Une attitude tolérante et attentive aux fonctions de l’esprit nous permettra d’accéder à l’éveil spirituel

de | 25 janvier 2018

attitude tolérante

Image crédit : Pixabay

Une attitude tolérante et attentive aux fonctions de l’esprit nous permettra d’accéder à l’éveil spirituel

Dans notre état de conscience présent et individuel, nous nous identifions aux pensées et aux émotions qui apparaissent dans notre esprit, nous croyons donc que nous sommes une personne séparée, illusoire, un Ego.

Nous sommes nombreux à ne pas être satisfaits de ce que nous sommes, et nous aimerions avoir une histoire personnelle beaucoup plus belle. C’est pour cette raison que nous créons une image mentale de notre développement personnel désiré.

Pour réaliser l’image mentale que nous avons nous-mêmes créée, nous nous embarquons dans un jeu stupide, car nous essayons de maîtriser  notre esprit  et d’être les maîtres de notre propre développement. Puisque nous ne connaissons pas la nature de l’esprit, cela est voué à l’échec dès le début.

Ce jeu est futile, car en réalité, la moitié de notre esprit tente de maîtriser l’autre moitié. Notre esprit juge notre propre image mentale de notre bon développement personnel. En même temps, cette moitié de l’esprit estime que l’autre moitié est mauvaise, celle que nous voulons changer. Les images mentales se battent les unes contre les autres, essayant de se surpasser, utilisant les armes de la perception sélective et de la fabrication d’histoires. Parfois, nous croyons que nous faisons des progrès, que nous nous améliorons, et quelques semaines,  mois ou années plus tard, nous tombons dans l’abîme du désespoir.

Nous sommes nombreux à jouer à ce jeu futile tout au long de notre vie, parce que nous sommes incapables de reconnaître le simple fait qu’un esprit est incapable de se surpasser. Nous pouvons, peut-être, avec le plus gros effort, supprimer ce que nous croyons être mauvais en nous. Il ne s’agit cependant que d’une victoire virtuelle qui nous conduit au calme et au  développement personnel, car lorsque notre pouvoir décline, les forces réprimées refont surface, détruisant tous les résultats provisoires obtenus précédemment, et faisant table rase des résultats de notre développement personnel.

De nos jours, cependant, de plus en plus de personnes commencent à réaliser et à expérimenter que nous sommes plus que juste un esprit, des pensées et des émotions, et l’histoire personnelle que ces pensées et émotions constituent. Nous devenons de plus en plus sensibles aux dimensions plus profondes de notre vie. Nous commençons également à prendre conscience des ruptures entre les pensées, et commençons à nous tourner vers les voies qui dépassent l’esprit.

Dans ces ruptures entre les pensées, l’esprit ne fonctionne pas, il n’est juste pas là, il est simplement absent. Ce qui reste, c’est la Conscience alerte. Si nous sommes capables de nous enraciner dans cette Conscience alerte, nous pouvons alors réaliser que cette vigilance est indulgente avec l’esprit et ses activités, qu’il n’y a rien de mal avec les pensées et les activités de l’esprit. Il n’est pas nécessaire de lutter contre l’esprit, car ce n’est pas un ennemi, mais seulement un instrument qui, sans contrôle, tend à fonctionner de façon chaotique.

Cette attitude tolérante, vigilante et attentive aux fonctions de l’esprit nous donnera la capacité d’arrêter notre pensée sans effort. Une fois que la pensée a été suspendue, le flot continu de pensées s’arrête, l’esprit lui-même disparaît et cesse de fonctionner.

Maintenant, nous pouvons être conscients que les pensées et l’esprit ne disparaissent pas vraiment, ils sont toujours là, seulement dans un état dormant. Notre attitude envers les pensées et l’esprit changera entièrement dès lors. Nous pensons quand c’est nécessaire, et quand nous n’avons pas besoin de l’esprit, nous le mettons de côté. L’esprit ne domine pas notre vie, il n’est qu’un outil obéissant que nous utilisons ou n’utilisons pas à notre guise.

C’est à ce moment que nous réalisons à quel point l’esprit est merveilleux, et maintenant nous sommes capables de l’utiliser pour son but original. Et le but de l’esprit est de servir de moyen de connexion, de nous connecter au monde les uns aux autres. À travers l’esprit, utilisé avec la  Conscience vigilante,  les énergies créatrices sont libérées dans le monde et créent une merveilleuse harmonie.

La vérité est que nous sommes  l’incarnation de la Vie,  nous sommes nés dans ce monde à la suite d’un miracle, et ensuite nous nous sommes perdus au milieu de la multitude d’enseignements et de dogmes. Lorsque nous nous identifions à nos croyances et à nos convictions, nous oublions qui nous sommes réellement, une personne née dans le monde pour expérimenter l’existence et se familiariser avec tous les enseignements.

Un signe que nous faisons l’expérience d’un éveil spirituel est lorsque nous réalisons que l’état de Ego est très pauvre état « d’être », et qu’il y a des mystères plus significatifs qui sous-tendent notre existence.

Seule la conscience du moment présent est capable de mettre fin à l’auto-interprétation illusoire et d’élever la conscience d’une personne à un niveau supérieur, et plus spirituel.

Cet article est basé uniquement sur des témoignages, la culture et l’expérience personnelle de ou des auteurs et sur les manifestations riches et nombreuses qu’ils ont eu l’immense chance et bonheur de recevoir.

Une réflexion au sujet de « Une attitude tolérante et attentive aux fonctions de l’esprit nous permettra d’accéder à l’éveil spirituel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *