Un homme était agacé de voir des déchets sur le chemin qu’il prenait

de | 28 février 2015

Un homme néerlandais était agacé de voir des déchets sur le chemin qu’il prenait pour aller travailler donc il a fait cela :

Tommy Kleyn, un homme des Pays-Bas, nous a montré à quel point il est facile de faire du bénévolat dans notre communauté. Il a nettoyé la rive d’un fleuve très polluée sur son chemin pour se rendre au travail, en partant chaque jour un peu plus tôt de chez lui juste avant de se rendre au travail pour consacrer 30 minutes de son temps au ramassage des déchets.

Après avoir affiché les images sur Facebook, il a même reçu un peu d’aide de ses amis. Il a suffi de remplir un sac d’ordures à la fois jusqu’à élimination complète des déchets.

Plus d’informations : Facebook

Un homme était agacé de voir des déchets sur le chemin:

« Tous les jours, je prends mon vélo et je passe le long de la rive du fleuve pour aller travailler. C’est un joli parcours à faire, sauf à un endroit. »

voir-des-déchets  (9)

« Une portion de la rive du fleuve est jonchée de bouteilles en plastique , de canettes et de plastiques (principalement). »

voir-des-déchets  (10)

« C’est la partie en rouge : »

voir-des-déchets  (11)

« J’étais vraiment agacé de voir tous ces déchets, donc j’ai décidé de commencer à les ramasser. »

voir-des-déchets  (14)

« Il me fallait environ 30 minutes pour remplir un sac poubelle de déchets. »

voir-des-déchets  (12)

« Mais un sac est insuffisant dans une zone aussi polluée que celle-ci. »

voir-des-déchets  (13)

« Je me suis juré de remplir un sac poubelle tous les jours avant d’aller travailler. »

voir-des-déchets  (16)

 Un homme était agacé de voir des déchets suite:

 « La zone située entre les flèches était propre à cet endroit et il ne m’a fallu que 6 jours. »

voir-des-déchets  (17)

« J’ai partagé mon expérience sur Facebook et maintenant, plus de 180 personnes aiment le projet. »

voir-des-déchets  (18)

« Beaucoup de gens me disaient « Il devrait y avoir plus de gens comme vous ! »

voir-des-déchets  (3)

« Et mon ami Rick est venu me donner un coup de main. »

voir-des-déchets  (15)

Le contraste

voir-des-déchets  (1)

« L’endroit était à côté d’une piste cyclable, et pas mal de gens sont venus me voir pour me dire que c’était une excellente initiative. »

voir-des-déchets  (2)

« Les déchets essayaient de communiquer avec moi. »

voir-des-déchets  (4)

« Le dernier sac poubelle. »

voir-des-déchets  (6)

« En 22 sacs d’ordures, c’est le seul objet que j’ai jugé utile de garder. »

voir-des-déchets  (19)

« L’idée est de motiver les gens à remplir un sac d’ordures chaque année. »

voir-des-déchets  (5)

« Il ne faut que 30 minutes, cela fait vraiment une différence, et vous vous sentirez extrêmement bien après. »

voir-des-déchets  (8)

« Une foulque macroule a même commencé à couver à l’endroit où j’ai nettoyé. »

voir-des-déchets  (7)
Après Un homme était agacé de voir des déchets sur le chemin qu’il prenait voir aussi:

Sandra Véringa

Une réflexion au sujet de « Un homme était agacé de voir des déchets sur le chemin qu’il prenait »

  1. jocelyne

    Les gens prennent vraiment la terre pour une poubelle. Moi aussi j’en ai ramassé avec ma fille et à la fin j’ai trouvé 5.00$ par terre. J’ai senti comme si la terre nous récompensait pour les bienfaits qu’on lui avait fait. J’ai partagé le 5.00$ avec ma fille et elle était très content de ce cadeau. La vie nous récompense toujours pour les bons gestes que l’on fait. Bravo et merci à vous également pour avoir osé le faire et donner le bon exemple.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *