in

Au fond, ce que les mères veulent, c’est une seule chose : que leurs enfants soient heureux

Partagez cet article

J’ai lu une fois une vieille citation qui disait ceci : « Je libère mes parents du sentiment qu’ils m’ont déjà laissé tomber » ; et j’ai pensé aux innombrables fois où j’avais jugé les petits « défauts » de ma mère, même quand ce n’était pas sa faute.

Parce que j’avais besoin de trouver un bouc émissaire à mes difficultés, traumatismes et afflictions, le moyen le plus simple et le plus sûr était toujours d’accuser la personne qui me pardonnerait le plus : ma mère.

Annonce

Aujourd’hui, je veux libérer ma mère du sentiment qu’elle m’a déjà laissé tomber.

Je veux qu’elle sache que même si je ne suis pas d’accord avec certaines mesures prises dans le passé, je sais qu’elle a fait ce qu’elle pensait être le mieux pour moi à l’époque.

Qu’elle se sente légère, sans regrets ni culpabilité, et qu’elle réalise à quel point elle a servi de pilier et d’exemple pour notre foyer. Je veux que ma mère comprenne que si on lui a dit d’innombrables fois que c’était de sa faute, même lorsqu’elle faisait de son mieux pour empêcher le bateau de couler, c’est parce qu’on l’imaginait trop forte et trop douce pour échouer.

Toutes les images / Pixabay

Je veux que tu saches à quel point je te suis reconnaissante et à quel point je comprends les chemins, parfois tortueux, que tu as empruntés pour nous rendre heureux.

Il y a cette phrase qui m’avait interpellée :

Dis-moi à qui tu as le plus pardonné dans la vie, et je pourrai te dire qui tu as le plus aimé.

Annonce

Je ne suis pas entièrement d’accord avec cette phrase en ce qui concerne les relations amoureuses car il y a beaucoup de confusion. Cependant, lorsqu’il s’agit du cœur d’une mère, cette phrase gagne en sens et en authenticité. Car, en général, on apprend dès le plus jeune âge que c’est là, dans ce giron d’odeur familière, que l’on trouve abri, affection et, d’une manière qu’on ne peut imaginer, le pardon.

La mère échoue en essayant de faire de son mieux.

Échec par l’absence : elle essaie de faire passer un exemple d’indépendance. Échec par la présence, en essayant trop d’être soutien et compagnie. Échec frustrant ; elle échoue à choyer et à prendre soin. Ne pas se transformer en une lionne qui défend ses petits ; manque de sens et d’impartialité. Échec du drame ; échec couvrant les erreurs.

Annonce

Une mère échoue à souffrir à notre place ; échoue en ignorant certains signes. Elle échoue en soutenant tout; elle échoue à faire des crêpes et à mettre les points sur les i. Cependant, ce que la mère ne fait pas, c’est abandonner. Même en échouant, elle est là, essayant. Même si vous faites des erreurs, elle vous soutiendra toujours.

Une maman ne croise jamais les bras.

Chérissez vos parents

Même si elle fait semblant de l’ignorer, au plus profond de son âme, elle prie pour que nous allions bien. Même en partant, elle ne nous abandonne pas. Même si elle n’est pas d’accord avec nous, elle restera fidèle à qui nous sommes vraiment. Car elle seule nous connaît vraiment, sans les masques que nous acquérons avec le temps. Elle seule connaît nos peurs les plus intimes et peut expliquer l’origine de cette angoisse ou de cette difficulté.

Nous avons grandi, acquis de nouvelles habitudes et coutumes, et réalisé que tout n’était pas parfait dans la maison où nous sommes nés.

Annonce

Nous devenons parfois critiques, et commençons à être en désaccord avec l’éducation que nous avons eue et nous essayons d’agir différemment avec nos enfants. Cependant, nous avons également commencé à répéter ce qui était bon. Sans le vouloir, nous nous sommes surpris à répéter les attitudes et les manières de nos parents, à répéter des jeux, des recettes et des sorties, à essayer d’immortaliser certaines traditions.

aux autres enfants

Aujourd’hui, je demande à l’univers de m’aider à perpétuer le grand amour de ma mère pour ses enfants. Que, lorsque j’entre dans ma maison, j’oublie le poids de ma journée et puisse être légère et présente en compagnie de mon fils et ma fille.

Puis-je être inspirée à être une bonne personne, forte et patiente, mais surtout, à être encore plus aimante avec mes enfants.

Puis-je réussir plus que rater, mais que mes enfants me pardonnent mes fautes et mes défauts, comprenant que je suis aussi une apprentie.

Que ma propre mère soit présente dans certaines de mes pensées et de mes gestes, m’aidant à répéter et à perfectionner l’amour. Et qu’en remettant mes enfants au monde, je puisse faire confiance au temps que nous avons passé ensemble et croire avec satisfaction qu’ils seront en sécurité et en paix .

Mais, un jour, quand je verrai mes enfants revenir, j’espère voir dans leurs yeux l’étincelle de quelqu’un qui a trouvé sa voie, ou du moins qui essaie.

Car au fond, ce que les mères veulent, c’est une seule chose : que leurs enfants soient heureux…

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

nouvelle lune

Nouvelle Lune du 28 juillet 2022 : Des opportunités inattendues

horoscope

Horoscope du Jeudi 21 Juillet 2022 pour chaque signe du zodiaque