Image crédit : Depositphotos/ artiste : Grandfailure

Avant de chercher à soigner et éclairer les autres, chargez vous d’abord de votre propre guérison

Aussi bien sur le plan physique que spirituel, veiller à notre propre guérison nous permet d’adopter un vision plus réaliste de la vie et de surmonter toutes sortes de difficultés.

L’épanouissement spirituel commence par Soi.

Si nous aspirons à grandir et à devenir une meilleure version de nous-même, nous devons nous tenir loin des énergies toxiques et cesser de nous laisser corrompre mentalement et spirituellement. Le manque de vision de notre développement est l’un des obstacles majeurs à notre propre réalisation. 

Tant que vous ne vous chargerez pas d’abord de votre propre guérison, les blessures des autres ne feront que se refléter à travers vous. Celles-ci persisteront à vous affecter, consciemment ou inconsciemment. 

Un guérisseur blessé est incapable de venir en aide à qui que ce soit, car nous devons mettre en pratique ce que nous prêchons. Sinon, nous courons le risque d’être dans une position bien plus inconfortable qu’avant.

Personne n’aspire vraiment à s’entretenir avec un professionnel qui ne sait pas de quoi il parle, ou à consulter un chirurgien qui connaît tous les principes de base d’une opération mais qui ne sait pas comment s’y prendre. N’est-ce pas? 

Il en va de même avec un guérisseur blessé.

Car un guérisseur blessé connait tout le côté théorique de guérir une personne sur le plan spirituel, mais étant donné qu’il n’est pas guéri, il lui est impossible d’aider quelqu’un d’autre. 

Lorsqu’un guérisseur est blessé, son énergie vibratoire, qui est censée envelopper la personne blessée, est tout simplement défaillante. De plus, si un guérisseur est fragilisé ou blessé, il ne peut se faire passer pour un « guérisseur ». Cela s’appelle une fraude et c’est immoral, car il ne peut plus et ne devrait plus intervenir du tout.

Lorsque vous essayez de guérir quelqu’un, ou du moins que vous essayez de devenir un guérisseur, vous devez absolument vous poser quelques questions importantes. Ces questions vous seront peut-être difficiles, et vous aurez peut-être du mal à y répondre, mais cela est nécessaire:

. Avez-vous été blessé antérieurement et tout de même accepté de devenir un guérisseur sans vous pencher sur votre blessure?

. Essayez-vous de cacher que vous souffrez toujours de cette blessure, et que cela vous prend beaucoup d’énergie?

Ce sont là des questions personnelles que vous devez vous poser afin de mieux vous comprendre. Si la réponse à ces questions est « Oui », alors arrêtez d’être un guérisseur pour les autres et essayez d’apaiser vos propres blessures d’abord.

Comment procéder

Asseyez-vous seul/e dans une pièce, et plongez à l’intérieur de vous-même afin d’entrer en méditation. Affrontez vos blessures, aussi douloureuses soient-elles. N’ayez pas peur d’essayer, car vous n’avez rien à perdre. Visualisez mentalement et tenez à l’écart tout obstacle qui tenterait de vous empêcher de le faire. Apprenez à devenir libre! 

Incarnez l’expérience vivante que vous prônez depuis toujours.

Evitez de dire aux autres comment faire alors que vous êtes incapable d’appliquer vos enseignements à votre propre vie. 

Devenez plutôt un alchimiste, partez à la recherche de votre propre vie, de votre propre vérité. Permettez à votre énergie de circuler librement et de vous transformer.

C’est un processus long et douloureux, mais il finira par porter ses fruits.

Restez fidèle à vous-même.

Réalisation de soi

Avant de vous engager dans cette quête intensive, vous devez prendre conscience que « La voie vers la Réalisation du Soi » se fait par la vigilance dans l’action. 

Tout d’abord, vous devez vous demander:

. Est-ce que c’est le fait de venir en aide aux autres qui aggrave votre Soi blessé?

. Avez-vous une structure spécifique qui vous conduit à penser que vous pouvez être un mentor ou un guérisseur?

Si vous pouvez répondre « Oui » à ces questions, alors continuez à aider les autres.

Mais si la réponse est « Non », alors arrêtez. Contentez-vous plutôt de soigner votre enfant intérieur blessé. 

Vous devez d’abord incarner ce que vous enseignez. Donc commencez d’abord à vous transformer, et vous pourrez ensuite transformer les autres.

Le monde a besoin de guérisseurs, mais pas de blessés. 

Soyez un bon guérisseur et vous pourrez ainsi aider les autres à grandir.

Sandra Veringa toute reproduction interdite sans notre autorisation / Image crédit ( elle n’est pas libre de droit ) : depositphotos.com