trouble anxieux

Comprendre ce que c’est que de vivre avec un trouble anxieux

Ne pas avoir de contrôle sur votre propre esprit est plutôt effrayant.

Les troubles anxieux ne sont amusants pour personne. La plupart des gens ne comprennent pas ce que c’est que de vivre avec ce genre de problème, qui vient généralement  sans prévenir et sans raison. Aux petites heures du matin, je vous écris pendant que mon esprit mène essentiellement une bataille contre lui-même.

Permettez-moi d’éclairer ceux d’entre vous qui ne peuvent comprendre ce qu’on éprouve quand on a cette maladie:

Aléatoirement, je ressens une inquiétude envahissante et une crainte persistante me disant que quelque chose cloche. Tout pourrait se passer à merveille, mais mon esprit va se convaincre que quelque chose ne va pas. Il va se persuader que ma vie tombe en ruines. Je vais me soucier une minute de quelque chose et peu de temps après je vais commencer à m’inquiéter pour quelque chose d’autre. Je m’efforce de me calmer, tout le temps, mais c’est juste impossible. Mon esprit me plonge dans une dépression. Une dépression qui me fait détester d’être si folle et irrationnelle à certains moments. Cette dépression est l’une des pires choses qui me soit arrivée. Cela me pousse à m’éloigner du monde et de toutes les personnes qui sont autour de moi. J’ai l’impression d’être seule face à ma maladie, et juste l’idée d’en parler à mes proches me terrifie. Je me sens démunie, et révoltée. Mais je n’y peux rien.

La chose la plus difficile pour moi est de trouver la paix avec moi-même durant la phase de dépression.

La plupart du temps, l’inquiétude m’envahit et me garde éveillée toute la nuit. Passer une nuit blanche me rend irritable et a des répercutions sur mon quotidien; ce qui repousse clairement mes proches. Et tout cela me fait plonger davantage dans la dépression.

Voyez vous, il y a certaines choses que toutes les personnes qui ne souffrent pas d’anxiété doivent comprendre: Nous n’arrivons pas à la contrôler. Non, cela ne fait pas de nous des fous. Nous n’avons pas besoin d’entendre que nous nous comportons comme des fous. Nous en sommes déjà bien conscients, et nous dire ce genre de choses ne fera qu’aggraver notre condition. Cela causerait peut-être des inconvénients. Quand cela se produit, soyez patient et compatissant, s’il vous plaît. L’attaque finira par passer, et quand elle prendra fin, nous serons de retour à la normale.

trouble-anxieux-2

Trouble anxieux

La pire chose que vous puissiez faire est d’évoquer toutes les choses pour lesquelles nous nous inquiétons. Cela ne fera que déclencher une autre attaque. Comprenez que c’est vous et nous contre la maladie. Nous détestons, vous détestez, nous sommes dans la même équipe ici. La meilleure chose à faire pendant une attaque, c’est d’être juste à l’écoute, et de savoir que nous avons parfois besoin qu’on nous serre dans les bras, et que nous avons aussi parfois besoin d’un moment de solitude. Sachez que vous pouvez parfois agir comme catalyseur et ‘déclencher’ l’attaque. Ne prenez pas cela personnellement.

Et s’il vous plaît, au nom de l’humanité, évitez de dire que nous réagissons outre mesure, ou que nous devons nous calmer, ou que les inquiétudes ne vont pas améliorer la situation. Si nous pouvions cesser de nous inquiéter, ne pensez-vous pas que nous l’aurions déjà fait?

Être en couple avec quelqu’un qui vit un trouble anxieux n’est pas facile du tout.

Cette personne a besoin de beaucoup d’attention, plus que vous n’en donneriez habituellement. Cela ne signifie pas que vous devez rester collé serré à elle 24-7, mais cela signifie que lorsqu’il ou elle a une attaque, vous devez être présent.

Si quelqu’un que vous aimez a une crise d’angoisse, demandez-lui ce dont il a besoin. La plupart du temps, les personnes anxieuses savent de quoi ils ont besoin pour qu’on les aide, mais ils ont juste trop peur de vous le dire. Faites-leur savoir que vous voulez vraiment être à leurs côtés pour les aider, peu importe la situation, et ne vous fâchez pas si elles ne disent rien; soyez simplement à l’écoute. Apprenez à mieux connaître leur maladie. Le trouble anxieux de chacun est différent. Essayez de comprendre ce que c’est que de n’avoir absolument aucun contrôle sur son esprit, et soyez présent pour cette personne. Ils ont plus besoin de vous quand ils sont renfermés sur eux-mêmes.

Si vous avez aimé cet article …

[VIDEO] Comment faire face à l’anxiété et aux attaques de panique


Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Source : www.theodysseyonline.com