in

Il n’y a pas de « je ne peux pas » ! Celui qui veut peut le faire!

Partagez cet article
Annonce

J’étais en formation en 2019, une de ces formations avec un grand groupe thérapeutique. 

Je ne peux pas raconter les expériences telles qu’elles étaient, mais à un moment donné, j’ai dû fermer un sac poubelle rempli de choses. J’ai tiré, et comme le sac était lourd, je n’ai pas pu le fermer. 

J’étais là quand l’un des thérapeutes s’est approché de moi. Je lui ai dit : « Je ne peux pas le fermer. » Il m’a regardé dans les yeux et m’a dit : « Bien sûr que tu peux le faire, si tu le veux vraiment. » J’ai pris ce reste de plastique noir, j’ai tiré la ficelle et j’ai réussi à le fermer. C’était une victoire.

Annonce

Je n’ai jamais oublié cette histoire. Elle me vient toujours à l’esprit quand je pense que je ne vais pas pouvoir résoudre quelque chose. 

Quand je suis au milieu du chaos et que les choses ont l’air de s’effondrer. J’ai toujours tendance à me plaindre de la vie, à acheter un pot de glace et à boire en regardant la télé.

J’ai également remarqué que j’avais peur de la confrontation. 

Vous savez ce moment dans le film où tout se passe bien, mais ensuite vient le méchant (ou le méchant ou la situation ou le raz de marée) et les choses se gâtent ? 

Dès que ce moment arrivait dans le film, je changeais de chaîne. Je l’ai fait de nombreuses fois en fait.

Nous devons nous forger une carapace. Pas de protection (comme les mécanismes de défense ), mais de renforcement. 

Nous avons besoin de muscles de résilience forts et fermes. Nous devons être fermes pour dire non, pour traverser une situation difficile ou pour accepter une perte. Nous avons besoin d’une résilience qui oui, est constamment en nous.

Annonce

En fait, il n’y a pas de « je ne peux pas le faire ». Il y a le « je ne veux pas ».

Combien de fois avez-vous réellement entrepris de faire quelque chose qui s’est finalement bien passé ? 

Combien de personnes ont vécu des situations terribles et ont réussi à trouver en elles une force qu’elles ne pensaient pas avoir ? Il s’agit de la résilience.

La résilience, c’est être en accord avec soi-même. 

Être à l’aise, stable, même en colère. Vous connaissez la situation où vous vous dites au fond de votre âme : « c’est impossible ». 

On dit que l’eau douce dans la pierre est dure et frappe jusqu’à ce qu’elle perce. Mais ce n’est peut-être pas vrai, si nous nous faisons appel à notre résilience.

La vie essaiera de vous mettre à terre à de nombreuses reprises au cours de votre vie. Les gens, les situations. 

Mais tout va bien. Si vous êtes bien avec vous-même, si vous faite preuve de résilience, rien ne vous ébranlera. C’est la véritable foi. Ce n’est pas seulement la foi en la vie, en des entités ou en quoi que ce soit d’autre en dehors de vous. C’est savoir que vous êtes capable de le faire. Il suffit juste de le vouloir.

Claire C.

Annonce

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

horoscope

Horoscope du Jeudi 19 août 2021

maîtriser votre esprit

3 attitudes pour vous aider à maîtriser votre esprit