Partagez cet article
Annonce

pas influencer

« Aucun être ne mérite de se vider de son énergie, de l’essence de ses sens, de ses vérités les plus intimes, en cédant aux impositions de personnes qui ne le connaissent pas, de personnes qui ne font aucune différence dans sa vie.« 

Beaucoup d’entre nous aiment donner leur opinion et faire des suppositions sur la vie des autres.

Comme si nous pouvions trouver des solutions aux problèmes du monde, estimant que nous avons le droit de nous imposer là où nous n’avons pas été appelés. Selon le degré d’intimité que nous avons avec la personne que nous voulons conseiller et si on ne nous a pas demandé notre avis, nous sommes inélégants, voire désagréables.

Annonce

Premièrement, la personne doit être suffisamment proche de nous pour que nous puissions nous sentir à l’aise de lui dire ce que nous pensons. 

Deuxièmement, l’autre ne sera pas toujours disposé à écouter ce que nous voulons dire, peu importe à quel point notre relation est étroite. De plus, la façon dont nous disons ce que nous pensons déterminera la réceptivité ou non de l’interlocuteur.

N’oubliez pas que chacun a ses propres vérités.

40 ans

C’est-à-dire que notre vérité ne sera probablement pas la vérité de l’autre. C’est arrogant de penser que nous aurons toujours raison et que si l’autre personne a tort si son opinion diverge de la nôtre. Ceux qui pensent avoir toujours raison finissent par devenir des gens très ennuyeux, désagréables et les autres finissent pas les éviter.

De la même manière, nous devrons rester fermes et convaincus de ce que nous voulons et de qui nous voulons autour de nous, afin de ne pas céder aux pressions des « tyrans » qui nous entourent, nous démotivant dans tout ce dont nous rêvons à cause d’insécurités, de peurs et de folies. 

Annonce

Aucun être ne mérite de se vider de son énergie, de l’essence de ses sens, de ses vérités les plus intimes, en cédant aux impositions de gens qu’il connait à peine, de gens qui ne font aucune différence dans sa vie.

À l’exception des situations où nous sommes responsables de quelqu’un qui dépend de nous, comme les enfants, les étudiants, les membres de notre famille, la prudence est de mise. Si personne ne vous l’a demandé, ne le conseillez pas. Si l’autre ne vous a rien demandé, n’essayez pas de lui donner vos conseils. 

Si une personne ne veut pas être conseillée, elle n’écoutera personne, ne sera pas ouverte à recevoir quoi que ce soit, elle ne changera pas non plus sa façon d’agir et de penser. Tout effort dans ce sens sera alors vain. C’est valable pour vous aussi, c’est valable pour tout le monde.

Une des façons de vivre en harmonie dans les milieux où nous vivons est d’établir des limites entre nous et les autres, afin de ne pas nous retrouver dans des situations désagréables et épuisantes, qui ne nous apporteront rien. Après tout, tant que nos pas seront guidés par des convictions qui reflètent les vérités de notre âme, nous serons toujours sûrs de l’énergie qui soutient notre marche, sans écouter les donneurs d’avis.

Jean-Charles R.

Annonce