Annonce

conseil poignant aux parents
Image crédit : Deposit photos/ artiste : Grandfailure

Un conseil sublime et puissant aux parents de Kahlil Gibran sur les enfants

« Vos enfants ne sont guère vos enfants; Ils sont les fils et les filles de la nostalgie de la vie pour elle-même…

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter… »

Annonce

En outre pour commencer, nous voulons aussi dans le même thème vous faire découvrir un poème de Pablo Casal.

Durant les dernières années de sa vie, qui ont inclus des guerres et des révoltants assassinats d’activistes, le grand violoncelliste et défenseur des droits de l’homme Pablo Casals a encouragé l’humanité à « rendre ce monde digne de nos enfants ».

Voici son poème :

« Quand va-t-on apprendre à nos enfants

à l’école qui ils sont vraiment ?

On devrait dire à chacun de ces enfants :

Sais-tu qui tu es ?

Tu es un miracle !

Tu es unique !

Dans le monde entier il n’y a aucun autre enfant

qui est exactement comme toi.

Et des millions d’années se sont écoulées

sans qu’il n’y ait jamais eu un enfant comme toi.

Regarde ton corps, quel miracle !

Tes jambes, tes bras, tes doigts habiles, ton allure.

Tu peux devenir un Shakespeare,

un Michel-Ange, un Beethoven.

Il n’y a rien que tu ne puisses pas devenir.

Eh bien, oui, tu es un miracle.

Et quand tu seras adulte,

est-ce que tu  pourras faire du mal à quelqu’un

qui est comme toi, un miracle? »

Annonce

Aujourd’hui, alors qu’il y a encore des enfants maltraités de part le monde, nous devons essayer d’apporter un peu de sagesse dans cette époque troublée. Nous sommes mis au défi comme jamais d’essayer de comprendre la meilleure trajectoire à prendre et considérer les questions existentielles au sujet de la valeur de nos enfants, de leurs responsabilités envers eux-mêmes, et de qu’est-ce que cela signifie vraiment d’élever un enfant avec dignité?

Un enfant est un univers à lui seul, avec des éléments uniques, il est un miracle.

Image crédit : Deposit photos/ artiste : Grandfailure

Il y a un siècle, c’est ce que le poète, peintre et philosophe libano-américain Kahlil Gibran (6 janvier 1883 – 10 avril 1931) a abordé avec sensibilité dans l’un des passages les plus touchants du Prophète ( bibliothèque publique ) – le classique de 1923 qui nous a également donné certains des meilleurs conseils sur les fondements de la véritable amitié, le courage de surmonter les incertitudes de l’amour, et sur l’équilibre de l’intimité et de l’indépendance dans une relation saine.

Annonce

Voici le texte sur les enfants de Kahlil Gibran

Une femme qui tenait un nouveau-né contre son sein dit : Parle-nous des Enfants.

Il dit :

“Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,

Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier. 

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;

Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.”

Annonce