rester amis

Les narcissiques et les psychopathes aiment rester amis avec leurs ex

Image crédit : pixabay.com

Les narcissiques et les psychopathes aiment rester amis avec leurs ex

Une nouvelle étude a révélé que beaucoup de gens qui restent amis avec leurs ex-conjoints sont des narcissiques et de véritables psychopathes.

Si vous vous demandiez pourquoi certaines personnes entretiennent une amitié avec leurs anciens amoureux après la fin de la relation, et bien, cette nouvelle étude révèle que les personnes ayant des « traits de personnalité sombres » ont souvent tendance à faire cela.

Selon Psychology Today, les narcissiques et les psychopathes ne devraient pas se lier d’amitié après une rupture parce que: « ils se montrent moins favorables sur le plan émotionnel, moins utiles, plus méfiants et moins préoccupés par le bonheur de l’autre ».

Les chercheurs de l’Université d’Oakland, Justin Mogilski et Lisa Welling, ont interrogé 860 sujets pour la recherche « Rester ami avec un ex: les traits de caractère sombres prédisent un penchant pour les relations ou les amitiés passées.

« Des études antérieures ont montré que les personnes a qui ont a attribué ces traits de personnalité sont plus susceptibles de choisir des amis pour des raisons stratégiques et préfèrent les relations à court terme », a déclaré Daily Mail.

Pour mieux comprendre cela, on a demandé à ces participants d’évaluer les raisons en faveur du maintien d’une amitié avec leurs ex. Les résultats ont montré que la note la plus élevée avait été attribuée à ceux qui estimaient que leurs relations antérieures étaient « fiables, dignes de confiance et qu’elles avaient une valeur sentimentale ». Mais les chercheurs ont également constaté que les sujets qui étaient disposés à avoir « une personnalité sombre » étaient plus susceptibles d’entretenir des relations avec leurs ex pour « des raisons pratiques et intimes ».

À travers une série d’entretiens avec Broadly, un expert en narcissisme, le Dr. Tony Ferretti a expliqué pourquoi les narcissiques cajolaient autant leurs relations disparues. « Les narcissiques détestent échouer ou perdre, alors ils feront tout leur possible pour maintenir une relation si ce n’est pas eux qui ont pris la décision de mettre fin à la relation », a-t-il déclaré.

« Ils peuvent éprouver des blessures de nature ‘narcissique’ lorsqu’ils sont rejetés par leur conjoint, et peuvent avoir beaucoup de mal à lâcher-prise et guérir ».

Il a ajouté: « Les personnes qui ont des liens étroits et sains avec leur conjoint sont généralement plus actives physiquement, et se sentent plus branchées sur le plan social. Elles vivent plus longtemps et sont en meilleur santé », a-t-il dit, en ajoutant que les partenaires jumelés sont toujours moins susceptibles de fumer et ont plus tendance à améliorer leur état de santé général. « Les personnes qui sont dans des relations étroites, solides, saines et intimes ont tendance à être plus heureuses », a déclaré M. Ferretti.

Mais pour les narcissiques, il y a d’autres avantages aux relations, a expliqué M. Ferretti, et plusieurs autres motivations pour s’accrocher à celle qui s’est terminée. Par exemple, un narcissique peut avoir le sentiment que sa situation ou son rang social pourrait être amélioré grâce à son partenaire. C’est pourquoi certains maniaques égocentriques prennent des « épouses trophées », a déclaré le Dr Ferretti. Il a aussi ajouté que, dans l’esprit du narcissique, une épouse trophée améliore la confiance en soi et l’estime de soi.

« Généralement les narcissiques ont une énorme fierté et ont beaucoup de mal à accepter que leur ancien conjoint passe à autre chose. »

Le Dr Ferretti valide les résultats de l’étude de Mogilski et de Welling, indiquant que les personnalités au côté sombre sont plus intéressées par la façon dont les relations peuvent leur servir et qu’il tout à fait est normal qu’elles soient connectées à leur ex afin de pouvoir accéder à de précieux liens et ressources. Ces personnes gardent également des informations sur leurs ex, sur leur vulnérabilité et leurs faiblesses qu’elles pourraient exploiter et manipuler, ce qui leur donne un sentiment de pouvoir et de contrôle », a-t-il déclaré.

Source rester amis dans l’article et  : www.sciencedirect.com et www.dailymail.co.uk

 

Notez cet article