Annonce
Akai ito
Imagé crédit : Depositphotos

Akai ito est la légende du fil rouge de l’amour du destin qui lie deux personnes entre elles.

Avez-vous déjà ressenti une connexion inexplicable avec quelqu’un qui dépasse le temps et la distance? Si oui, les japonais appellent ça l’Akai ito – le fil rouge de l’amour et du destin.

C’est difficile à expliquer, mais cette connexion vous fait sentir fort et confiant. C’est comme si vous aviez un lien unique et spécial avec cette personne, et peu importe le temps qui passe et de l’endroit où vous vous trouvez, vous êtes toujours ensemble. D’une certaine manière, ce lien est à moitié magique, moitié indéchiffrable, et très intense. Tout vous lie: vos rêves, vos pensées, vos souvenirs… tel un déjà vu …

Annonce

Un fil rouge invisible relie ceux qui sont destinés à se rencontrer indépendamment de l’heure, du lieu ou des circonstances. Le fil peut s’étirer ou s’emmêler mais il ne se cassera jamais .

C’est le destin, une prédestination, et son nom c’est nom Akai ito: la légende du fil rouge.

Akai ito
Imagé crédit : Depositphotos

Cette légende est née en Chine et est devenue populaire au Japon il y a des milliers d’années. On peut la définir comme ça : imaginez que lors de votre naissance, les dieux aient attaché un fil rouge sur votre petit doigt ou votre cheville, et que celui-ci est connecté au même membre d’une autre personne. Ce fil est invisible à l’oeil humain. Mais il existe et est incassable et infini. 

Cette personne pourrait être votre voisin, collègue, ou être à l’autre bout du monde. Ce pourrait être quelqu’un avec qui vous avez déjà eu une relation dans le passé ou que vous connaissez depuis toujours.

Annonce

Dans la culture japonaise ou coréenne, ce fil est plutôt attaché autour de l’auriculaire puisque le méridien du cœur y passe (les cœurs des deux personnes sont ainsi reliés). Selon la légende chinoise, la divinité chargée du « fil rouge » est Yuè Xià Lǎorén (月下老人), un vieillard sous la lune qui s’occupe des mariages. Il sortirait chaque nuit pour unir les âmes des nouveau-nés.


La légende d’Akai ito dit que peu importe le temps, la distance ou tout ce qui se passe au milieu, à la fin, les extrémités de ce fil se rejoindront, et vous découvrirez de là le vrai bonheur. Le but de votre vie est d’aimer et d’être aimé.

La légende dit que ce fil est ce qui relie les gens, qu’il est l’écoulement du temps, de la manifestation du divin.

« Ces fils sont comme l’amour, ils convergent et prennent forme. Ils s’enroulent et s’entrelacent. Parfois, ils se séparent. Ils se déroulent et se rejoignent à nouveau »

Beaucoup ont peut-être déjà « tiré » ce fil ou senti son attraction. Peut-être qu’ils se sont emmêlés … ou peut-être qu’ils se sont noués et que vous avez renoncé à les défaire. 

Annonce

Mais la légende garantit que, même si ces fils se cassent, ils se répareront.

Vous pensez peut-être que la légende est une tyrannie du destin contre le libre arbitre, et vous voulez utiliser toutes vos forces pour refuser d’être pris en otage par sa destinée.

Mais la ‘Akai ito’ respecte le temps et le libre arbitre.

Akai ito
Imagé crédit : Depositphotos

Vous pouvez toujours faire vos choix, choisir vos relations et passions. Mais toutefois, ce fil restera attaché à vous et vous saurez reconnaître si et quand vous êtes avec votre âme sœur.

Peut-être conviendrez-vous de laisser les choses telles quelles sont, et c’est aussi bien ainsi.

Mais pour ceux qui désirent trouver la plénitude de l’amour, la légende raconte que…

L’Akai ito reliera les extrémités du fil, peu importe le temps qu’il faudra ou tout ce qui s’est passé en cours de route. Les personnes qui sont sensées être ensemble se rencontreront et se réuniront.

Annonce

Une histoire célèbre de fil rouge implique un jeune garçon et une jeune fille.

Un soir, en rentrant chez lui, le garçon voit un vieil homme debout sous le clair de lune (Yue Xia Lao). Il explique au garçon qu’il est attaché à sa future femme par un fil rouge. Yue Xia Lao montre au garçon une jeune fille qui est sa future épouse. Étant jeune et n’ayant aucun intérêt à avoir une femme, le jeune garçon ramasse une pierre et la jette sur la fille en s’enfuyant.

Plusieurs années plus tard, lorsque le garçon est devenu un jeune homme, ses parents lui ont organisé un mariage. La nuit de son mariage, sa femme l’attend dans leur chambre, le voile traditionnel couvrant son visage. Le soulevant, l’homme est ravi de constater que sa femme est l’une des grandes beautés de son village. Cependant, elle porte une tissu sur son sourcil. Il lui demande pourquoi elle porte ça et elle répond que quand elle était jeune fille, un garçon lui a lancé une pierre qui l’a frappa au visage, laissant une cicatrice sur son sourcil. Elle porte donc un tissu pour le couvrir. La femme est, en fait, la même jeune fille connectée à l’homme par le fil rouge que Yue Xia Lao lui a montré dans son enfance.