in

Elle photographie des sans-abri depuis 10 ans et reconnaît son père qui l’a abandonnée sur une photo

Partagez cet article

Annonce

Image d’illustration / Pixabay

Trop souvent, nous entendons des histoires de parents qui laissent derrière eux leurs jeunes enfants, et peut-être que vous faites partie de l’un de ces enfants

Que vos parents aient divorcé ou que l’un de vos parents soit parti sans laisser de traces ni aucune explication, l’abandon n’est pas quelque chose qu’un enfant peut comprendre. Les personnes qui ont grandi et qui ont malheureusement dû vivre cette expérience, en tant qu’adultes, luttent encore avec cette situation. On ne grandit pas sans vouloir savoir pourquoi, et parfois la raison n’est pas aussi simple. L’histoire suivante inspirée par les lecteurs d’ AmoMam vous fera pleurer et vous fera certainement réaliser que la vie trouve toujours un moyen de rassembler les gens. Préparez-vous à être ému.

Annonce

L’histoire commence lorsqu’une jeune fille nommée Mel visitait le magasin d’équipement photo où travaillaient ses parents. Elle avait passé tellement de temps dans ce magasin, rêvant constamment de posséder un jour son propre appareil photo. Ses parents semblaient très heureux ensemble et travaillaient côte à côte dans ce magasin depuis de très nombreuses années.

Mel avait 12 ans, et bien sûr, à cet âge, tout enfant est plus vulnérable et conscient car il atteint une étape cruciale de sa vie, l’adolescence. Un jour, après l’école, Mel est allée au magasin où travaillaient ses parents. Mais il manquait quelque chose. Son père. Mel a demandé à sa mère où il était. Sa mère, les larmes aux yeux, a dit à Mel que son père ne reviendrait pas et qu’elles ne le reverraient plus jamais.

Le temps est passé

Image d’illustration / Pixabay

Bien sûr, avec l’abandon de son père, sa vie d’adolescente a été compliquée ! En grandissant, Mel a réalisé que ses parents avaient en fait divorcé, cependant, elle ne comprenait toujours pas où son père était parti, pourquoi il avait cessé de communiquer avec elle et pourquoi il était parti si brusquement. La mère de Mel travaillait maintenant dans une galerie d’art et Mel aspirait toujours à devenir photographe un jour, peut-être même à posséder sa propre galerie. Bien sûr, Mel pensait très souvent à son père.

Annonce

Finalement, Mel a obtenu son diplôme. Elle a choisi de ne pas poursuivre ses études mais a poursuivi son rêve de devenir photographe. Et pour avoir grandi dans le magasin et une galerie de photographie, cela signifiait qu’elle comprenait assez bien la photographie et elle a donc réussi à se faire une place. Un de ses projets impliquait la photographie de rue et la capture de l’essence des étrangers qu’elle rencontrait à travers son objectif. Elle photographiait tout le monde, les riches et les pauvres, et les sans-abri, la vraie vie de la ville.

Mel a continué son projet de photographie pendant dix années entières. Fréquentant les marchés aux puces, les rues de la ville, partout où elle pouvait photographier.

Elle fit une découverte improbable

Image d’illustration / Pixabay

Un jour Mel était en train de regarder ses photos, et ce jour-là, elle découvrit une photo qu’elle avait prise d’un sans-abri sur un banc. Même si Mel ne distinguait pas clairement le visage de l’homme, elle avait le sentiment qu’il lui était familier. Elle décida d’essayer de retrouver l’homme sans-abri à partir de sa photo. Dès le lendemain, Mel retourna au parc où cette photo avait été prise. Et à sa grande surprise et sa plus grande joie, l’homme de la photo était assis sur ce même banc. Elle prit quelques photos supplémentaires de l’homme, y compris des gros plans.

Mel rentra chez elle et regarda les images qu’elle avait prises. C’est à ce moment qu’elle réalisa qu’elle connaissait cet homme sans-abri. Elle sortit un vieil album photo de famille et comprit aussitôt qui il était. Cet homme, ce SDF sur ce banc, c’était son père.

Des retrouvailles pas comme les autres

Image d’illustration / Pixabay

Mel retourna au parc tous les jours pendant une semaine. Mais elle ne retrouva pas l’homme. Finalement, il se présenta un après-midi. Mel décida de s’asseoir à côté de lui sur le banc et elle lui demanda s’il la reconnaissait. Au début, il la regarda simplement, mais il se mit rapidement à pleurer. Il savait qu’il regardait sa fille, la fille qu’il avait vue pour la dernière fois lorsqu’elle n’avait que 12 ans.

Au début, le père de Mel était réticent à l’idée de lui parler, mais elle lui posa quand même des questions. Et bientôt la vérité éclata.

Il était parti à cause de choses bien plus compliquées qu’elle ne le pensait.

« Je suis désolé, mais je n’avais pas le choix, ma chérie. Je ne voulais pas t’abandonner, mais on m’a diagnostiqué une maladie cardiaque qui nécessitait un traitement coûteux. Notre situation financière était désastreuse. Ta mère aurait dépensé toutes ses économies pour moi si je le lui avais dit. Je me suis enfui pour que vous n’ayez pas de problèmes.

Annonce

« J’ai travaillé comme chauffeur pendant quelques années et j’ai pu prendre mes médicaments, mais j’ai dû arrêter de travailler peu de temps après parce que j’avais besoin d’un alitement complet. Et c’est comme ça que je me suis retrouvé à la rue. Je comptais juste les jours jusqu’à ma mort, mais ensuite tu m’as retrouvé.

Retour au domicile

Image d’illustration / Pixabay

La mère de Mel était hésitante au début, ne voulant pas que son père revienne. Elle non plus n’avait aucune idée de ce à quoi il avait dû faire face, ni ce qu’il avait vécu dans la rue pendant toutes ces années. Finalement, elle accepta de laisser le père de Mel revenir à la maison.

La morale de l’histoire est assez simple : vous ne savez jamais vraiment ce que quelqu’un traverse et vous ne le saurez peut-être jamais si vous réagissez avec colère. Traitez tous ceux que vous rencontrez avec gentillesse.

Cette histoire est inspirée d’une histoire apparue pour la première fois sur le site AmoMama. Toute similitude entre cette histoire et des personnes réelles est purement fortuite.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Carl Jung sur la façon de vivre et faire la bonne chose

horoscope

Horoscope du Samedi 22 Janvier 2022