in

10 citations à retenir pour vous aider à arrêter de trop penser

Partagez cet article
Annonce
trop penser
Trop penser

J’entends tout le temps « Je suis incapable de mettre mon cerveau sur pause », ou « je viens tout compliquer ».

Tard le soir, si je ne fais pas attention, mon esprit se concentre sur le passé ou le futur. Notre esprit est un outil de mémoire et de raisonnement, si on ne le contrôle pas il devient incapable de trouver des solutions productives.

Nous ne pouvons pas en vouloir à notre esprit de faire son travail, mais nous pouvons prendre des précautions pour rester productifs et heureux. Enregistrez cet article ou écrivez ces citations quelque part où vous pourrez les voir si jamais vous pensez trop. Ou lisez-les et créez votre propre citation ou mantra à réciter chaque fois que votre esprit commence à s’emballer.

Annonce

« Un esprit tranquille peut entendre l’intuition sur la peur. »

Notre esprit abrite beaucoup de voix et d’expressions. Si nous ne faisons pas en sorte de plafonner le volume global, certaines de ces expressions peuvent s’égarer.

« Lâchez prise. Ne laissez pas hier ruiner votre présent. »

Le passé est immuable, mais nos souvenirs des événements passés changent souvent, en fonction de l’humeur et de la perspective actuelles. Les effets d’hier dépendent de nous et des situations. Efforcez-vous de vivre dans l’instant présent, en ne portant pas une version supplémentaire du passé.

« Vous ne pouvez pas tout contrôler, n’essayez même pas. Appréciez, ne manipulez pas. »

Vous ne pouvez vraiment contrôler que ce qui se passe dans votre esprit. Nous pouvons avoir une influence sur le monde qui nous entoure, mais on ne peut jamais vraiment avoir le contrôle sur quoi que ce soit. Cela peut être frustrant,surtout quand nous croyons que notre vision de ce qui nous entoure est supérieure à l’expression naturelle.

Annonce

« Trop penser ne conduit pas au bonheur.»

Vous ne pouvez pas méditer sur le bonheur. Le bonheur est une émotion que l’on doit vivre, elle ne peut pas être pensée ou rationalisée. Les pensées nuisent à l’expérience, plus vous êtes dans l’instant présent, plus vous « gagnez » de l’expérience.

« Les pensées improductives sont les barreaux de prison de votre esprit, ne dépensez pas d’énergie à emprisonner votre potentiel. »

Nous sommes des êtres infinis, capables d’exploits et de réalisations incroyablement étonnants. Les seuls obstacles que l’on puisse rencontrer dans la vie sont nos limites et les restrictions que nous laissons les autres nous imposer. Nous nous limitons pour nous protéger de l’échec potentiel et de l’embarras. Abandonnez vos craintes et vos attentes. Suivez vos intentions et votre cœur, de cette façon vous pourrez accomplir et expérimenter ce que vous désirez.

« S’inquiéter revient à s’asseoir dans un fauteuil à bascule, même quand il est en mouvement, il ne vous mène nulle part. »

On pourrait croire que les doutes et les pensées trop critiques sont essentiels pour réussir ou évoluer, mais le contraire est vrai. Il est utile de planifier des actions et d’étudier les possibilités, mais la ligne est mince entre la conscience et l’inquiétude. Pour limiter les effets de l’inquiétude et de la négativité, reconnaissez pleinement vos peurs et vos désirs, acceptez-les et lâchez prise.

« Ralentissez. Ne parlez pas avant d’avoir écouté. Réfléchissez avant de réagir. Avant de juger, pardonnez. Avant d’abandonner, essayez ! »

On confond souvent les avantages de trop penser avec les idées claires. C’est la différence entre la quantité et la qualité. Ralentissez, respirez et choisissez soigneusement vos actions. Une fois que faites quelque chose, vous ne pouvez pas le reprendre.

Annonce

« Vos pensées peuvent devenir les plus gros problèmes de votre vie. »

Trop penser fait perdre de l’énergie dans les autres tâches et expériences. Cela donne des formations indésirables comme la peur, l’insécurité, l’arrogance, ou la dépression. Si nous ne vivons pas en pleine conscience, nous pouvons créer des problèmes là où il n’y en a pas et aggraver les problèmes déjà existants.

« Ne vous énervez pas sur ce qui pourrait aller mal, enthousiasmez-vous pour ce qui pourrait fonctionner. »

L’avenir est un mystère. Nous avons tendance à projeter nos désirs et nos craintes sur l’inconnu. On projette plus facilement nos craintes, mais comme tout n’est que spéculation, pourquoi ne pas se concentrer sur ce qui pourrait fonctionner ?

«Tachez de penser moins, et de vivre davantage ; tachez de savoir jouir du beau soleil que Dieu nous donne, des fleurs, de l’air, et de tout ce que la méchanceté des hommes, enfin, ne saurait nous ravir qu’en nous ôtant l’existence elle-même !»

Citation de Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Annonce

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

10 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. J’aimerai exprimer ma gratitude aux webmaster et à tous les auteurs des textes de ce site. Beaucoup de ces textes me correspondent en grande partie, raisonnent et vibrent en moi, ou dans le pire des cas m’apportent un éclairage supplémentaire.
    Et constater que c’est le cas pour de nombreux lecteurs me réjoui pleinement, et me conforte dans mon attitude optimiste via à vis de l’humanité
    Je nous aime.
    Merci @tous 🙂

  2. Peu de temps que je suis à nouveau sur le net. Je n’ai pas trouvé la réponse à mes problèmes psychiques et physiques liés au traumatisme d’un deuil et ce malgré de nombreuses lectures. Je viens de vous découvrir et n’ai rien appris de plus que ce que je savais déjà. Cependant, je ne désespère pas et continuerai à vous lire assidument. Merci.

  3. Oui c’est vrai trop pensé sa dégrade la santé et surtout le système nerveux de l’humain
    Sa sert à rien de faire ça
    C’est bien de préserver notre énergie pour les choses utiles dans la vie
    Merci à tous et bon fin de journée ?

  4. Ce site reste est assurément l’une de mes meilleures trouvailles de l’année 2017 écoulée. La majorité de vos textes sont à la fois d’une simplicité et d’une profondeur sans égales.
    C’est toujours un plaisir de vous lire avant de démarrer ma journée.
    Merci pour ce boulot!!!!

  5. Je suis complétement en désaccord avec l’article lol x)

    J’adore Pensée !! La pensée est un outils génial et tellement beau !
    Il permet tellement de chose si l’on c’est l’utiliser correctement

    Chacune des pensées qui vous travers vous appartiennent, haïsse les, haïssez vous,
    rejeter les rejeter vous, oublier les, oubliez-vous !

    Je pense de façon intensive depuis 2016 et j’en récolte maintenant de la joie en cette année 2019 🙂

    ————————–
    Ci ça vous dis, quelques pistes pour bien penser :
    Le première piste que j’aimerais vous donner c’est que la plupart si ce n’est toutes les réponses vous concernant sont en vous et au présent, ni dans le passé, ni dans le futur, mais bien en vous au présent.

    La deuxième piste est qu’il faut nourrir les valeurs qui vous parle et que vous voulez vivre, et les remettre en cause aussi jusqu’à ce que cela vous convienne.

    Pour ma part j’ai choisi la Liberté, l’Amour et l’Harmonie ensemble.
    Mais ma Liberté l’Amour et l’Harmonie que j’ai, que je pense et que je vis ne sont probablement pas les votre, je me dis qu’il y a potentiellement autant de type de Liberté que d’Amour que d’Harmonie qu’il y a de personne sur Terre.

    Donc vivez, vivez vos valeurs et remettez-les en cause intérieurement jusqu’à ce qu’elles semblent vous convenir.
    La troisième piste est d’appliquer vos valeurs sur vous-mêmes donc sur vos Pensées aussi car vos pensées c’est vous aussi elles sont dans votre esprits libre à vous de les rejeter les haïr et donc vous haïr ou de les comprendre les aimer ou pas mais certaines ne demandent qu’à être comprise.

    La quatrième piste est pour mieux nous comprendre nous-même alors nous pouvons discuter avec nos pensées, même les plus agressive, les plus culpabilisantes etc elles ont toutes quelque chose, une compréhension à apporter.
    Mais de quelle façon discuter avec nos propres pensées ? Avec notre voix intérieure et les pensées qui nous viennent.

    Comment ? En étant bienveillant de préférence, en prenant en compte chaque pensée qui nous vient.
    Par quel moyen ? En se posant le mot, la question « Pourquoi » mais pas en trouvant une réponse de façon extérieur, bien intérieure ! Et là c’est important. Les écrire permet de mieux ordonner.

    Car il peut y avoir des causes extérieurs que nous trouverons jamais, pour celles et ceux qui y crois, appartenant à la généalogie familiale, à la génétique, à une vie antérieur, à un traumatisme passé etc. Peu importe de trouver la cause extérieur et même si cela peut servir à apporter un nouveau regard dessus ou à laisser aller, cela peut aussi enfermer, rendre encore plus coupable ou certifier ce que l’on craignait qu’il soit.

    Donc dans ma démarche dans la question du « Pourquoi » c’est l’instant présent intérieur qui nous intéresse, c’est nous-même, c’est nos pensées.

    Par exemple
    Pourquoi je culpabilise ?
    Parce que j’ai fait cela = extérieur
    Parce que je n’aime pas culpabiliser = intérieur
    Pourquoi il m’a fait ça ? = extérieur
    Pourquoi je n’ai pas aimé qu’il me fasse ça ? = intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

troisième oeil

2 étapes simples qui vous aideront à ouvrir votre troisième oeil

Découvrez votre santé et comment vous exprimez votre tristesse selon votre signe astrologique