliorer la vision et pourraient même tuer 90 à 95 % de toutes les bactéries en cinq à dix minutes.

3. Ils savent à quel point les pleurs peuvent être thérapeutiques

Pleurer est une bonne chose

Des études psychologiques suggèrent que les pleurs stimulent la libération d’endorphines par notre cerveau, les hormones du « bien-être », qui agissent également comme un analgésique naturel. Pleurer réduit également les niveaux de manganèse, un produit chimique qui, lorsqu’il est trop élevé, surtout pour les végétariens, peut entrainer des céphalées et de la somnolence.

Annonce

Même si le problème peut encore persister après avoir pleuré, il ne fait aucun doute que le fait de pleurer permet une libération générale des mauvaises émotions, même momentanément. Cela nous permet de réfléchir plus clairement au problème et de ne pas devenir trop émotif à ce sujet.

4. Ils ne se soucient pas des rôles du genre ou des attentes de la société

Pleurer est une bonne chose

Les pleurs sont stigmatisés pour les deux sexes. Si elle pleure, c’est parce qu’elle est instable ou vit une rupture ou, la conclusion la plus délirante, a besoin de l’attention des autres. S’il pleure, c’est qu’il est trop sensible, mauviette ou, mon préféré, pas assez viril. Toutes ces généralisations encouragent les deux sexes à plonger leur tristesse au plus profond de leur âme.

Bien qu’il s’agisse d’une bataille difficile qui ne peut être gagnée que petit à petit, nous travaillons sans relâche pour briser les contraintes sociales qui pèsent sur les deux sexes. Ceux qui s’autorisent à être tristes en public ne sont pas seulement courageux, mais aussi des militants pour une société émotionnellement plus saine.

5. Ils poussent les autres à ne pas fuir leurs sentiments

J’aime pleurer. Ou plutôt, je ne me permets pas de ne pas être triste quand je me sens triste. Nous travaillons tous pour surmonter une sorte de démon déprimant qui essaie de nous abattre. Lorsque nous nous permettons de ressentir de la douleur, nous encourageons également les autres à se connecter à notre douleur. Savoir que vous n’êtes pas seul à penser, à ressentir ou même à agir est une libération émotionnelle et, dans des cas extrêmes, peut sauver des vies.

Ceux qui acceptent la tristesse permettent aux autres de faire de même. Rappelant le point précédent, il est dangereux de garder les émotions cachées et refoulées.

Annonce

Lorsque nous sommes honnêtes avec notre corps, nous lui permettons de fonctionner au maximum de ses capacités, même lorsque nous ressentons une douleur atroce.

Avec l’avènement de la thérapie et des médicaments de bien-être fortement prescrits, nous devrions tous apprécier notre capacité biologique à pleurer davantage et tirer le meilleur parti de cet « anxiolytique » naturel.

Les pleurs ne doivent pas être perçus comme un signe de faiblesse, mais comme un signe de force intérieure et de pleine conscience.

Bien sûr, il y a d’autres nombreuses raisons qui peuvent expliquer pourquoi vous pleurez facilement comme :

Les émotions accumulées ( Si vous constatez que vous pleurez spontanément, prenez le temps de prendre soin de vous avec la pleine conscience, la relaxation ou un bain chaud ou contactez un psychologue ou thérapeute pour obtenir un soutien professionnel. )

L’empathie émotionnelle ( Si vous avez récemment commencé à passer beaucoup de temps avec des personnes émotives et qui pleurent plus souvent que d’habitude, vous pourriez vous retrouver inconsciemment à suivre le mouvement. )

L’association apprise ( Si vous associez certains moments, chansons, films, etc. à la tristesse ou aux pleurs, votre corps l’enregistre, ce qui vous rend plus susceptible de pleurer à ces moments précis.)

Névrosisme (  ceux qui ont un névrosisme élevé ressentent des émotions très profondément, ce qui les fait pleurer plus souvent. )

Annonce

Dépression ( Les signes de dépression comprennent des sentiments de tristesse, de désespoir ou de vide, une perte d’intérêt, des troubles du sommeil et de la fatigue. )

Anxiété ( Un trouble anxieux s’accompagne d’inquiétudes excessives, d’irritabilité, de difficultés de concentration et… de larmes. )

Les traumatismes précoces ( les femmes qui ont eu une enfance traumatisante ou qui ont vécu des événements traumatisants extrêmes pleureront souvent plus que ce qui est considéré comme une réponse normalisée )

Le Stress

Votre personnalité ( Les différences biologiques dans la structure et la physiologie du cerveau peuvent avoir un impact sur votre personnalité et votre sensibilité émotionnelle , ce qui pourrait entraîner plus de larmes. )

Pour conclure :

Vous pourriez vous retrouver à pleurer plus que jamais auparavant, et cela ne reflète pas nécessairement un changement de personnalité ou de psychologie, mais simplement à cause des circonstances. 

Cependant, si vous commencez à avoir l’impression de ne plus contrôler vos émotions, cela peut signifier qu’il se passe quelque chose de plus avec votre corps et/ou votre esprit, dans ce cas, n’hésitez pas à vous faire aider.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans les prochains jours, ces 3 signes du zodiaque pourraient se sentir encore plus dépassés

4 raisons pour lesquelles vous devez arrêter de vous comparer aux autres