Les tout-petits parlent de leurs souvenirs quand ils étaient dans le ventre de leur mère

ventre de leur mère

Les souvenirs dans le ventre des mamans. C’est un concept étranger et lointain pour beaucoup d’entre nous. Mais ce n’est pas aussi complexe qu’on pourrait le croire. En fait, nous avons tous été le produit du ventre de notre mère. Nous étions à l’intérieur jusqu’à deux semaines après la date prévue de l’accouchement.

Le voyage dans le ventre de notre mère a probablement été le moment le plus psychédélique de votre vie, même si c’était l’obscurité totale.

En pratique, nous ne nous souvenons pas de la naissance et des choses avant l’âge de deux ans parce que la structure de l’hippocampe dans le cerveau n’est pas entièrement développée. Cela rend la mémoire risquée, même si le développement commence vraiment dans l’utérus. L’amygdale, en revanche, est la structure de la mémoire émotionnelle et est mature à la petite enfance. Alors où sont stockés les souvenirs dans notre cerveau ? Peut-on y accéder ?

Lorsque l’on regarde des vidéos d’enfants parler de leurs souvenirs lorsqu’ils étaient dans le ventre de leur mère, ils semblent tous d’accord sur certaines choses, comme le fait que les choses sont mouillées. Voici une vidéo d’une petite fille mignonne décrivant qu’elle voyait une planète ressemblant à une lune à l’intérieur du ventre de sa mère, et a déclaré que la lune lui disait bonjour, même si les planètes n’ont pas de bouche.

C’est son interprétation de la lumière qui entre par la peau des mamans. La « planète qui parle » serait en réalité son père et sa mère qui lui parlaient en disant « bonjour » à travers son ventre. Cette adorable petite fille se souvient aussi d’un battement de cœur paisible qu’elle imite :

Ce petit garçon se souvient d’un bruit de « sifflement » :

Si les sous-titres en français.ne s’affichent pas automatiquement cliquez sur le petit carré avec les 3 points et choisissez français.

Les tout-petits parlent de leurs souvenirs dans le ventre de leur mère: 

Voici quelques histoires trouvées sur Internet.

Une fille écrit :

J’ai également une expérience de l’accouchement, cela expliquerait beaucoup de choses. Je me souviens de beaucoup d’émotions sans corps, c’était plutôt un flux courant de conscience si cela fait sens. Je n’avais pas de corps, mais j’avais bien un esprit.

Il y a aussi des parents qui commentent :

Ma fille de 3 ans veut absolument revenir dans mon ventre. Quand elle est triste ou qu’elle se sent accaparante, elle dit « maman je peux revenir dans ton ventre ? » Je lui demande systématiquement si elle a oublié quelque chose dedans et elle dit « Non, c’est juste agréable ».

Il y a des conversations sur des vies passées, des royaumes spirituels et un nombre fou de mémoire intégrée.

Il y avait une histoire qui valait le détour sur MamaEve.

Voici un extrait :

Après être rentré chez lui ce soir-là, il a indiqué à sa mère où il était parti. Elle a dit qu’elle connaissait bien le restaurant, elle y allait souvent quand elle était enceinte car elle aimait un sandwich de ce restaurant en particulier. Il avait eu envie du même sandwich.
Pendant qu’il avait ces souvenirs, il s’est soudainement rappelé pourquoi il se sentait nostalgique.
C’était au même niveau que le ventre de sa mère, où il a regardé quand elle se lavait les mains.
Je ne sais pas pour vous, mais j’ai eu la chair de poule quand il a raconté cela.

ventre de leur mère
Ces témoignages sont incroyables, mais devrions-nous vraiment être surpris ? La plupart des gens ont des souvenirs de la très petite enfance, tout ce que vous auriez à faire est de revenir juste un peu plus en arrière dans les souvenirs. Je soupçonne que les souvenirs soient profondément ancrés en chacun de nous, et qu’ils soient accessibles par certains moyens tels que l’hypnothérapie ou par une autre technique psychologique.

Oh, et s’il vous plaît partagez certaines de vos pensées fantastiques et vos voyages personnels dans le ventre si vous vous en souvenez.

Jesse Herman

Claire C.

Après Les tout-petits parlent de leurs souvenirs dans le ventre de leur mère voir aussi