Le bouddhisme n’est pas une religion – c’est bien plus que ça

de | 31 août 2016

Bouddha, Spirituel, La Religion, Méditation, Bouddhisme

Le bouddhisme n’est pas une religion – c’est bien plus que ça

« Le dharma que je prêche ne peut seulement être compris par ceux qui savent comment penser. » ~ Bouddha

Je génère énormément de réactions quand je dis que je ne suis pas une personne religieuse, mais que je suis un bouddhiste pratiquant.

Bien que le bouddhisme soit connu dans le monde entier en tant religion, je ne le perçois pas ainsi. En fait, avant j’avais pour habitude de le percevoir comme une religion, avant de plonger dans sa culture et de prendre conscience de quoi il s’agissait.

Pour commencer, le mot religion signifie « un système de foi et de culte » et « la croyance en un surhumain, ou Dieu avec sa puissance. » Après avoir visité l’Inde et le Népal, et observé l’ensemble de la philosophie bouddhiste, j’ai pu constater que le bouddhisme n’est ni un système de foi, ni une institution qui se base sur Dieu.

‘Le bouddhisme, un art de vivre zen’

Les bouddhistes ne considèrent pas le Bouddha comme un dieu suprême. Pour eux, c’est un homme comme un autre qui a marché sur la terre. Néanmoins, Bouddha dénoua les raisons de la souffrance et nous a offert l’avantage concret de sortir de celles-ci.

Et bien qu’il ait offert les enseignements concernant la façon de se débloquer du saṃsāra(l’ensemble de ce qui circule) au monde, il a bien insisté sur le fait qu’il ne voulait ni cultes ni prières. Tout ce qu’il nous a demandé c’est d’analyser d’abord ses enseignements, et que si ceux-ci touchent une corde sensible en nous, alors cela serait une occasion de les mettre en pratique. Sinon dans le cas contraire, nous avons la liberté absolue de les laisser.

Bien j’ai suivi des rituels et des cérémonies qui étaient organisés dans des monastères, on m’a toujours dit qu’ils n’étaient en aucun cas fondés sur la base du culte. Le soi-disant « culte » que nous voyons est celui qui est présenté comme un moyen de montrer du respect et de la reconnaissance à l’homme qui a exposé la vérité. Même les prières que nous entendons sont celles qui interprètent la compassion, la bonté et l’amour à tous les êtres sensibles, sans exception.

Si nous regardons le bouddhisme de plus près, nous pouvons même constater qu’il n’y a pas de leader dans la culture. Dzongsar Khyentse parle constamment de ce qui fait du Dalaï Lama un leader laïque pour la communauté tibétaine en exil et ainsi qu’un maître spirituel pour beaucoup de gens à travers le monde, et pas seulement pour les bouddhistes.

Il insiste sur le fait qu’il n’y a aucune autorité dans le bouddhisme avec le pouvoir de décider qui est un vrai bouddhiste et qui ne l’est pas, ou qui est punissable et qui ne l’est pas.

Bouddha, Méditation, Le Bouddhisme, Reste, Or

Si le bouddhisme n’est pas une religion, qu’est-ce que c’est alors?

A vrai dire, je perçois le bouddhisme comme un mode de vie, une philosophie et une vérité qui représente simplement la façon dont les choses sont dans la vie.

Je dois admettre (et je n’ai pas honte de le dire) que le bouddhisme m’a beaucoup aidé à comprendre la religion dans laquelle j’ai grandi, ainsi que toutes les autres religions du monde. Avant d’avoir été présenté au bouddhisme, les « livres saints » ressemblaient à du chinois pour moi. Je ne comprenais pas pourquoi je devais prier, assister à des cérémonies religieuses ou suivre un chef spirituel sans véritable conviction ou croyance en ce qu’il dit.

Avant le bouddhisme, j’étais ce qu’on appelle un « co-dépendant » de « Dieu. » Je me cherchais constamment sur l’aspect extérieur de moi-même, et je crois bien que c’est la raison pour laquelle je ne m’étais jamais trouvé.

Le bouddhisme m’a aidé à regarder à l’intérieur de moi-même. Il m’a appris l’indépendance et la conscience de soi. Grâce à lui, j’ai commencé à comprendre le fonctionnement du monde. Il m’a aidé à me remettre en question et à assumer l’entière responsabilité de mes actions, de mes pensées et de mes émotions, au lieu de me réfugier dans un dieu suprême.

Avec le bouddhisme, je suis finalement venu à comprendre que Dieu n’est pas un homme au jugement autoritaire qui vit dans les nuages. J’ai mis fin à cette dualité entre Dieu et moi, et j’ai compris que Dieu est en chacun de nous, dans tout ce que nous faisons, et partout. Il n’est pas en dehors de nous, et nous ne sommes pas en incapacité de l’atteindre, il est en nous.

Donc vous pourriez réfléchir à la question ‘pourquoi est-il si intéressant de se pencher sur le bouddhisme ou de le pratiquer?’

Je crois au libre arbitre de tous et chacun – mais je crois aussi que nul n’est jamais perdant de vivre avec un cœur et un esprit ouverts permettant d’étendre le nouveau socle de connaissances et de soulever des questions dans nos esprits.

Contrairement à d’autres religions, le bouddhisme ne dit pas à ses adeptes de s’en tenir uniquement à ses enseignements. Les bouddhistes ne se soucient pas de vos origines, de ce en quoi vous croyez ou de qui vous vénérez. Tout ce qui les intéresse c’est que vous connaissiez la vérité – et la vérité est la suivante: «Toutes les choses composées sont impermanentes »

Il est intéressant de comprendre le bouddhisme, parce que le résultat final de son but n’est pas quelque chose qui est bénéfique à lui-même – les avantages sont pour notre propre bien. Et l’avantage c’est que nous allons comprendre la vérité de la vie, de notre existence et de nous-mêmes.

Encore une fois, comme Dzognsar Khyentse l’a dit: « Le bouddhisme n’est pas un ‘kit de survie’  qui dicte combien de maris une femme devrait avoir, ou qui dit comment punir les voleurs. Le bouddhisme n’a même pas de rituel pour les cérémonies de mariage. »

Bouddha n’a jamais dit aux gens ce qu’ils voulaient entendre, il leur a simplement ouvert les yeux à la vérité de la vie.

Êtes-vous prêt à l’entendre?

Source : www.elephantjournal.com

Sandra Véringa

9 réflexions au sujet de « Le bouddhisme n’est pas une religion – c’est bien plus que ça »

  1. Isabelle

    Ce n’est pas reconnus comme une religion mais bien comme une philosophie!

    Répondre
  2. Isabelle Ferland

    Ce n’est pas reconnue comme une religion mais bien comme une philosophie!

    Répondre
  3. Michelmiro

    Bonjour Sandra, vos articles sont toujours magnifiques, bien qu’ils soient souvent traduits de l’anglais, puisque ce texte parle de vérité, voici pour vous si vous ne l’avez pas encore lu, Le Troisième Manuscrit prédit par les Saintes Écritures:
    Le Livre de Vie de l’Agneau où TOUT y est expliqué, vous n’aurez plus de questions à poser, il est gratuit et vous pouvez le télécharger pour mieux le lire en entier, rassurez vous ce n’est pas une nouvelle secte ou religion, car il est là pour toutes les anéantir par la connaissance qu’il offre au monde.

    Répondre
    1. Alexandre GA

      J’adore se genre de vérité qui essaye de mêler sciences et religion , surtout après avoir lu 2  » versets  » et y découvrir plusieurs erreurs …
      A leur place , j’aurais voulu mêler sciences et religion j’aurais plutôt expliquer que nous somme dans dieu , que dieu est l’univers même que l’univers est en sois un entité consciente et vivante mais a un niveau bien plus élevée bla bla bla …
      L’homme est née pour apprendre , jusqu’a sa mort donc autant avouer que personne détiens la (!)  » vérité vrai  » .

      Répondre
  4. Alain Brasseau

    ça n’est peut être pas une religion au sens du judaïsme du christianisme et de l’islam et de tout ce qui les a précédé, il n’empêche que c’est un système de croyances , peut être le plus tolérant et adaptable du monde de la superstition mais qui peu s’avérer très nocif et dangereux dans ses formes les plus extrêmes….

    Répondre
  5. fahoula

    A Burma , le chef spirituel bouddhiste ordonne de bruler vif les musulmans et ça dure depuis plusieurs années , sans que personne ne proteste dans le Monde. C’est dire si ce Monde est juste …

    Répondre
  6. Like Aymard

    Jaime le systeme boudhiste…qui pose comme postulat la raison en lieu et place d’une foi infondee…soyons philosophe devant les mystere pour comprendre ce que nous apprenons…Dieu est Dieu

    Répondre
  7. tounsi

    pour les occidentaux, le bouddhisme n’est pas une religion, mais après avoir effectué plusieurs retraite dans des monastères en thailande, aux japon et en chine, après avoir discuté des centaines d’heures avec eux, je vous assure que pour eux, c ‘est bien une religion.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *