in

L’amour ne meurt pas. Souvent, il s’essouffle. 

Partagez cet article

L’amour ne meurt pas. Souvent, il s’essouffle, s’épuise ou fatigue.

Il se réfugie dans un coin de notre âme en essayant de se cacher de l’ennui qui tue les relations. Il ne faut pas confondre fatigue et manque d’amour.

L’amour aime. Qui aime, aime toujours.

Annonce

Ce qui disparaît, c’est la musicalité du sentiment.

La cause?

La vie de tous les jours, faire les mêmes choses, le fait qu’il n’y a plus de mystères, qu’il n’y a plus aucun moyen de surprendre l’autre.

Le fait qu’il y a toujours les mêmes choses : les mêmes caresses, les mêmes mots, les mêmes heures…

L’autre le sait aussi !

La magie manque. L’inattendu manque. Le fait qu’il n’y ait plus rien à conquérir montre la fin du chemin. Il n’y a rien d’autre à faire.

Beaucoup de gens se laissent aller ou essaient de se concentrer sur d’autres choses, des activités qui n’ont souvent rien à voir avec leur relation.

Annonce

D’autres encore, cherchent des aventures.

Ils veulent à tout prix se retrouver vivants ; ils veulent retrouver ce qu’ils pensent avoir perdu : le plaisir de la passion, voir leur cœur battre plus vite devant quelqu’un, le sommeil perdu dans des rêves sans fin et des désirs sans fin.

Une vie sans amour n’est pas possible.

Ou avec l’amour endormi. Si vous aimez quelqu’un, réveillez l’amour qui dort ! De temps en temps, faites quelque chose d’extraordinaire.

Faites des folies, achetez des fleurs, organisez un dîner, mettez un nouveau parfum…

Ne laissez pas l’amour dormir pendant que vous êtes éveillé sans savoir quoi faire de votre vie.

Il faut le reconquérir ! Croyez-moi : reconquérir est une tâche beaucoup plus ardue que conquérir, car cela demandera un effort beaucoup plus important.

Mais vous savez quoi?

Ça en vaut la peine ! Ça en vaut vraiment la peine !

JC pour ESM

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

finir le mois

Ces 3 signes du zodiaque ont de grandes chances de voir une pluie de bénédictions arriver dans leur vie dans les prochains jours !

Ce jeune homme a invité sa voisine mourante de 89 ans à vivre avec lui pour lui tenir compagnie dans ses derniers jours