Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon

de | 11 août 2015

Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon

Aujourd’hui est un grand jour pour les militants du monde entier pour célébrer le procès qui mettra fin à la soi-disant « chasse scientifique » au Japon. L’Australie a gagné un procès international contre le programme de chasse à la baleine de l’océan austral du Japon et la Cour internationale de Justice a ordonné à Tokyo de cesser le massacre immédiatement.

Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon  Même si cela ne signifie pas l’arrêt complet de la chasse à la baleine, c’est tout de même un grand pas vers la bonne direction.

La chasse à la baleine au Japon, dans le sens de la chasse à la baleine non-industrielle, a commencé au 12ème siècle, mais la chasse japonaise à la baleine au sens moderne a commencé dans les années 1890, lorsque le Japon a commencé à participer à l’industrie baleinière moderne, à cette époque de nombreuses personnes de différents pays ont participé à cette industrie. Comme d’autres pays qui ont participé à la chasse à la baleine dans le passé, les japonais ont étendu leurs activités de chasse à la baleine en dehors des eaux territoriales japonaises.

Photo ci-dessus : une baleine et son bébé se font charger à bord d’un navire-usine, le Nisshin Maru. Sur le panneau on peut lire « recherche légale dans le cadre du ICRW ». L’Australie a publié cette photo pour contester cette affirmation.

Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon

Crédit Image : Wikipédia

Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon

Au cours du 20ème siècle, le Japon a été fortement impliqué dans la chasse à la baleine commerciale jusqu’à ce que le moratoire sur la chasse à la baleine commerciale de la Commission baleinière internationale (CBI) entre en vigueur en 1986. Le japon a continué à chasser les baleines en utilisant le motif de la recherche scientifique comme autorisé dans l’accord, et les baleiniers japonais sont actuellement dirigés par l’Institut de recherche sur les cétacés. La viande de cette chasse à la baleine scientifique est ensuite vendue dans les commerces et les restaurants. Cela est autorisé conformément aux règles de la CBI, bien que la plupart des membres de CBI s’y opposent.

La Cour Internationale de Justice a jugé que le programme japonais de chasse à la baleine dans l’océan Austral n’était pas à des fins scientifiques et a ordonné aux baleiniers japonais d’y mettre fin immédiatement dans les eaux antarctiques.

Ces chasses sont une source de conflit entre les pays pro et anti-chasse à la baleine. Les pays, les scientifiques et les organisations environnementales qui s’opposent à la chasse à la baleine considèrent ce programme de recherche japonais inutile au mieux et comme une opération à peine déguisée de la chasse à la baleine commerciale au pire.

Sources :

Références:

Wikipedia

SMH

Credits: http://www‌.trueactivist.com
Après Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon voir aussi

 

Sandra Véringa

Une réflexion au sujet de « Baleine : l’Australie gagne le procès contre le Japon »

  1. boran

    interdit mais pas condamne a de tres fortes amendes , saisi du bateau , emprisonnement.

    c’est nous faire croire que les vainceurs ont gagne,

    les japonais continueront leur business.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *