Annonce
cycles


J’ai compris que quiconque traverse notre vie est une sorte d’enseignant.

L’enseignement théorique est beau, mais c’est en pratique que la vraie magie se passe.

J’ai finalement compris, au fond de moi, ce qu’on tentait de m’apprendre «Manger, vouloir et aimer». J’ai compris que quiconque traverse notre vie est une sorte d’enseignant. 

Quand nous comprenons cela, nous ne commençons pas à analyser les gens dans notre vie, mais à les accepter et tout ce qu’ils peuvent et veulent nous donner.

Annonce

Nous avons juste besoin de comprendre le processus, d’accepter que la vie fonctionne par cycles et que nous ne saurons pas quand ils finiront …

Donc, les vivre de la manière la meilleure et la plus intense possible est ce que nous devrions faire, sans regrets, sans poids sur nos épaules, de manière légère.

Je ne dis pas que c’est facile. 

cycles
Images crédits / Pixabay

Mettre fin à un cycle est toujours douloureux, parfois tragique mais vivre ce deuil est nécessaire. Cependant, après la tempête, il faut regarder le ciel et se souvenir de toutes les possibilités qui nous attendent, après tout la vie est une boîte pleine de surprises.

Et quand les cycles sont terminés, on peut faire le point, comprendre ce qui s’est passé et ce qu’on a appris d’eux, et on peut repartir reconnaissant, quelle que soit la fin, quand on a finalement compris, au fond, que quiconque passe dans nos vies est un enseignant, d’une certaine manière, tout comme nous le sommes pour eux.

Après tout, dans ce voyage qu’est la vie, ce qui compte vraiment, ce sont les liens que nous établissons.

Annonce