Je te choisis. Et même après d’innombrables vies, je te choisirai encore.

de | 3 avril 2018

Image crédit : Shutterstock

Je te choisis. Et même après d’innombrables vies, je te choisirai encore.

Je crois vraiment au destin et à la destinée, mais  je crois aussi que nous sommes seulement destinés aux choses que nous choisirons de toute façon.

« Je te choisirai parmi une centaine d’existences, une centaine de mondes et n’importe quelle version de la réalité. Je te trouverai et je te choisirai. » ~ Kiersten White

J’aime la façon dont les atomes s’assemblent. Vous n’y pouvez rien. Elle/lui non plus. C’est le destin..

Je te choisis.

Pas uniquement pour un seul jour, ou une fraction de seconde éphémère, mais pour toujours. Dans cette vie, ou dans une autre, c’est ton âme que je chercherai à trouver. Je sais que c’est ton cœur qui m’est destiné.

Le temps s’écoule alors que la lueur irisée de l’aurore en fin d’hiver interrompt l’ordinaire – et je pense à cet amour que je n’ai jamais cherché mais qui m’a tout de même trouvé. Il semble que la vie ait si rapidement tourbillonné autour de moi, étouffant mes croyances visiblement portées à l’épuisement et m’inspirant à croire en quelque chose de plus grand que moi-même, en quelque chose de beaucoup plus grand que je n’avais pas anticipé … Toi.

Il semble qu’il n’existe pas de moment opportun pour l’amour, mais il est aussi vrai que l’amour est toujours à l’heure à ses rendez-vous. Pourtant, nous tentons par tous les moyens possibles d’obtenir satisfaction, nous déferlant sur des choix que nous faisons, et pleurant sur les choix qui font de nous qui nous sommes. Ne sachant jamais vraiment où nous devrions être ou où nous devons nous arrêter, tout en tentant de nous accrocher à un commencement qui doit encore se manifester. Et là, entre tout cela, nous oublions de respirer, nous oublions de vivre.

Je te choisis parce que tu me coupes littéralement le souffle tout en me réapprenant à vivre.

Je n’aurais jamais pensé être amené à choisir l’amour, et à vrai dire, je ne pensais pas te choisir un jour. Mais je te choisis aujourd’hui, demain, et aussi longtemps que je pourrai vivre en paix et me réveiller avec le lever du soleil tout en laissant à la beauté d’un nouveau jour me raviver.

Pourtant, parfois, j’ai l’impression que t’aimer était un choix qui avait été fait pour moi. Un peu comme si mon cœur avait pris les rênes et décidé (avant même que mon esprit ne puisse réagir) que tu étais la personne qu’il me fallait.

À un moment donné, je n’étais pas persuadé de l’existence de « l’âme soeur » – après tout, à bien des égards, c’est une perceptive au premier abord décourageante qu’il n’y aurait qu’une seule personne qui soit faite pour nous. Et la pensée qui me hante n’est pas: à quoi ressemblerait ma vie si mon âme trouvait son compagnon?

Mais: À quoi ressemblerait ma vie si ce n’était pas le cas?

Il est plus facile de se concentrer sur les moments qui pourraient fendre le cœur. Et grâce à ce processus, j’ai appris par moi-même que la douleur était une chose à laquelle je devais m’attendre … et puis tu es apparu dans ma vie.

Comment aurais-je pu ne pas te choisir? Cette option était plus qu’une évidence.

En fait, il semblerait que mon cœur t’ait choisi bien avant que ma tête puisse mettre des mots et des syllabes sur la réalité de ton existence; il est évident que mon âme s’est connectée à la tienne bien avant que la lumière de mon regard traverse ton regard.

Je t’ai choisi avant même de réaliser que je t’aimais.

La vie fonctionne rarement de la façon dont nous l’avons imaginé, mais elle finit toujours et exactement comme elle le doit. Donc, je ne peux prétendre savoir ce qui se passera dans le mois ou les années à venir, mais je sais toutefois que je continuerai à te choisir.

Je te choisis pour que tu puisses rester à mes côtés, car il n’y a personne d’autre que je veuille à mes côtés.

C’est drôle, je n’arrive pas à imaginer que nous puissions nous disputer, mais je sais que cela pourrait arriver, qu’un jour on pourrait se blesser l’un l’autre par mégarde. Ou, l’on pourrait devenir si têtus au point d’oublier le pouvoir que nous possédons lorsque nous nous tenons l’un à côté de l’autre, comme deux joueurs de la même équipe. Toutefois quoi qu’il arrive, même dans le feu de l’action, je sais que je te choisirai, parce que je me suis jamais senti aussi bien avec quelqu’un d’autre.

Il reste encore beaucoup à découvrir, et pourtant je te choisis.

Ce faisant, je ne promets pas seulement de t’aimer pour ton apparence, ou pour tout ce que mes doigts peuvent ressentir – mais aussi pour les ombres en toi que je n’ai pas encore vues.

Je n’ai pas besoin de tout connaître pour savoir que c’est toi que j’aime. Notre histoire n’a pas besoin d’être tissée de simplicité pour que je sache que tu es la personne avec qui je veux passer le restant de ma vie.

Je te choisis parce que tu es le/la seul/e à m’avoir inspiré d’être simplement qui je suis.

Je ne pense pas que ce sera toujours facile, mais une chose est sûre, je sais c’est que je ne peux m’imaginer être loin de toi, être loin de tout ce que nous avons créé dans l’espace enivrant entre tes lèvres et les miennes. Dans ces moments uniques sans surveillance où nos âmes étaient autorisées à jouer librement l’une avec l’autre. Et avec le temps, il semblait que quelque chose de puissant ait commencé à fleurir – un sentiment que je ne m’attendais pas à expérimenter: un amour inconditionnel.

Ainsi, je te choisis, je te choisis parce que tu m’as montré comment aimer pour de vrai.

Parfois le temps passe de façon chaotique, nous acceptons ce que nous pensons mériter, et fuyons tout ce qui nous met au défi. Rien n’a de sens, mais d’une certaine manière, ton nom sur mes lèvres a un effet divin de confort et de magie sublime.

Tu sais me parler sans dire un mot, et j’arrive à ressentir la vibration de ton âme à travers toute l’étendue du temps ou de la distance. Peut-être que les mots nous échappent tout simplement lorsque l’amour prend le dessus.

Je te choisis pour la personne que tu es et pour tout ce que tu deviendras.

Je te choisis, parce que tu es l’élu de mon coeur.

« Je ne suis pas tombée amoureuse de toi. J’ai marché dans l’Amour avec Toi, avec mes yeux grands ouverts, choisissant de faire chaque pas en chemin. Je crois … Et je Te choisirai; dans cent vies, dans cent mondes, dans n’importe quelle version de la réalité, je Te trouverai et je Te choisirai. » ~ Kiersten White

5 réflexions au sujet de « Je te choisis. Et même après d’innombrables vies, je te choisirai encore. »

  1. Veda

    C’est beau. C’est romantique. Par contre y’a un mélange des genres. Personne n’a qu’une seule âme-soeur. On en a plusieurs et pour plusieurs types de relation (pas forcement romantique). Ça peut-être très beau, foudroyant et plein de passion mais pas forcement. Cet amour est lié à notre personnalité, notre histoire et ensuite notre âme.

    Par contre on a qu’une seule flamme jumelle et cette amour ne peut qu’être inconditionnel pour se révéler et venir directement du cœur de l’âme. L’ego ne peut plus vivre et survivre à cet amour.

    Répondre
  2. Florence Rossignol

    C’est beau et très touchant . L’auteur a de la chance de pouvoir choisir …en espérant que parmis ces innombrables vies elle aura été bien traitée avec respect .

    Répondre
  3. Thierry BERTE

    L’amour de l’esprit n’est point charnel,à discerner avec l’esprit du cœur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *