Nous n’obtenons rien gratuitement de l’Univers, tout s’ajoute à notre dette cosmique

de | 11 avril 2018

Image crédit : Shuttertsock

Nous n’obtenons rien gratuitement de l’Univers, tout s’ajoute à notre dette cosmique

La dette cosmique que nous devons à l’Univers est représentée par une certaine quantité d’énergie. Étant donné qu’il s’agit d’une loi de la nature, il nous est impossible de la contourner ou de l’ignorer. Peu importe ce qui arrive, nous devons rembourser toutes nos dettes. Mais nous ne pouvons pas savoir sous quelle forme l’énergie sera présentée.

Rembourser avec de l’argent serait le moyen le plus simple et le plus rationnel. Donc, si vous avez trop donné, cette énergie vous reviendra. Ceux qui donnent ont un léger avantage sur ceux qui prennent. Ils devront toujours payer, mais nous ne pouvons pas savoir avec certitude quand et où ou de quelle manière cela se produira.

Voir aussi : 10 signaux d’alarme que l’univers vous envoie

Voici les règles les plus importantes qui découlent de la loi de l’équilibre énergétique:

1. Ne volez aucune forme d’énergie.

2. Vous devez payer pour tout ce qu’on vous a donné.

3. Ne donnez pas et ne recevez pas de «cadeaux».

4. Ne faites pas le «bien» pour qui que ce soit (des faveurs que personne ne vous demande).

5. Ne prêtez ou n’empruntez rien.

6. Vos actions doivent être équilibrées en énergie.

Suivre ces principes n’est pas obligatoire.

On peut violer ces principes, mais il faut se préparer à devoir payer cela à l’Univers un jour ou l’autre.
Si vous perdez quelque chose, peut-être que c’est parce que vous n’avez jamais payé pour ce que vous avez reçu.
Avoir brisé les règles dans le passé peut aussi entraîner des maladies. Par exemple, vous pouvez payer pour une blessure que vous avez infligée à une autre personne.

Si vous avez perdu des biens de quelque nature que ce soit, c’est peut-être parce que vous avez volé quelque chose auparavant.

Ainsi, faites attention à votre énergie. Essayez de garder l’équilibre avec tout ce que vous faites. Trop donner ou trop prendre n’apporte jamais rien de bon. Cela fait plus de mal que de bien sur le long terme.

Découvrez également : Comment déchiffrer les messages que l’Univers nous envoie

2 réflexions au sujet de « Nous n’obtenons rien gratuitement de l’Univers, tout s’ajoute à notre dette cosmique »

  1. Villard Natacha

    Bonjour très intéressant mais je ne comprends pas une règle ne donner et ne recevez aucun cadeaux
    Pouvez vous m expliquer pourquoi ?

    Répondre
  2. Jean L.

    Quelle dette ? On le paie comment « l’univers » ? Alors il faut souffrir, refuser les opportunités, la joie, la vie, les bénédictions par peur de devoir rendre … Quoi ? de la joie ? des bénédictions et du bonheur ?
    Cet univers entier a été créé par DON et par bonté pure, et nous avons reçu l’existence pour la même raison .
    Que faire sinon ? se suicider pour éviter d’avoir à rembourser la dette d’avoir reçu l’existence ? ^^
    Non, le fait est que oui, tout à un prix, et la façon de s’acquitter de cette dette c’est de rendre bien pour bien: cet univers est une fontaine de bénédiction: le flux d’Energie Divine et de Braha (bénédiction) jaillit de la source en continu, est relayé vers nous par les Archanges, puis par les Anges, ensuite par les âmes des défunts qui sont dans la Lumière, et enfin par les Saints vivants parmi nous, souvent des gens totalement inconnus qui reçoivent ce flux divin de bénédictions et le reflètent, comme tous ceux qui les ont précédés, vers l’humanité, les êtres vivants et ce qui existe, pour qu’ils soient spirituellement nourris .
    Alors si on reçoit un éclat de cette source jaillissante, un peu de Braha, de bénédiction … que faire ?
    La refuser pour ne « rien devoir à personne » ? Mais on doit déjà absolument TOUT, y compris le fiat d’exister, la dette est DEJA plafonnée à son maximum, et plus on vit une existence spirituellement creuse plus elle s’alourdit bien sur .
    Donc que faire ? Et bien tout simplement ce que font tous ceux qui nous ont relayé cet éclat de joie et de bénédiction, de prospérité : à savoir le relayer, le partager avec les autres qui désespèrent et crèvent de misère matérielle ou spirituelle . Ils en meurent de ne pas recevoir .
    Si qq se noie et que tu le sauve, tu es pour lui un Ange, l’envoyé de la Divine Providence sur sa route .
    Si qq meurt de faim et que tu lui donnes à manger, idem: tu ES son Ange, tu ES le bras de Dieux qui vient le nourrir .
    Si qq désespère et que tu vienne le réconforter, l’aider, ou lui mettre le bon coup de pied au c.l dont il a besoin à ce moment là, tu ES son Ange, parce que tu ES pour lui, à ce moment là, la concrétisation de la présence de Dieux dans sa vie .
    Ca c’est rembourser sa dette, parce que cet argent il n’y a qu’en le partageant pas qu’il disparait . Sinon c’est comme la force musculaire: plus tu fais d’exercice et plus non seulement tu ne la perd pas, mais tu te renforce . C’est comme la joie: plus tu la partages, plus il y en a . Comme un feu de joie et de bonté qui se répand . Elle est là notre capacité à rendre pour rembourser cette dette, non pas dans le fait de refuser la bénédiction, mais dans le fait de la répandre le plus largement possible, partout, tout le temps .
    Et le mieux … c’est que c’est là le vrai sens de la vie: c’est POUR CA qu’on a été fait !
    Mais ça c’est encore un autre débat .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *