Le trouble bipolaire et l’éveil spirituel

de | 12 avril 2018

Image crédit : Shutterstock

Le trouble bipolaire et l’éveil spirituel

Comment le fait de gérer efficacement le trouble bipolaire peut établir les bases d’une profonde perspicacité spirituelle.

Les personnes qui souffrent du trouble bipolaire ne seraient-elles pas juste éveillées spirituellement? L’illumination ne serait-elle pas en fait diagnostiquée comme une maladie mentale dans le monde moderne?

C’est fascinant de constater que la manie bipolaire serait en fait liée à l’illumination ou l’éveil spirituel.

Cette théorie s’est propagée sur Internet et rassemble de plus en plus de chercheurs des quatre coins de la planète.

Il y aurait un lien entre le trouble bipolaire, en particulier la phase maniaque, et l’illumination…

Il y a beaucoup de gens qui reçoivent un diagnostic de trouble bipolaire qui croient être exceptionnels. Que le fait d’avoir une signature mentale les rend plus créatifs, plus intelligents, etc. J’ai personnellement connu des personnes atteintes de trouble bipolaire qui correspondaient à cette description, et j’ai aussi connu d’autres personnes qui étaient tout à fait le contraire. Donc « être bipolaire » n’est pas une indication d’un talent particulier.

Et être hypomaniaque ou totalement maniaque n’est certainement pas une indication d’éveil spirituel.

Alors pourquoi les gens confondent-ils les deux? On pourrait voir pourquoi ceux-ci pourraient sembler superficiellement similaires. Il y a une zone idéale dans le spectre de la folie, qui pourrait être considérée comme les niveaux élevés de l’hypomaniaque, où les gens peuvent éprouver toutes sortes d’états d’esprit intenses, tels que l’euphorie. Ils dépensent beaucoup d’énergie, deviennent incroyablement charismatiques et peuvent parfois faire l’expérience d’une sorte de concentration d’esprit qu’ils confondent avec une clarté complète ou une révélation ultime. Ils peuvent même produire autour d’eux des phénomènes qui semblent être paranormaux.

Voir aussi : L’éveil spirituel possède un côté sombre que vous devriez connaître

Cela semble très similaire en surface aux états de béatitude de l’éveil spirituel, à la démonstration de super-pouvoirs nommés siddhis, à l’activation de la kundalini, à l’activation du troisième œil, au repos calme (shamatha) et à la vision claire (vipashyanâ), et ainsi de suite. Mais ce n’est pas le cas.

Toutefois cela ne veut pas dire que les personnes atteintes de trouble bipolaire ne peuvent pas s’éveiller spirituellement.

En fait, leur signature énergétique, unique et stimulante, leur donne un élan supplémentaire pour révéler leur vraie nature. Afin de gérer efficacement leur état, ils doivent observer attentivement leurs pensées, les examiner et remettre en question leur réalité et leurs émotions. Cela est impératif, étant donné que l’état maniaque provoque des idées paranoïdes qui ne sont pas réelles. Cet état engendre des pensées de promiscuité intime, ce qui n’est pas vraiment ce que vous recherchez au fond.

Cela vous apporte des pensées d’invincibilité, vous poussant à dépenser votre argent sur des choses dont vous n’avez même pas besoin, à avoir des habitudes de jeu, à vous joindre à un culte, à toutes sortes de choses qui ne sont pas réelles. La phase dépressive apporte toutes sortes de pensées qui ne sont pas réelles – des pensées autodestructives, le désespoir, une souffrance insupportable, qui ne sont pas réelles, et qui ne reflètent pas qui vous êtes.

Lire aussi : Une attitude tolérante et attentive aux fonctions de l’esprit nous permettra d’accéder à l’éveil spirituel

Les personnes qui ne sont pas diagnostiquées comme bipolaires procèdent aussi de la même manière. Ils passent leur vie dans un monde de pensées, un monde qui n’est pas réel, avec des pensées au milieu de la route; c’est la panique… ils ne s’arrêtent en se disant:

« Qui suis-je? Ces pensées sont-elles réelles, et viennent-elles vraiment de moi?

D’où proviennent ces pensées? ».

Ils continuent juste à somnoler, étant donné que leur rêve n’est pas très intense. Ils peuvent se permettre d’être paresseux.

Mais les personnes vivant avec un trouble bipolaire n’y parviennent pas. Être paresseux signifie que vous pourriez facilement vous échapper par la petite fenêtre alors que vous avez la capacité d’arrêter l’élan. C’est en fait faire un choix dans une courte période de temps, mais ceux qui arrivent à maîtriser cela peuvent prospérer. Il s’agit en fait d’un art martial en soi.

Donc, bien qu’être bipolaire ne vous accorde pas un statut spécial en termes d’édification soudaine, cela met en outre vos pieds sur la braise. Vous recevez une invitation spéciale à la réflexion: vous êtes cordialement invité à surveiller votre esprit et, ce faisant, à découvrir qui vous êtes vraiment.

Ce trouble n’est ni une benediction ni une malediction. Vous y êtes tout simplement invité.

Article connexe : 7 raisons qui expliquent l’arrêt soudain de votre éveil spirituel

Une réflexion au sujet de « Le trouble bipolaire et l’éveil spirituel »

  1. legaspésienlibre

    Intéressant comme article , étant moi même diagnostiqué bipolaire, je comprends vos propos. je suis également scientifique, j’ai développé mon esprit d’analyse et mon esprit critique. Si j’aurais a exprimer la chose je dirais simplement que la bipolarité enlève certaine barrière à l’esprit. Par exemple dans la création de l’identité et de la personnalité. Un bipolaire à de facto plusieurs personnalité et identité liés a ses phase. Il développe alors la capacité de dépassé une identité simple individuelle pour un état d’esprit avec une identité pluriel. Première barrière de l’éveil spirituelle selon moi , la capacité a avoir conscience du monde qui nous entoure , un monde pluriel et pouvoir se connecter au tout, c’est avant tout comprendre la diversité du tout. Je pourrais continuer et donner plein d’exemple reliant la bipolarité à l’éveil spirituelle, cependant faut comprendre comme vous le dite que la bipolarité est simplement un état d’être sans frontière précise au niveau de l’émotionnel et de l’esprit. Il est facile de se perdre dans cet état d’esprit. C’est comme se promener dans l’infini. Comment rester individuel dans le communs. Comment garde son identité individuel dans l’identité commune du tout. Et je ne parle que d’une barrière, un sceau , un chakra. Je les ai probablement tous brisé, je en suis pas plus éveille qu’un autre. J’ai simplement accès a des niveau de conscience qui sont atteignable par tout sans exception a cause de ma maladie parce que je n’ai pas ue le choix d’une certaine façon d’explore ces niveau de conscience, les barrière de l’esprit sont naturellement absente pour moi. Comme vous le dite, ce n’est pas une malédiction ni une bénédiction seulement une liberté. La liberté d’être soi même dans le tout. Je suis libre de construire ma réalité quelle soit subjectif ou objectif. J’ai le choix, ce que peu de gens ont. J’étudie en sociologie et je suis conscient de l’influence systémique du monde qui nous entoure. Cette influence ne me touche pas. Merci pour cet article, il est très intéressant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *