réfléchir

Trop réfléchir

19 combats que seules les personnes qui ont tendance à trop réfléchir comprendront

Le cerveau est en effervescence, les pensées fusent de partout, les sensations se bousculent, sans jamais laisser un moment de répit.

Ce n’est pas un moteur qu’il abrite, mais dix qui moulinent non-stop, même la nuit. Les gens qui se plaignent de trop penser se sentent souvent en décalage, voir incompris, lassés de la conscience aigüe qu’ils ont des choses.

Un mal qui toucherait 10 à 15% de la population mondiale. Pourtant, ceux qui en souffrent peuvent devenir d’excellents partenaires, humains et pédagogues, dès lors qu’ils ont les clés de leur propre fonctionnement et qu’ils savent se réfréner.

 

Voici 19 combats que seules les personnes qui ont tendance à trop réfléchir comprendront :

1. Vous êtes vite envahi (e) par le doute, vous avez  la capacité à vous remettre en cause, l’ouverture d’esprit et la modestie, mais vous pouvez vite rentrer dans une spirale de vérifications (ou d’autocritiques) infernale pour vous et les autres.

2. Consulter constamment vos amis avec des détails vifs de toute occurrence hasardeuse dans votre vie est une routine quotidienne pour vous.

3. Vous ne pouvez pas vous empêcher de finir les phrases des autres, vous donnant la possibilité d’anticiper les situations et de les prendre en compte mais cela peut créer un malaise , d’autant plus que vous les regardez de façon intense.

4. Vous n’avez probablement jamais été sûr de quelque chose dans votre vie. Vous abordez tout, allant du choix passé de votre école et de votre partenaire à la tenue que vous portez le matin et à l’épicerie que vous fréquentez, avec un niveau équivalent d’angoisse.

5. Vous pourriez obtenir sans difficulté une maîtrise dans l’interprétation.

6. Vous avez pour habitude de torturer votre esprit sur les comportements plutôt banals des autres, évidemment pour vous, il y a un sens à découvrir, et c’est clairement juste une question de réflexion.

7. Vous êtes reconnaissant des amis qui savent être à l’écoute lorsque vous retournez une situation dans tous les sens encore et encore, et même si vous n’arrivez jamais à des conclusions différentes, vous ne pouvez tout simplement pas vous empêcher de trop réfléchir.

8. Bien que vos compétences en pensée critique soient au point, la réalité la plus dure que vous ayez eu à accepter est le fait que, tout n’a pas forcement un sens plus profond, ou un secret caché.

9. Le sommeil est un aspect particulier de votre vie. Vous avez parfois du mal à trouver le sommeil dans cette obscurité silencieuse car c’est le seul moment où vous pouvez repenser à votre journée et à certaines idées.

10. Vous finissez généralement par rendre chaque situation dans votre vie beaucoup plus complexe qu’elle ne le devrait être.

11. Peu importe les choses qu’on vous dit, si vous avez le sentiment qu’il y a une signification cachée derrière ces propos, vous creuserez davantage. Vous avez tendance à prendre les choses au sens figuré, les ramenant souvent à vous.

12. Vous essayez constamment de vous convaincre que vous vivez actuellement le pire des scénarios.

13. Pour vous, les réseaux sociaux sont comme un champ de mines. Vous êtes convaincu que chaque commentaire dans les publications a quelque chose à voir avec vous, et que cela vous concerne d’une manière ou d’une autre.

14. Si quelqu’un venait à se désinscrire de votre compte sur les réseaux sociaux, vous pourriez y passer la nuit pour trouver une explication à cela.

15. Vous éprouvez souvent des regrets après avoir envoyé un sms, ou une hésitation avant d’écrire un email, ou après l’avoir supprimé – tout cela parce que vous pensez que vous auriez pu mieux formuler le contenu.

16. Si quelqu’un rompt avec vous ou qu’il refuse de sortir avec vous, vous serez convaincu que c’est à cause d’une multitude de faux-pas que vous avez fait auparavant.

17. Vous êtes toujours si fier de dire à vos amis quand vous avez « compris » ce que qu’une personne voulait vraiment dire par rapport à quelque chose, seulement, vos amis se précipiteront pour vous dire « tu réfléchis trop, relax ».

18. Vous éprouvez le besoin de trouver un sens à tout, en allant chercher un sens à des théories de conspiration et en procédant à des rapports périodiques.

19. Vous n’arrivez pas à laisser passer quoi que ce soit, parce que vous êtes convaincu que si vous veniez à parcourir les détails quelques fois de plus, vous redécouvririez une nouvelle compréhension de la situation, ou que vous pourriez modifier le résultat d’une manière ou d’une autre le résultat.