in

10 raisons pour lesquelles il est fortement déconseillé de jouer avec un empathe

Partagez cet article
jouer avec un empathe

Les empathes sont des êtres exceptionnels, nés avec différents dons. Ils excellent dans l’art de lire le langage corporel et n’ont aucune difficulté à lire dans vos pensées. Ils savent naturellement ce que vous pensez mais ne vous le disent pas, même si vous ne le savez pas.

Ils sont dotés d’un don unique : une grande empathie.

Ils ressentent les sentiments des autres comme s’il s’agissait des leurs, ce qui en fait d’excellents auditeurs et solveurs de problèmes.

Ce sont également des experts en psychologie humaine. Regarder brièvement une personne leur permet de savoir s’il s’agit d’un menteur, d’un hypocrite ou de quelqu’un de mauvais, afin de pouvoir se protéger.

Annonce

Voici 10 raisons pour lesquelles il est fortement déconseillé de jouer avec un empathe :

1.Ils peuvent identifier si on se sert d’eux

Les empathes sont loin d’être naïfs. Ils peuvent voir quand quelqu’un se sert d’eux. Ils ne tolèrent aucune forme d’exploitation. S’ils voient qu’on se sert d’eux, ils se retirent aussitôt de la situation dans laquelle ils se trouvent.

2.Ils savent quand vous n’allez pas bien

Je pense que tout le monde a déjà eu une conversation avec quelqu’un qui demandait si ça allait, et où vous avez dit oui, même si au fond vous n’alliez pas bien. Peut-être que vous vouliez cacher vos émotions pour ne pas avoir à expliquer pourquoi vous n’alliez pas bien, mais un empathe saura que vous avez menti. Et il vous demandera ce qui vous tracasse et vous proposera une oreille attentive et fera ce qu’il peut pour vous aider.

3.Vous ne pouvez pas les duper

Comme ils ressentent les sentiments des autres, il est impossible de les duper. Ils reconnaissent un imposteur quand ils en voient un. Sils sentent que quelque chose ne va pas avec la personne, ils prennent leurs distances par précaution.

4.Ils peuvent ressentir la haine

La haine est l’une des émotions les plus puissantes qu’un empathe puisse détecter. Cette émotion transmet une énergie tellement négative qu’ils ne peuvent pas la supporter. Ils s’éloigneront simplement parce qu’ils ne veulent pas être affectés par la négativité. Néanmoins, ils ne seront pas blessés par la haine, car ils sont bien dans leur peau et veulent entourés uniquement d’énergie positive et de personnes bienveillantes.

5.Ils voient les préjugés

Si vous avez des préjugés cachés envers les personnes qui ont une couleur de peau différente, ou une orientation intime qui diffère de la vôtre, les empathes peuvent le voir même si vous l’ignorez vous-même. Les empathes n’apprécient pas les gens peu profonds pleins de préjugés et de haine envers les gens qui sont différents d’eux.

Annonce

6.Ils détectent immédiatement les mensonges

On vous a probablement déjà donné quelques conseils pour détecter un menteur : il regarde dans vos yeux, donne des détails inutiles à une histoire, a des mouvements corporels subconscients. Vous pouvez apprendre toutes ces tactiques. Mais les empathes n’ont pas besoin de tout cela, parce qu’ils sont nés avec ce don, ils peuvent repérer immédiatement les menteurs et les mensonges. Ils ne peuvent pas l’expliquer, c’est instinctif.

7.Ils peuvent ressentir la jalousie

Un empathe sait immédiatement si vous êtes jaloux , même si vous faites de votre mieux pour le cacher. Ils peuvent se comporter comme s’ils ne voyaient pas votre jalousie, mais ils la voient très clairement. Les empathes sentent quand vous êtes jaloux d’eux, mais ils ne vous mettront pas au pied du mur car ils ne veulent pas vous mettre mal à l’aise. Ils peuvent même se montrer plus humbles en votre présence pour ne pas déclencher votre jalousie.

8.Ils savent quand quelqu’un est sur la mauvaise voie

types d'empathes

Si vous avez la chance d’avoir un empathe comme ami, et qu’il essaie de vous prévenir de quelque chose que vous faites, écoutez-le. S’il estime que quelque chose ne colle pas, ou semble étrange, il a certainement raison. Son intuition est tellement développée qu’il sent généralement quand quelque chose ne va pas.

9.Ils savent quand vous prétendez être quelqu’un que vous n’êtes pas

Les empathes savent quand quelqu’un essaie de faire semblant d’être quelqu’un qu’il n’est pas en leur présence. Ils détestent cela. Si vous souhaitez qu’un empathe fasse partie de votre vie, soyez vous-même. Ils préféreront voir vos défauts plutôt que quelqu’un que vous n’êtes pas.

10.Ils détestent les compliments qui ne sont pas sincères

Les empathes sont capables de ressentir si quelqu’un leur fait de faux compliments pour avoir quelque chose en retour. Même s’ils ne réagissent pas à cela, ils voient très bien ce que vous essayez de faire.

Annonce

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

23 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Ma mère qui pratique le tarot depuis des années me dit qu’une personne qui travaille pour moi comme conseil serais amoureuse de moi ou en tout cas qu’un lien d’amour très fort serai est en train de se nouer , ensuite je lui donne son prénom il me dit que le pendule tourne très très fort dès que je l’évoque que c’est puissant pour toi cette personne je la fréquente normalement nous nous voyons je n’observe rien de particulier elle est très professionnelle.
    Il est vrai que je suis très cartésien que j’ai du mal à croire tous ces choses-là surtout après un divorce il y a 3 ans.
    Et comme je me sens très bien tout seul comment le croire.

  2. Quand jetais en primaire, je restais seul dans mon coin, je faisais ça instinctivement, je savais pas pourquoi. Avec le temps je me suis auto-analysé, j’ai découvert qu’en fait, je lisais dans les pensées des autres et j’aimais pas parce que je ressentais le mal, c pour cela que j’évitais tous le négatif. Depuis peu, je viens d’atteindre un notre niveau où cette foi si, j’ai appris à recevoir le négatif s’en que cela m’affecte. Mon cœur est toujours aussi sensible mais je le fait souffrir parce que j’ai découvert que plus j’ai mal plus je deviens fort. On vit dans un monde fait de positif et négatif, éviter l’un ou l’autre est une erreur.

    • Pourquoi ne pas changer ta vision des choses? Vois ? plutôt ce que sa t’as apporté de positif « d’entendre??». Utilise cela comme un bel outil. Il y a presque 1 an de ce poste mais qui sait…

  3. Quand deux empathes se retrouve et ce mettent à vivre ensemble, comment peut-on aboutir à quelque chose si aucun des deux ne ressens pas les sentiments de sont partenaires ou décide de les ignorer ?

    • Bourgeois,
      L’article est orienté spécialement pour avertir qu’il ne sert à rien de nous la faire à l’envers et qu’en conséquence, il nous décrit comme étant psychorigide mais il n’en n’est rien. Je suis un empathe et je peux te dire que cette aptitude est plus qu’un don tant nous ressentons non pas les émotions d’une ou deux personnes mais de milliers de personnes et je pense même que nous sommes capable d’influencer l’état psychique général. Sur les dix raisons c’est la huit qui me semble se rapprocher le plus de notre psychologie, en effet, sans pouvoir l’expliquer avec des mots nous voyons (au sens littéral) de l’agressivité se profiler, une espèce de haine de l’humanité se constituer et essayons en vein de prévenir les autres mais généralement sans succès. C’est un peu comme le syndrome de cassandre sans le côté extatique. Plutôt dépité.

    • Tu n’as pas compris … un empathe ou mieux un hyperempathe est attiré par un autre ayant les mêmes caractéristiques que lui ! Ce sera un avantage pour eux et progresser toujours plus loin pour leur propre bien et le bien d’autrui puisqu’ il fuit le mal et le refoule …
      En revanche, un pervers qui rencontre un autre pervers travailleront ensemble pour nuire à autrui. L’un plus dominateur ou à l’origine du mal contre une personne proposera une guidance auprès du second qui dans le même milieu que la victime et qui travaillera en tandem pour son compte personnel mais aussi pour satisfaire la demande du premier en vue d’éradiquer la victime jusqu’à ce que mort physique ou mort psychique s’en suive …

  4. J’ai ressenti ces sensations négatives émanants des autres des tas de fois dans ma vie, j’ai rencontré également des tas des fois des pressentiments puissants qui s’avéraient être réels mais que j’ai eu peur d’écouter. Ces derniers mois j’ai réussi à sentir certaines attitudes qui allaient suivre quelques semaines après, et elles sont arrivées..
    Pour la première fois de ma vie je commence a les suivre mais j’ai peur quelques fois de me tromper.
    Je comprend facilement les autres, je m’adaptes à eux, je ressens ce qu’ils vivent sans qu’ils ne s’étalent, et au final je n’ai jamais commis de fausses routes.
    Comment pouvons-nous avoir l’assurance d’avoir ce don d’empathie ?

    • Oui…mais peut-être que le mauvais rôle joué, c’est justement pour, enfaite, faire les choses bien? ^^

  5. Le problème quand on est empathe c’est que nous sommes peut entourer ,car nous sélectionnons . comme nous ressentons tout , évidement il y a peut de personne sincère et nous avons difficiles avec les personnes menteuses, manipulatrices , malhonnête et égoïste , narcissique et j’en passe , car nous détectons TOUT …..et surtout nous sommes des personnes vraiment sincère .et bien souvent nous n’interressons Personne .

  6. Malheureusement, il arrive que des gens malveillants réussisses à se faire perdre un empathe dans ce qu’il capte des autres. Et ça donne des tarés! lol Par ce que le cœur des gens est bien sombres et, à force de ne plus réussir à se cacher de la haine et des vices des gens, on finit par devenir ces gens…se perdre dans tout ce que l’on a pu lire chez les autres…

  7. J’ai remarqué qu’il m’étais difficile de conserver une relation amoureuse parce que mon ressenti est si fort que si l’autre n’est pas bien, je ne peux pas m’empêcher de le lui dire et de lui donner des solutions pour l’aider. Là où c’est difficile c’est quand l’autre continue à reproduire les mêmes schémas auto-destructeurs parce que, comme dit dans l’article, je ressens aussi ce mal-être comme si c’était le mien et ça fait vraiment mal. Du coup, je vais me mettre en colère au bout d’un moment pour qu’il se sorte de ce mal-être et en même temps, je vais m’éloigner pour calmer mon ressenti.
    J’ai rencontré un pervers narcissique. Je ne l’ai pas repéré tout de suite mais je sentais qu’il n’était pas net. J’ai tenté d’échanger avec lui et j’ai vu qu’il était. Quand j’ai tenté de partir, il m’a pris au piège de l’illusion qu’il allait changer. Je suis restée sous son emprise pendant deux ans. Cette relation a été très toxique parce qu’il prenait un malin plaisir à me voir épuisée, à me tirer vers le bas et moi je me débattais pour nous tirer vers le haut. Au final, quand il a vu que j’espaçais nos rencontres (nous ne vivions pas ensemble), il a commencer à chercher une autre nana sur laquelle il s’est jeté une semaine après que j’ai pris la décision de partir.
    Ca fait un mois, j’ai toujours des bouffées d’angoisses dès que j’entends mon portable sonné ou lorsque j’ouvre ma boite mail. La nuit, je fais des cauchemards où je le vois essayer de me prendre en demandant pardon. J’ai perdu 10 kgs.
    Je vois un psy pour m’aider à remonter la pente. C’est vraiment pas évident parce que je suis tentée d’aller le chercher pour demander de la reconnaissance pour tout ce que j’ai fait pour lui alors que je sais très bien qu’au pire il m’enverra sur les roses, au mieux ce sera silence radio.

    • Je vis la même chose… Six ans de relation, un an qu’il a passé la porte sans jamais prononcer la séparation, comme ça, abandonnée. Je crains que je ne m’en relèverai jamais… Être empathique, c’est l’horreur dans ce monde ! Je vous souhaite d’oublier ce mauvais moment

  8. Etre empathe c’est plutôt positif. Le fait de sélectionner et d’être parfois solitaire ce n’est pas grave car cela permet de réfléchir. Je rejoins certains propos à savoir effectivement qu’il y a de belles personnes et les approcher et leur donner de l’écoute et de la tendresse c’est gratifiant.
    Les empathes ont souvent du mal à s’attacher et ressentent certains aspects dans les personnalités très rapidement. Pour autant écouter et apporter cette clarté c’est aussi ouvrir la voie à des êtres qui sont complexes et qui souffrent. Très longtemps je ne comprenais pas mon chemin de vie et quand j’en ai saisi toutes les subtilités, j’ai remercié le ciel d’être différente. Comme j’ai une foi sincère je remercie le ciel de me garder telle une petite lanterne allumée pour que mon cheminement croise la route des êtres malheureux et (modestement) leur apporter une certaine forme de bonheur!

  9. Mais l’être humain est en construction permanente, jamais fini
    il se construit par rapport à ses rencontres, ses réussites ,
    ses échecs, la vie!…y compris les dons qu’il peux posséder avec lesquels il ne fait qu’un!.
    Je m’explique plus clairement: Si Federer ne s’était jamais entraîné, n’avait
    jamais rencontré d’adversité, et les bonnes personnes aussi…son
    « don » pour le tennis aurait pu rester théorique….
    Il se trouve que l’Empathe reste avant tout un être humain,
    qui comme n’importe quel être humain projette beaucoup de fantasmes personnels sur les autres…
    Autrement formulé: il a lui aussi beaucoup d’à priori!
    Et chez quelqu’un de sensible, la projection de fantasmes sur les autres peut être particulièrement destructive….c’est pourquoi je pense que l’empathie est un don
    qui peux se révéler une malédiction chez une personne qui ne le travaille pas,
    et qui n’a pas travaillé la conscience de sa propre humanité.

  10. Etre empathe n’est ni un don, ni une malédiction. C’est une capacité particulière, une qualité, qui permet de détecter des idées ou des intentions chez les autres. De détecter aussi des émotions et des stratégies. Je dirais que c’est comme une longueur d’avance que l’on a sur les autres. Et notre style particulier ( apparence d’indifférence, besoin de solitude, grande sollicitude etc…) nous rendent difficiles à suivre. Et d’être sélectifs, c’est une bonne chose dans ce monde de profiteurs et d’individualistes. Je changerais parfois avec une autre personnalité, car toute ces capacités de détection, c’est étourdissant, et épuisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Respectez ces 20 lois universelles et nettoyez votre karma 

Tatouages élégants ​​d'animaux

Tatouages élégants ​​d’animaux de Joanna Swirska