in

Jamais ‘vraiment’ brisé: Le pouvoir de s’effondrer et de se remettre à nouveau debout

Partagez cet article
Annonce
Image crédit : Deposit photos/ artiste : Grandfailure

Jamais ‘vraiment’ brisé: Le pouvoir de s’effondrer et de se remettre à nouveau debout 

« On pense que l’essentiel est de venir à bout de l’épreuve ou de triompher du problème, mais la vérité c’est que les choses ne sont pas vraiment résolues. Il y a réconciliation puis écroulement. On les réconcilie encore et elles s’écroulent de nouveau. C’est comme ça que ça marche. La guérison vient seulement si on laisse de l’espace pour que tout ça se produise: de l’espace pour la douleur, pour le soulagement, pour la tristesse, et pour la joie. » ~ Pema Chodron

Prenez un moment pour réfléchir à tous les changements qui se produisent actuellement dans le monde, à quel point certaines choses sont impermanentes, et ressentez profondément ces aléas de la vie et ainsi que la douleur qui les accompagne. Si vous prenez le temps de regarder tout autour de vous, vous pourrez enregistrer un climat à la fois silencieux et cataclysmique.

Prenez alors une grande respiration, et prenez conscience que vous êtes dans l’espace vital au sein duquel nous sommes perpétuellement en train de nous relever pour ensuite nous effondrer – telle une danse éternelle. Restez tranquille et honorez ce paradoxe qui fait partie intégrante de la vie.

Annonce

Laissez-vous entraîner par cette action puzzle non-stop.

Parmi les archétypes les plus puissants figure celui de la ‘Déesse jamais-pas-brisée’, Akhilandeshvari est la déesse de tout l’univers dans la mythologie hindoue. Elle incarne la capacité de fondre en larmes, en se brisant en petits morceaux, encore et encore, et de se reconstruire par la suite.

Elle incarne ‘l’anéantissement sain’, l’archétype du changement inattendu. Elle se brise pour pouvoir revenir entant qu’une version encore plus puissante d’elle-même. En réalité, c’est précisément parce qu’elle se brise qu’elle est si puissante.

Nous ne sommes jamais vraiment brisés. Dans nos déchirements, il y a une possibilité de croissance illimitée. C’est par notre sentiment d’échec que nous pouvons devenir transformés, plus forts, et plus flexibles.

L’intégration et la désintégration

« Fais apparaître ce qui sans toi ne serait peut-être jamais vu. » ~ Robert Bresson

Vous êtes un fusionnement de l’univers, un amalgame d’aspects universels qui, tant bien que mal, arrivent à converger de la bonne manière dans un laps de temps fini, afin de devenir la personne que vous êtes; composée d’un esprit, d’un corps et d’une âme.

Il arrive parfois qu’il y ait des pannes dans cette amalgamation, que vous connaissez entant que le « Moi ». Desfois, ces pannes font très mal, un peu comme si votre cœur était brisé. Toutefois, ces pannes sont nécessaires. 

Il y a toujours une désintégration dans la nuit obscure de l’âme, et dans le compost de cette désintégration, il y a le germe de l’intégration. 

La ‘Déesse jamais-pas-brisée’ est généralement illustrée en train de planter une graine et de l’arroser avec le fluide de « l’encouragement »..

Comme le précepte fondamental de Nietzsche « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort », il va de soi que si nous parvenons à trouver un moyen de cultiver cette graine elle deviendra un ‘Moi’ réintégré et plus robuste que le ‘Moi’ qui l’a précédé.

Annonce

Réponses et questions

« Chaque question possède une force que la réponse ne contient plus. » ~ Elie Weisel

Ainsi, le véritable pouvoir résiderait entre le fait de se briser et de se ressaisir à nouveau?

Pourrait-il y avoir une sorte de magie entre les opposés qu’un camp ne pourrait alimenter sans l’autre? Y aurait-il peut-être une force dynamique entre les respirations, au sein du silence de notre être profond, entre nos pensées, ou au beau milieu de notre imagination qui nous permettrait de puiser dans cette énergie sacrée?

Ces réponses seraient-elles aussi puissantes que leurs questions? Maintiennent-elles la même intégrité mystérieuse? Peut-être, mais le problème avec les réponses, c’est qu’on a tendance à ne plus poser de questions.

C’est précisément ce que le fait d’être ‘jamais vraiment brisé’ nous enseigne, qu’il n’y a jamais de réponse qui ne puisse être questionnée. Dans un tel anéantissement, tout est remis en question, malgré certaines réponses, et en dépit des réponses qui l’ont précédé.

Le chaos et la cohésion

« Dans tout chaos, il y a un cosmos, dans tout désordre, un ordre secret. » ~ Carl Jung

Dans l’obscurité, il y a une clé qui permet de rendre l’inconscient conscient. Habituellement, nous ne rencontrons jamais nos ombres, parce que nos vies sont généralement confortables et certaines, ou parce que nous nous montrons satisfaits. Mais, pour pouvoir découvrir son ombre, il faut parfois vraiment s’effondrer, car c’est là que nous sommes les plus vulnérables.

Si nous parvenons à accueillir à bras ouverts notre ombre dans ces moments-là, c’est là que notre âme pourras devenir plus cohérente et plus complète. Et ainsi prendre plus d’ampleur et de profondeur, et devenir plus accomplie. Cette capacité à se briser et à se ressaisir nous rend plus apte à utiliser toutes nos forces. Nous devenons ainsi plus capables de transformer notre obscurité en lumière.

Transformer le chaos en ordre nous donne la capacité de donner naissance à des ‘étoiles dansantes’.

Annonce

Nous devons transformer le chaos en ordre afin que ce qu’il y a de pire en nous puisse devenir ce qu’il y a de meilleur en nous..

 » La blessure est l’endroit où la lumière entre en vous.

Ces douleurs que vous ressentez sont des messagers. Écoutez-les. Vous devez garder votre cœur brisé jusqu’à ce qu’il s’ouvre. La lune reste lumineuse quand elle ne permet pas d’éviter la nuit. Ce qui vous blesse, vous bénit. L’obscurité est votre bougie. Ne vous détournez pas. Gardez votre regard sur la place obscure. Voilà où la lumière entre en vous. » – Rumi

L’expérience difficile est un très bon professeur!

Le calme et l’action

« Dieu parle dans l’âme et s’exprime totalement dans l’âme. Le silence est la langue de Dieu car il contient toutes les paroles, il est une réserve inépuisable de sens. L’homme est convié à faire le silence en soi,  à se retrancher des conditions ordinaires de la conversation pour entendre une parole qui ne passe plus par la coupure des mots.» ~ Rumi

Il existe une immobilité sacrée au fond d’un rocher. Et au plus profond de notre être, entre les attentes, les déceptions, et les interprétations erronées grossières, entre les erreurs du passé et un avenir incertain, il y a une petite voix qui tente de nous convaincre que nous pouvons redevenir un ‘nouveau nous’. Cette voix nous murmure doucement que le moment est venu de renaître. 

Malgré la confusion du départ, nous sommes libres de nous reprendre en main et de devenir une version plus moderne de nous-même, un ‘Moi’ en évolution constante.

Il est puissant de toucher le fond, il en ressort un pouvoir que nous ne pouvons expérimenter dans aucun autre État: l’absence absolue de certitude et d’attente. Lorsque nous sommes en mesure de nous impliquer pro-activement avec ce pouvoir secret, nous écartons le plus grand obstacle qui soit: nous-mêmes..

Notre courage devient primordial, et l’aspect qui nous a paralysé et mis à terre est remplacé par un aspect plus robuste. Nous nous brisons en morceaux, éliminons les attentes et la certitude, et nous nous reconstituons et devenons plus résilient et plus flexible qu’auparavant.

Annonce

La sagesse et la folie

« Je ne suis pas qui tu penses. Je ne suis pas celui que je pense. Je suis celui que je pense que tu penses que je suis. » ~ Thomas Cooley

Ainsi, nous ne sommes jamais complètement ‘entiers’ et jamais vraiment ‘brisés’. Ce qui est en voie de renaître est incomplet.

Même une nouvelle vision du monde qui découle d’une nuit sombre de l’âme est inachevée.

Même les réponses que nous avons obtenues en remettant en question les réponses qu’on nous a conditionné à croire peuvent être remises en question. Nous sommes beaux parce que nous sommes imparfaits.

C’est un voyage infini, avec des séjours qui ressemblent à des étapes, mais qui ne sont en réalité que des lieux de repos pour ceux qui comprennent que le chemin c’est le voyage.

C’est précisément pour cela que la frontière entre la sagesse et la folie, entre le génie et le stupidité, entre la santé mentale et la confusion est si fine.

Et c’est aussi pourquoi il est sain d’avoir un bon sens de l’humour ;-).

En réalité rien n’est vraiment drôle ou pas, c’est le rire qui lui donne son sens. C’est une erreur de penser que les gens saisissent toutes les blagues. C’est drôle parce que personne n’a compris, ou n’arrive à tout comprendre.

Comme l’a dit Carl Jung,

« L’âme exige votre folie; pas votre sagesse ». Il faut être un peu fêlé pour laisser entrer la lumière, et c’est dans l’union de ces contraires que réside le pouvoir du « Jamais ‘vraiment’ brisé »

« C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire. » -Gandhi

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balance est un cadeau

Un signe Balance est un cadeau pour la vie, ne le laissez pas partir !

amour comporte ses propres défis

Le véritable amour comporte ses propres défis