17 citations de George Orwell qui ont parfaitement prédit les temps modernes

de | 6 février 2016

George-Orwell

George Orwell Crédits photo (creative commons) : BNUJ

17 citations de George Orwell qui ont parfaitement prédit les temps modernes

Il y a toujours eu des craintes pour l’avenir. Les documents fondateurs des Etats-Unis ont été écrits dans le but de protéger les futurs Américains contre les menaces inconnues et pour garantir des droits à la population. Beaucoup de mères et de pères fondateurs du pays étaient profondément préoccupés par le rôle de la banque centrale, des intérêts financiers, de la propagande et des forces extérieures. C’est triste à dire, mais beaucoup de leurs craintes se sont réalisées, et plus personne ne prend la peine de comprendre l’intention de leurs documents.

George Orwell faisait partie des personnes qui ont prédit que les droits civils de L’Américain moyen seraient sérieusement bafoués dans l’avenir. Ses pensées étaient-elles fausses ? Lisez la suite et décidez par vous-même.

Voici 17 citations de George Orwell qui ont parfaitement prédit les temps modernes:

« Toute la propagande de guerre, tous les cris, les mensonges et les haines, proviennent invariablement de gens qui ne sont pas sur le champ de bataille ».

« A notre époque, il n’est plus concevable de « ne pas s’occuper de politique ». Tous les problèmes sont des problèmes politiques, et la politique elle-même n’est qu’un amas de mensonges, de faux-fuyants, de sottise, de haine et de schizophrénie. »

« Le concept même de la vérité objectif disparaît du monde. Les mensonges passeront pour faits historiques. »

« La guerre contre un autre pays n’arrive que lorsque les classes aisées pensent qu’elles vont en tirer profit. »

« Être journaliste, c’est imprimer quelque chose que quelqu’un d’autre ne voudrait pas voir imprimé. Tout le reste n’est que relations publiques. »

« En ces temps d’imposture, dire la vérité est un acte révolutionnaire. »

« Le nationaliste non seulement ne désapprouve pas les atrocités commises par son propre camp,mais il a une capacité remarquable à ne même pas en entendre parler. »

« Dans la vraie vie, c’est toujours l’enclume qui brise le marteau. »

« Si vous voulez une image du futur, imaginez une botte écrasant un visage humain… pour l’éternité. »

« Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. »

« Les menaces pesant sur la liberté d’expression, d’écriture et d’action, bien que souvent insignifiantes dans l’isolement, sont cumulatives dans leurs effets et, à moins qu’elles ne soient contrôlées, conduisent à un manque de respect général pour les droits des citoyens. »

« Le langage politique est destiné à rendre vraisemblable les mensonges, respectables les meurtres et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.»

« Les conséquences d’un acte sont incluses dans l’acte lui-même.»

« Mais si la pensée corrompt le langage, le langage peut aussi corrompre la pensée.»

« Il est des idées d’une telle absurdité que seuls les intellectuels peuvent y croire.»

« Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.»

« Les meilleurs livres sont ceux qui racontent ce que l’on sait déjà »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *