La Genèse, l’expérience de Lucifer, et pourquoi les humains sont SPÉCIAUX: comme l’a écrit JRR Tolkien

de | 28 octobre 2018

 

lexperience-de-lucifer

La Genèse, l’expérience de Lucifer, et pourquoi les humains sont SPÉCIAUX: comme l’a écrit JRR Tolkien

J’ai toujours été une grand fan du Seigneur des Anneaux, de Bilbo le Hobbit, et pratiquement de tout ce qui a un rapport avec la Terre du Milieu. Et j’ai toujours eu l’impression qu’il se passait quelque chose de « plus » à l’intérieur de cet oeil.

Il y a un ‘je ne sais quoi’ dans la façon dont les choses se mettent en place, qui nous donne tout simplement le sentiment que tout est défini comme étant l’accroissement et l’expansion des possibilités destinées à la conscience sur cette planète, à ce moment même.
Et je sais que je ne suis pas la seule à ressentir cela.

lexperience-de-lucifer1

l-expérience-de-Lucifer (4)

Ceci pourrait bel et bien être une réalité qui prend forme, et j’ai reçu les informations démontrant non seulement que c’est une vérité absolue, mais que ces informations sont disponibles de manière à en simplifier la compréhension. (Et ce n’est pas tout: il y a une large quantité de données vidéo pour prouver cette affirmation).

J’ai lu le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux, mais il me reste encore le Silmarillion à lire … Je pense que ce sera le prochain livre sur ma liste.

L’expérience de Lucifer, et pourquoi les humains sont SPÉCIAUX:

Ce que vous êtes sur le point de voir va totalement vous éblouir.


Bon, je pense que beaucoup d’entre vous doivent être choqués ou stupéfaits en ce moment, et il est probablement juste de dire que, pour l’autre majorité des gens, il se pourrait qu’il n’y ait pas encore eu de déclic. Mais pas de souci, de toute façon, j’aiderais certains à établir une connexion.

Dans la vidéo ci-dessus, on parle d’une seule entité créative appelée « Eru Ilúvatar ».
Ilúvatar « près de tout » (Dieu), également appelée Eru (« l’Un »). Celui qui existe dans le vide du néant simplement en lui-même. En étant solitaire, il crée une extension de lui-même dans un concept d’une pléthore de fractales pour passer l’éternité en son sein et se tenir compagnie dans l’harmonie et la grâce.

Est-ce que cela vous dit quelque chose?

l-expérience-de-Lucifer (6)

Cette entité reflète le mythe de Dieu dans la Genèse chrétienne et dans l’ensemble de la création des histoires à l’échelle de la planète, allant de la civilisation maya et des pyramides d’Égypte à la période sumérienne, au peuple Indien, et à d’autres civilisations.

À partir des extraits de ses œuvres, dès le départ, Tolkien a une approche nouvelle pour raconter l’histoire de l’Esprit, et comment le cosmos a vu le jour. La même histoire qui a été longuement débattue dans la VIDEO.

J’irais même jusqu’à dire que les Istari (les magiciens comme Gandalf et Saruman) en tant que « les anges à un faible niveau » sont une représentation des différents « prophètes », « saints », et autres chefs spirituels de l’histoire de la race humaine. Allant de Jésus à Bouddha à Gandhi.

l-expérience-de-Lucifer (2)

Il est aussi juste de préciser que Gandalf était le seul à avoir vu la mission jusqu’à la fin, c’est une représentation solide sur la façon dont il est si facile de s’égarer sur le chemin de l’ascension.

Sur l’ensemble des personnes qui avaient un formidable pouvoir dont la capacité de diriger des changements sur cette planète, combien d’entre eux ont eu une réelle volonté de mener le travail à terme pour le bien de tous? Combien ont été corrompus? Et combien ont pris une toute autre direction?

Maintenant, à cet égard entre aussi en jeu ce maléfique nommé Melkor, qui était l’un des Valar les plus puissants qui a été créé pour contrer le sens de la prospérité et de l’harmonie avec le reste de la création divine. Il voulait jouer sa propre version de la chanson, et ce qu’il a fait – en semant la discorde et en créant une division à travers le cosmos.

L’histoire de Melkor est une représentation parfaite de l’histoire de Lucifer. « L’expérience de Lucifer », si vous vous souvenez du court métrage sur l’histoire de la race humaine, vous noterez que cela parle d’un type particulier de conscience relié à tous ceux qui ne veulent pas jouer la même chanson ennuyeuse. Il voulait être sa propre rockstar, et ainsi il s’est lui-même séparé de la source même, de la matière consciente de Dieu, en s’échappant en solitaire, et en créant le chaos et la destruction sur son passage.

l-expérience-de-Lucifer (3)

Vous pouvez également en savoir plus à ce sujet dans l’ancien secret de la Fleur de Vie – Vol 1 l’ancien secret de la Fleur de Vie – Vol 2.

Toutes les descriptions sur les différents archétypes de la conscience révèlent une belle histoire sur le pouvoir de l’humanité, et la raison pour laquelle nous sommes si « différents » des autres races dans « La majesté de Dieu ». Bien que nous n’ayons littéralement pas rencontré d’elfes et de nains dans cet aspect, vous pouvez voir le lien entre la façon dont les créations font partie intégrante de la nature et comment elles peuvent affecter celle-ci.

Les arbres ne construisent pas de voitures, et les porcs-épics ne maîtrisent pas le temps du voyage … du moins … Je ne pense pas que cela soit le cas…

l-expérience-de-Lucifer (1)

Blague à part, ce qui rend l’homme si spécial, c’est que nous avons la possibilité de créer au-delà de ce que la nature a prévu pour nous. Nous pouvons prendre des morceaux de la nature et les rassembler comme personne ne l’avait pensé auparavant. Nous pouvons construire des choses, élargir notre conscience, nous développer afin de devenir des formes de conscience supérieure jusqu’à ce que nous devenions tous Eru-Iluvitars, et créer ainsi le prochain univers à venir.

N’est-ce pas magnifique et fou à la fois?

Et concernant les hobbits … eh bien, ils sont tout simplement la bonté qui se trouve tout au fond de nos cœurs :)… ce qui est nécessaire pour nous emmener au niveau suivant. Ils n’ont pas besoin d’épées, de guerres ou d’exercer un pouvoir sur l’autre. Ils ont les uns les autres, et ils ont l’amour.

Et à la fin de la journée, n’est-ce pas ce que chacun d’entre nous désire réellement?

lexperience-de-lucifer2

Source, la Genèse, l’expérience de Lucifer, et pourquoi les humains sont SPÉCIAUX: thespiritscience.net

Sandra Véringa

2 réflexions au sujet de « La Genèse, l’expérience de Lucifer, et pourquoi les humains sont SPÉCIAUX: comme l’a écrit JRR Tolkien »

  1. lesondevie

    Gratitude à Tolkien pour cette œuvre qui a invité ceux qui s’y sont plongés au retour vers une Gaïa (nommée « Arda » dans le livre) harmonieuse.

    Dans la Terre du Milieu du Tiers Âge, aucun être humanoïde n’est dans le Coeur à chaque instant; en dehors du mystérieux Tom Bombadil. Cet être existe depuis le début de ce Monde :
    – bien avant l’arrivée de Melkor, le plus puissant des 15 Valars, appelé Morgoth (mor = « noir » et koth = « ennemi ») après avoir détruit les Arbres de Vie de Valinor (annonçant la fin du Premier Âge, ceux-ci existant ayant initiés l’Âge Originelle)
    – il vit comme aux Premiers jours (« où la magie ne nécessitait pas de bâton de sorcier, mais provenait des mots seuls »); dans une Joie intense avec sa compagne Baie d’Or au centre d’une forêt intacte. De lui, seul jaillit une poésie éphémère : irisée de chants d’idée, danses de couleur, dessins de forme, etc.
    – son nom en langue commune signifie « cachè », en sindarin il est nommé Iarwain Ben-adar pour  » le plus ancien et le sans-père  »
    – il est le seul à pouvoir utiliser l’anneau sans être « coeur-rompu », car l’anneau n’a que le pouvoir de suggérer son porteur à exacerber ses propres vices (autrement dit à cesser d’être Maître de Soi et de chercher a être le maître des autres ». Il ne se retrouve donc pas dans l’astral sombre en le mettant au doigt, pas plus qu’il ne s’y s’accroche en proférant des paroles et actes malsains. Pour lui ce n’est qu’un objet avec lequel il joue un instant et le « lâche » par terre par la suite.

    Tous les autres êtres humanoïdes sont enfermés dans un cycle d’incarnation incontrôlé (samsara), chacun souffrant d’une manière différente mais tous pour la même disharmonie insufflée par Melkor (voulant dominer le Monde) :
    – les Ents en chef d’orchestres des forêts et prairies veillent à ce que les cycles de vie soient respectés mais face aux massacres prodigués par les autres espèces finissent par se recroqueviller sur eux-même, en allant jusqu’à se perdre de vue entre pôle masculin et féminin.
    – les Semi-Elfes ont la capacités de se régénérer à l’infini mais engrangent des souvenirs sans cesse, finissant par ne plus vivre dans le Voir Présent car masqué par ce Savoir Passé. Avant de sombrer totalement dans la mélancolie ils choisissent de se perdre dans la nature, jusqu’à ce qu’ils soient libérer de leur enveloppe charnelle
    – les Nains aiment prolonger leur esprit dans des objets forgés avec raffinement à partir de la roche mais finissent par les accumuler à tel point qu’ils oublient que leur pouvoir vient de leur esprit, ils abîment les montagnes qui les accueillent et attirent la convoitise
    – les Hobbits se plaisent à voir pousser leur jardin en toute simplicité mais s’enlisent dans la gourmandise, ne supportent pas que l’on franchissent les clôtures qu’ils ont établis qu’ils soient étrangers de terre lointaine ou voisins. Ils n’apprécient pas vraiment ni le développement des objets ni de ce qui relève de la magie sauf celle de leur jardin.
    – les Istaris ont la faculté d’éclairer les autres êtres mais se perdent volontiers à s’éclairer eux-même dans des quêtes futiles
    – les Hommes peuvent explorer les possibilités de leur choix mais finissent par envier les aptitudes des autres espèces. Le passage des hommes du Numénor dans le Silmarillon en est l’exemple parfait (référence claire à chute de l’Atlantide) : Sauron ayant réussi a infiltrer l’esprit du roi des hommes du Numénor, fit naître le désir d’arracher le secret d’immortalité des Valar (êtres éternels vivant sur des plans subtils de type astraux et éthériques) du territoire Valinor. L’île du Numénor termine submergée par Eru Ilúvatar appelé par Manwë (le roi des Valar). Seuls quelques Númenóréens restés fidèles aux Valar parviennent à échapper au cataclysme se réfugiant en Terre du Milieu où ils fondent les royaumes d’Arnor et de Gondor.

    Si ce n’est ni un Coeur Ouvert inébranlable comme Tom Bombadil, ni ces races égarées qui vont rétablir la félicité en Terre du Milieu; ce sont les êtres imparfaits qui réussiront à maintenir suffisamment le relais du Coeur qui y arriveront. La communauté des 9 compagnons de l’anneau vient à l’esprit en premier. Sans oublier tous les autres qui ont apporter ne serait-ce qu’un instant leur Coeur, tel un Prosper Poiredebeurré, un cheval comme Arod, un aigle comme Gwaihir, …

    Tolkien s’amusait à dire à certains de ses interlocuteurs « qu’il n’avait fait que raconter ce qu’il voyait », aussi bien dans sa partie visible qu’invisible.
    Bon Silmarillon à toi Sandra Véringa.

    Répondre
  2. Lapassat Pierre-André

    Tout simplement magique, vous êtes en train de suggérer que Tolkien était aussi un Initié qui communiquait avec de hautes entités spirituels qui lui aurait communiqué l’Histoire que nous vivons !!! C’est incroyable !
    J’ai commencé par lire Bilbo, il y a plus de 15 ans. Comme beaucoup par la suite, j’ai vu la trilogie.
    Je suis tombé par hasard…… Sur le Silmarillon. Je l’ai dévoré dans les bois par chez moi l’été dernier!! Et oui, je le dis avec le plus d’humilité, m’intéressant à la Spiritualité, et ayant vécu des expériences incroyables, ce Livre pourrait etre la Génèse de notre Univers. J’ai donc continuer à lire le seigneur des anneaux. J’en ai vraiment déduit que Tolkien était un Éveillé communiquant par des moyens extrasensorielles avec des êtres spirituels. @le son de vie, Merci, vous ne faites que confirmer mon intuition !
    Et je languis à présent d’en connaître encore plus sur ce fameux Tom Bombabil !!! Déjà en lisant la trilogie, ce personnage m’a fortement inspiré et intrigué.
    On pourrait peut être imaginez que c’est lui qui a rencontré et suggéré à Tolkien , d’écrire l’Histoire !!!! 😉 Merci vraiment le son de vie et très bon Silmarillon à toi Sandra, ton article m’a transporté !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *