Annonce
signe de faiblesse
Image crédit : Deposit photos/ artiste : Grandfailure

Lorsque je me suis rendu compte que j’étais un empathe, j’ai cherché autant d’informations que possible pour comprendre ce que cela signifiait.

Voici ce que j’ai appris:

Je ne suis pas plus spécial qu’une autre personne parce que je suis sensible. Je ne suis pas plus vulnérable ou faible qu’un autre. Les gens développent des capacités empathiques pour diverses raisons: certains naissent comme ça, d’autres apprennent à lire les émotions des gens pour se protéger.

Peu importe la raison, être un empathe n’est pas plus spécial que le fait de savoir jouer d’un instrument. Cela fait partie de la diversité humaine.

Je n’essaie pas d’enlever l’importance ou le pouvoir de ce don, mais je ne veux pas non plus le faire passer pour une capacité surhumaine, et voici pourquoi:

S’il est important d’apprendre à reconnaître notre valeur, il est également important de ne pas croire que l’hypersensibilité nous rend plus spéciaux que les autres.

En réalité cela peut renforcer l’isolement et l’élitisme, ce qui est contre-intuitif, car le simple fait que nous soyons extrêmement sensibles à l’énergie des autres nous rappelle qu’à un niveau fondamental, nous ne faisons qu’un, nous sommes tous connectés les uns aux autres. La guérison profonde découle donc de l’harmonisation avec l’énergie qui nous entoure et non de la séparation.

Annonce

Par ailleurs, lorsque les empathes se distinguent du reste de l’humanité en tant qu’êtres «sensibles» de la planète, nous finissons généralement par glorifier les relations dépendantes et les frontières malsaines parce que nous croyons à tort que le bonheur des autres dépend de nous. Nous finissons ainsi souvent par développer un complexe «d’aidant».

Ou nous choisissons de nous protéger en nous cachant du monde, estimant que le seul moyen de survivre est d’entrer dans la version psychique du « programme de protection des témoins »

Ce sont deux des pièges les plus courants dans lesquels tombent beaucoup d’empathes inexpérimentés, dont je fais également partie. Le problème, c’est que le fait d’aider ou de se cacher du monde ne nous permet pas de nous épanouir.

Ceux qui prennent le titre d’ « aidant / travailleur de lumière» finissent souvent par créer une sorte de dépendance émotionnelle vis-à-vis des autres.

Cependant, vous ne pouvez pas améliorer votre vie en essayant de rendre les autres heureux. Si vous vous concentrez principalement sur le bonheur des autres, cela ne fait pas de vous un héros, mais une poupée de sang.

Ce qu’il faut éviter:

Ne devenez pas une source de nourriture énergique pour les autres. Non seulement c’est malsain, mais cela équivaut à un suicide énergétique. Si vous faites croire aux autres que vous êtes le seul à pouvoir faire leur bonheur, les soigner ou les sauver, vous ne leur rendez pas service.

Annonce

Rappels:

Votre mission n’est pas de changer le monde et vous ne le pourriez pas même si vous le vouliez.

La seule personne que vous pouvez vraiment changer, c’est vous. La maîtrise de soi est le plus beau cadeau que vous puissiez offrir aux autres, car lorsque vous le faites, le monde voit que c’est possible. Vous devenez une source d’inspiration pour les autres.

En réalité, si vous êtes venu dans ce monde avec des capacités vibratoires extrêmement sensibles, c’est pour apprendre à les utiliser, afin de faciliter votre propre évolution. Lorsque vous évoluez, vous «téléchargez» les codes de l’évolution personnelle / maîtrise de soi dans la grille de la conscience humaine.

Lorsque les autres voient que c’est possible, ils sont davantage convaincus qu’ils peuvent apprendre à se maîtriser. Courir pour essayer de soigner les autres ne vous donnera que plus de gens à soigner, et ce processus vous épuisera.

Le monde n’a pas tout le temps besoin d’être soigné ou réparé.

Cette réalité fonctionne exactement comme elle a été créée. Elle nous donne ce que nous mettons. C’est pour cette raison que la maîtrise de soi est si importante. La seule façon d’avoir assez de pouvoir dans le monde pour faire une différence est de se maîtriser d’abord soi-même.

Annonce

Cela ne veut pas dire qu’aimer les autres n’est pas important.

Mais l’altruisme n’est pas la même chose que la dépendance. Pour que les gens puissent apprendre, ils doivent être libres de suivre leur voie. L’Univers nous aime suffisamment pour nous donner cette liberté, et il est important que nous la donnions aux autres. Lorsque nous aidons, cela ne doit pas être parce que nous en avons besoin, ni parce que nous nous sentons obligés de le faire.

Le problème:

Nous faisons passer les émotions des autres en priorité, car nous croyons que cela nous aidera à nous sentir mieux. Ressentir les émotions des autres et essayer de les «soigner» semble beaucoup plus simple, car c’est moins effrayant. Car en réalité, nos propres émotions nous font peur.

On nous a dit toute notre vie que l’hypersensibilité était un signe de faiblesse. Nos sensibilités nous font nous sentir trop vulnérables.

Le problème, c’est qu’en nous concentrant sur les autres, nous ne nous sentons pas vraiment mieux. Évidemment, c’est distrayant, mais ce n’est pas libérateur.

Une fois que le sentiment d’avoir aidé est passé, nous nous sentons à nouveau faibles et seuls. Nous avons peut-être beaucoup d’amis proches, mais nous avons l’impression qu’ils ne nous connaissent pas du tout, puisque nous cachons toutes nos émotions. Nous nous focalisons sur le monde extérieur et consacrons toute notre énergie à ses besoins infinis.

Alors, quelle est la solution?

Annonce

Voici ce que j’ai appris:

Il est important de ressentir.

La capacité de ressentir profondément est notre pouvoir. C’est le pouvoir de l’humanité dans son ensemble. Lorsque vous créez une harmonie intérieure, l’extérieur commence à s’harmoniser autour de vous. C’est ainsi que vous apportez plus de paix et d’amour au monde. Il s’agit de la vraie compassion, et elle commence à l’intérieur.

Après tout, les émotions sont les indicateurs vibratoires les plus puissants à notre disposition. Les émotions et la capacité de ressentir profondément deviennent notre super pouvoir.

Ressentir profondément ne rend pas faible. La sensibilité aux vibrations vous donne le pouvoir de vous déplacer n’importe où sur la grille que vous souhaitez. Ce n’est pas une question de force brute et cela n’a rien à voir avec la «logique», il s’agit d’une intelligence vibratoire.

Ne laissez pas le monde vous faire sentir que votre capacité émotionnelle est une faiblesse. Ne croyez pas le mensonge selon lequel le fait d’être empathique est une grande forme de vulnérabilité. Et ne fermez jamais votre coeur.

Vos émotions sont votre plus grande force, ne l’oubliez jamais.

Annonce