Voici que cela signifie d’aimer une fille qui a l’habitude de vivre seule.

de | 16 octobre 2016

Seul, Femme, Plage, Solitaire, Mer

Voici que cela signifie d’aimer une fille qui a l’habitude de vivre seule.

Une fille qui a l’habitude de vivre seule sera différente de toute les autres filles avec qui vous avez été en couple. C’est certain. C’est celle que vous aurez le plus de mal à faire craquer, ses barrières seront les plus difficiles à franchir, et sa vigilance sera au maximum.

Car pendant longtemps il n’y a eu que ça : ses barrières

Elles représentent une partie du monde qu’elle a construit entièrement seule, et en plus d’être une protection, elles sont également à l’origine de son identité.

Elles représentent la coquille englobant l’endroit qu’elle a créé, la vie qu’elle a construite, le monde qui n’appartient qu’à elle.

Et alors qu’elles la protègent, la gardent en sécurité, c’est également tout ce qu’elle connaît.

Donc, elle aura du mal à trouver un espace pour quelqu’un d’autre, et ce sera un défi pour elle.

Une fille qui est habituée à vivre seule dira (à un moment ou un autre) qu’elle «n’a pas besoin de vous. »

Elle va sortir des variations de « je peux le faire moi – même » et « Ne t’inquiète pas pour ça » et  » Je dois gérer cela » et elle vous paraitra être une femme entière, et indépendante comme vous n’en aurez jamais vue auparavant.

Et dans une certaine mesure, tout cela est vrai. Elle peut probablement le faire seule, vous ne devez pas vous inquiéter à ce sujet, car elle est capable de tout gérer.

Mais ce n’est pas parce qu’elle peut le faire elle-même et qu’elle n’a probablement pas besoin de vous que cela signifie qu’elle ne veut pas de vous.

Ce n’est pas parce qu’elle peut parcourir la route seule, qu’elle n’apprécierait pas votre compagnie.

Après un certain temps, vivre seule devient votre espace sûr et confortable. Se répondre à soi-même est plus fiable, on ne doit s’occuper que de soi. Et même si parfois, on se retrouve dans la solitude, c’est une solitude plus légère. C’est une solitude qui finit par devenir familière et presque belle.

Donc, quand quelqu’un d’autre arrive, et bouleverse ce monde et cette solitude, cela crée une secousse.

Une fille qui a l'habitude de vivre seule sera différente de toute les autres filles avec qui vous avez été en couple. C'est certain.

C’est un bouleversement non seulement dans son monde, mais aussi dans son quotidien, dans ce qui lui est familier.

Et ainsi, pendant quelque temps, il y aura certains ajustements nécessaires. Il y aura des hauts et des bas, des concessions à faire. Il y aura une certaine crainte quant à l’avenir.

Non seulement parce qu’elle tentera de vous laisser entrer dans son monde, de vous inviter dans une vie qui, auparavant, était seulement la sienne.

Mais il y aura aussi cette crainte que si elle vous laisse entrer, vous fait confiance, elle arrêtera d’être bien seule, et commencera à seulement être bien avec vous.

Et la peur qui accompagne cela est,

« Que dois-je faire s’il me quitte? »

Quand vous aimez une fille qui est habituée à vivre seule, vous aimez une fille qui est effrayée par la possibilité d’avoir à réapprendre à faire cela. Vous dites ,

« S’il te plaît laisse – moi entrer, » alors qu’elle dit, « S’il te plaît ne pars pas. »

C’est facile de vivre seule une fois que vous y êtes habituée, mais le temps que l’on met à s’y habituer est souvent un voyage incroyablement difficile, et elle redoute vraiment la possibilité d’avoir à le refaire.

Donc , quand vous aimez une fille qui est habituée à vivre seule, s’il vous plaît soyez prêt à rester.

Soyez prêt à lui tenir la main quand elle dira, « je peux le faire, » et répondez, « Mais je peux t’aider. » Soyez prêt à en apprendre davantage sur sa vie, son monde, et à trouver un moyen de le respecter tout en faisant partie de celui-ci.

Soyez prêt à escalader les barrières construites autour d’elle, et de son cœur, et soyez prêt à vous soucier d’elle et de sa vie.

Parce que quand vous le ferez, quand vous le ferez vraiment, elle sera prête à ne jamais vous laisser partir.

Auteure : Kendra Syrdal / Source : thoughtcatalog.com

58 réflexions au sujet de « Voici que cela signifie d’aimer une fille qui a l’habitude de vivre seule. »

  1. Champi

    Le problème c’est que de son côté la personne peut aussi décider d’arrêter la relation mal-grès notre présence pour elle. J’ai du mal à croire à tout ça, à cause de mon expérience.

    Répondre
    1. Germaine

      Bjr tout arrêter parce qu elle a peur, peur de perdre sa liberté, se perdre dans l autre , qui devient lui ou elle, La fusion ! J en suis une de vivre seule, même en couple , chacun dans sa bulle, quelques passage à deux, pour s accompagner….. Ainsi mon avis. Amicalement

      Répondre
  2. Catherine

    Vous faites une généralité de la vie d’une femme qui vit seule. Je le suis, célibataire, mais mon experience n’a rien à voir avec ce que vous décrivez. Je le fais par choix et suis épanouie et heureuse :-).

    Répondre
  3. CARTIER

    Très très intéressant votre article.
    Une manière de voir les choses, mais surtout pas une généralité
    En fait tout dépend du pourquoi et du comment vous vous retrouvez seul.
    Veuve depuis bientôt cinq ans, je me reconnais, dans ce profil

    Répondre
  4. faby

    oui moi aussi je l ai choisie ,en plus je suis malade mais si un jour je venais a rencontrer quelqu’un ça serait chacun chez soi mais en plus je pense que c est la meilleure des solutions pour beaucoup de couples c est plus que sur…………..

    Répondre
    1. TITOU

      oui mais dans ce cas on ne peux plus appeler ça un couple, c’est encore autre chose…

      Répondre
      1. Raymond Paulin

        @ TITOU Je vis seul depuis plusieurs années et je je rencontrais une femme c’est sur qu’au début du moins, ça serait chacun chez soi . Peut-être qu’on ne peut pas appeler ça un couple, mais qu’importe ? Si on est bien avec quelqu’un , peu importe de quelle façon se déroule cette relation, on est bien et on profite de ces bons moments 🙂 . Mais en même temps, à travers cette expérience , un cheminement se produit et les choses peuvent changer. Jusqu’au point où on veut habiter ensemble . Évidemment c’est du cas par cas , chaque être humain est unique 🙂

        Répondre
        1. Constant

          Salut Germaine J’ai Beaucoup Aimé Votre Franchise, Vraiment J’aimerai Beaucoup Faire Votre Connaissance

          Répondre
  5. Agnès

    J’ai vécu seule, heureuse. Puis j’ai été séduite, aimée et abandonnée. J’ai l’impression d’avoir perdu la moitié de moi-même et je n’arrive pas à me relever ni à retrouver cette plénitude !

    Répondre
    1. Guy Bellot

      L’amour peut s’exprimer de plusieurs manières et des fois il s’exprimera mieux en étant séparés. Il sera mieux préservé. Comment avez-vous été abandonnée. C’est sûr le vide affectif quand l’être aimé part est difficilement soutenable car ça nous change brutalement de nos habitudes et notre esprit n’aime pas ça. En tout cas ça vous fait une expérience. Je crois vraiment qu’il faut se tourner vers soi pour chercher ce qui ne va pas bien enfin qui n’est pas satisfaisant en soi pour soi. Vous ne retrouverez pas cette plénitude mais et c’est une très bonne nouvelle une autre plénitude plus mature car nous évoluons, nous ne pouvons revenir en arrière. Ecoutez peut-être Franck Lopvet sur youtube. https://youtu.be/FmQV6KbP–s par exemple mais il y en a plein toutes bien. Vous allez arriver à vous relever petit à petit et vous allez aller mieux que vous n’avez jamais été. Dites vous que c’est une chance de remettre en question vos croyances (inconscientes de l’enfance). A bientôt Agnès

      Répondre
    2. ninda

      Agnès,
      Je vis la même chose que toi
      heureuse seule, puis séduite aimée et abandonnée.
      Difficile de retrouver seule cette fois ci

      Répondre
  6. Jean

    Wow Kendra Syrdal Je te lève mon chapeau. Comme tu es une fille c’est que fort probablement tu es ou étais de ce genre de fille. Effectivement ce n’est pas évident de vivre avec ce genre de fille parce que tout est rejet au début tu te remet en question tu pense que ce sont tes propres blessures qui se réveilles et aprês tu comprends que c’est elle qui se rejette. Dans mon cas la plus grande problématique que j’ai eu c’est qu’elle n’avait pas conscience de la situation elle se dit bien dans cela et en plus elle refusait le dialogue. qui était du genre mais tout le monde a ses problèmes namasté je suis comme je suis.

    Ainsi donc c’est un cercle vicieux de vivre avec ce genre de personne puisqu’elles ou ils, parce que j’en ai rencontrés en temps que hypnothérapeute, disent qu’ils ou elles sont capables tout seul de régler leur problème alors que ce genre de problème se règle seul mais avec l’autre à ses côtés qui le ou la prend par la main et lui dit sans que cela l’offusque, Je suis là je suis à tes côtés et je te comprends merci de faire les efforts nécessaires pour que cette vie de couple soit un cadeau du ciel.

    Temps que ces gens ne comprendront pas que la vie de couple se fait à deux tout en préservant l’intimité de tous et chacun il vous sera impossible d’avancer avec eux dans la vie. l’auto sabotage sera partout. La vie à deux c’est un travail d’équipe si vous voulez vivre à deux faut avoir conscience des problématiques de tous et chacun ca fait parti des limites et de l’évolution futur du couple.

    Quelle sugestion pourrais tu donner à ce genre de couple Kendra Syrdal? Merci!

    Répondre
    1. lyne baron

      la femme n acceptera pas une relation ,si elle est bien comme sa , mais si elle est prete a a vivre une vie de couple , elle lui laissera de la place ds sa vie, moi j aime ma vie de célibataire, je suis autonome,et tt est ok comme ca

      Répondre
  7. Séraphin

    Bonjour,

    Merci pour cet article assez éclairant sur cette situation. Je vis avec une compagne qui est restée seule très longtemps et je comprends mieux maintenant ce qui se passe.

    Répondre
  8. vincent

    Très beau témoignage, je crois que cela peut très bien s’appliquer à un homme qui vit seul.

    Moi-même

    Répondre
  9. Jean Marie

    Personne n’est fait pour vivre seul et cela depuis la nuit des temps l homme comme la femme ont été créés pour aimer et donnée de l’amour c’est souvent une posture que l’on prend ou plutôt que la science tente de nous en persuader j’ai une tous autres opinions nom perceptible qui relève de la sensibilité bref trop long à décrire

    Répondre
      1. Raymond Paulin

        lyne baron : C’est sur que chacun et chacune est unique. Et je pense sincèrement que même si on est bien seul, il peut arriver quelqu’un qu’on aime bien cotoyer , et éventuellement s’en rapprocher . Je ne crois pas qu’il y ait une situation qui soit coulée dans le ciment. Je pense qu’on ne devrait pas fermer de portes 🙂

        Répondre
  10. Richaud

    Bonsoir
    Est-ce qu’un bon dialogue et une bonne écoute dans une vie de couple
    Suffit à réussir sa vie de couple

    Répondre
  11. Amirouche

    moi j’escaladerai volontiers ces barrières construites autour d’elle, ça sera comme un défi d’alpiniste, quelque chose me dit, qu’une fille pareil ne te laissera jamais tomber.

    Répondre
    1. lyne baron

      amirouche , bien d accord , mais quand elle sera prete, souvent quand une personne se retrouve seule , c est soit qu elle a perdu son conjoint pour diverse raison , mort, échaudé, trompé, donc plus méfiante et préfere vivre seule que mal accompagné. reste juste a lui prouver qu elle peu avoir confiance en vs ,tt dépendant du cas de chaque individu ,

      Répondre
    2. Laurence

      Ca c’est clair.
      Toutefois c’est dans la mesure ou chacun est avec l’autre parcequ’il s’y sent bien.
      Il s’agit d’une confance absolue en l’autre, savoir que l’autre est la car il est bien et non pour combler son propre vide, utiliser l’autre pour satisfaire ses besoins et lui permettre de realiser ce qu’il n’est capable car il ne s’en donne pas les moyens.
      Pour ma part, j’ai suffisamment grandit et vecue en affrottant seule la durete de la vie. Je me suis construiite avec cette « solitude » que je n’ai pas envie d’être présente pour combler celle des autres. Et doit on appeler ca comme ça ? Je suis heureuse et quand je suis entourée c’est par choix, envie de partager et non pour me consoler.
      Celui qui m’accompagnera (et que j’accompagnerais) ce sera parceque je me serais laissée « attrapper » car je ressentirais si fort, la confiance, le partage, la fusion et je saurais que je n’y perdrais pas mon indépendance et que l’autre ne sera pas dépendant de moi.

      Répondre
      1. pimousseronchon

        C’est drôle! Pardon je me permets de rebondir sur le mot « fusion », qui me semble justement être le contraire d’indépendant. A partir du moment ou il y a fusion, il y a volonté consciente ou inconsciente de vouloir faire qu’un et donc de mélanger sa personnalité à l’autre.
        En ce sens je ne vois pas comment on peut dire être indépendant?
        A moins que je n’ai mal compris le sens de votre phrase…J’aurai plus utilisé le mot passion qui pour le coup est totalement différent :
        « Désire ardemment sans te laisser dévorer »

        Répondre
    3. Victoria

      En général, elles ne sont pas les premières à laisser tomber. Mais la moindre escapade de son vis-à-vis la fait perdre de nouveau confiance. Et bonjour les remises en question!!

      Répondre
  12. Aude

    Merci du fond du coeur. Je me reconnait entièrement dans cette fille qui a l’habitude de vivre toute seule et qui n’aimerait pas refaire ce chemin d’apprendre à vivre toute seule, si je rencontrais quelqu’un et que quelqu’un me quittait.
    Et donc, j’aimerais que l’Esprit m’entende, la Source, les guides, que je sois aidée afin d’être ici, maintenant prête à vivre une histoire d’amour, à recevoir l’âme soeur 😉 Ha ha ha
    Un grand merci encore.
    Aimablement, Aude.

    Répondre
  13. Joeffrey

    Je suis avec une femme qui est mère célibataire par choix et non pas par obligation depuis 10 ans. Il est vrai comme dit l article qu elle gere souvent seule certaines choses mais elle apprécie d avoir un homme «  »qui sait tout faire » ». Voyez vous, le questionnement vient souvent de moi car si elle arrivait pendant tant d années à gérer à vie quotidienne et sentimentale seule, j ai toujours peur que du jour au lendemain elle veuille retrouver cette liberté. J évite de l étouffer et elle a beaucoup de liberté avec moi….mais je m impose quand même et notre vie de couple est pimenté hihihi. Je confirme egalement le principe des barrieres car elle ne baisse pas souvent sa garde…et des fois devant ses amis j ai l impression qu’ elle n est pas la même.comme si il existait d une part ma femme et d un autre la femme aux barrières…

    Répondre
  14. Esarius

    Le genre d’article qui me rend furax, comme si cela ne se vérifiait pas non plus avec les hommes, non. Vous savez comment j’appelle ça ? Un cliché sexiste.

    Répondre
  15. Le pissart

    Je suis en partie d accord avec votre article et d accord avec certains commentaires de je suis malade du coup je ne veux pas que la personne me voit souffrir après les hommes mon fait tellement souffrir que je n’ai plus de confiance en eux côté fidélité et je pense que chacun chez soi est la meilleure solution sa évite les disputes et la routine et toutes les tâches ménagères qui fait que actuellement je ne suis pas prête à vivre avec un homme

    Répondre
  16. Yasmine Amrani

    moi aussi je suis seule depuis de très longues années mais effectivement si je devais rencontrer un homme , ce serait chacun chez soi j’aime me retrouver avec moi même et sa présence me gênerais c’est aussi vrai que nous sommes plus dans le même monde , j’ai évoluer et si la personne n’est pas identique les ondes ne passerais pas
    c’est donc bien difficile de s’accoupler rapidement j’ai besoin de temps pour connaître la personne avec qui je veux vivre
    ensuite cette homme sera la plus heureux

    Répondre
  17. Franck

    Et bien moi ce genre de femme je le fuis à toutes jambes !
    Je déteste vivre seul et je n’ai pas honte de l’avouer , nous ne sommes pas fait pour cela et depuis la nuit des temps même si je suis capable de me débrouiller pour tout.
    La solitude c’est de la merde , vous ne partagez plus rien , votre cercle relationnel fond comme peau de chagrin , votre cœur se dessèche , vous vivez comme un con sans intimité sensuelle , sans câlins , sans amour ni tendresse (même si vous avez des chats) .
    Si elles restent aussi longtemps seules c’est bien souvent parce qu’elles refusent de prendre des risques en se cachant derrière des prétextes , elles se racontent qu’elles sont mieux seules mais c’est un conditionnement formé via la PNL et les articles psy qui mettent de la pommade anesthésiante sur la blessure de cette solitude inhumaine , un reflexe d’auto protection , elles se la racontent pour ne pas devenir dingues en réalité.
    Si vous tentez un jour de vivre avec une femme comme ça , vous serez en permanence dans le doute , elle aura toujours un pied dans ses valises et fuira au moindre prétexte, pour ses soirées copines ou un mâle qui passe dans son champ de vision …
    Vous devrez en permanence lui prouver que vous êtes le bon , le digne de confiance , le fiable et celui qui ne doit jamais baisser de régime à lui faire une vie de tourbillons émotionnels , une princesse capricieuse quoi !
    Mais elle n’a rien à vous prouver en revanche , elle peut être insuffisante et elle s’en fout car elle vous clame en permanence que le couple c’est un leurre , que ça ne marche pas , que chacun chez soi c’est mieux , bref l’engagement c’est l’enfer pour elles et elle devient l’enfer pour vous , quoi que vous fassiez et même plus vous en ferez !
    Moi je veux rencontrer une femme qui déteste sa solitude , une qui pleure le soir de ne pas se reposer sur une épaule solide , une qui me donnera sa douceur pour que je développe mon instinct de protection et là nous verrons si le couple c’est si nul …
    Désolé mesdames mais la vie de couple ce sont les plus belles années de ma vie et la dernière qui est partie va commencer à comprendre bientôt que son besoin irrépressible de liberté va la plonger dans la jungle de la non-relation , vous savez ce monde des millions de célibataires qui cherchent un vrai sens à leur vie , le réveil va être très douloureux pour beaucoup quand elles vont comprendre la manipulation du système qui tend à casser le fondamental besoin de l’humain , se sentir utile à quelqu’un !

    Répondre
    1. sevy83

      Cela a duré 3 ans pour moi, avec une « princesse » comme vous dites ! et j’ai tout envoyé baladé car effectivement invivable !

      Répondre
    2. Gaelle

      Wahou!!
      Je suis restée bouche bée pendant quelques secondes après la lecture de cet article…
      Je suis une femme qui vit séparément de l’homme avec lequel je suis de plus en plus comme avec moi-même.. De mieux en mieux !
      Et ce que vous exprimez, je le ressens bel et bien tel que vous le ressentez.. Merci

      Répondre
      1. Gaelle

        Et oui Franck, je partage votre vision. Je l’ai vécu et vous voyez juste…
        Jusqu’au jour où j’en ai eu marre d’en avoir marre de supporter ma solitude et je suis entrain de laisser faire la vie, et vivre mes émotions grâce à l’homme qu’elle a mit sur mon chemin.. La Vie est tellement plus douce à ses côtés.
        A toutes ces femmes, VIVEZ, AIMEZ.
        Sans tabou ni condition cet homme qui déclare grandir, se sentir bien et en confiance auprès de vous. Celui qui ose se montrer lui même en votre présence quite à vous surprendre ! Il vous montre le chemin.

        Répondre
        1. Audepic

          D’accord avec toi Gaëlle ! la bonne distance c’est bien aussi… Des moments pour soi, des moments ensemble. La venue d’un enfant est déterminante aussi…
          « Si ce n’est pas de l’amour, c’est un feu qui ne s’éteint pas » Linda Lemay

          Répondre
    3. lili

      je suis d’accord avec toi, Franc, je suis seule et je n’aime pas la solitude, j’ai hâte de rencontrer un homme , qui accepte de mettre de l’énergie , de la compréhension , de l’amour , car je sais que je suis une personne qui aime être entourer par son amoureux. Ne pas vivre séparément.

      Répondre
    4. Toth

      Bonjour Franck
      J’aimerai quand même vous répondre..
      On devient pas comme ça uniquement par choix .. Moi personnellement je n’ai pas choisi de vivre seul on m’a imposé !!! J’étais très heureuse une femme épanouie et je croyais que lui il était aussi …Ensuite quand tu essayes de faire comprendre à certains hommes que malgré une déception énorme tu serais encore capable de donner ta confiance et malgré tout tu tombes souvent sur des hommes qui promet monts et merveilles soi-disant qu’ils ont envie de construire quelque chose de durable et prêter leurs épaules solides finalement au bout du compte tu réalises que c’est des foutaises..
      ils ont juste envie de prêter assez d’attention pour te faire passer des soirées merveilleux et ensuite au suivante.
      Il faut pas croire il y a beaucoup d’hommes qui adore leur vie solitaire ils ont juste besoin de temps en temps un peu de tendresse donc ne mélangez pas tout
      On devient pas comme ça par envie mais souvent on se protège parce que la souffrance est tellement grande que c’est presque insoutenable de revivre ça.!!
      Moi personnellement je crois qu’il faut absolument apprendre à connaître quelqu’un avant de vivre avec…
      Je vis seul depuis 5 ans ce n’est pas que j’ai envie de rester seul toute ma vie , mais en tout cas quand je constate que les hommes d’aujourd’hui sont complètement paumé je préfère encore le choix d’être une femme célibataire ..
      Alors ne blâmer pas les femmes indépendante parce que effectivement c’est une façade c’est notre carapace pour nous protéger contre les beaux parleurs les séducteurs les prédateurs parce que il y en a plus que vous croyez.!!!
      Je vous parle évidemment des hommes malhonnête mariés recherche des sensations extraconjugales ou bien des hommes qui collection des femmes !!
      Donc voilà mon opinion je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous!!!
      Il y a du vrai dans ce que vous dites évidemment je comprends votre point de vue mais essayer peut-être de comprendre le nôtre aussi parce que souvent nous sommes des femmes blessé profondément…
      Bonne journée

      Répondre
  18. Christelle

    Je suis très autonome, parfois trop. J’ai rencontré mon copain, peu de temps après je suis tombée malade, lorsque je me levais pour aller chercher mes médicaments, il se levait et il me disait juste « non restes au chaud j’y vais » quand on s’est rencontré il m’a dit littéralement « je ne saurais rien t’apporter, tu es heureuse comme tu es! » Oui je l’étais, mais je le suis aussi depuis qu’il est là. Y a parfois une personne qui me dit « je suis là, tout ira bien » je suis restée seule avec mes deux filles car j’ai été battue pendant 3 ans. Il a galèré au début, je me braquais, mnt on a un équilibre… on ris beaucoup, et on s’aiment bcp.

    Répondre
  19. Abi

    c’est tellement vrai !!!
    je suis ainsi, et il y a une chose qui est sur
    nous ne savons pas exprimer nos émotions, nos sentiments
    mais on les vit de manière intense
    car chaque chose prend de la valeur avec le temps
    et ce qui est négatif, nous le mettons dehors
    alors quand une personne entre dans votre cœur
    et qu’on le laisse entrer
    des peurs c’est sur
    surtout celles de laisser entrer le « mal – le négatif »
    et c’est vrai que nous nous engageons pour la vie
    nous sommes des passionnées et fidèles

    Répondre
  20. ritamarie

    bonjour un excellent résumé de la vie je me reconnais tout cela est très juste on prend des habitudes on se construit une carapace on se ferme aux autres et peur de perdre son indépendance mais la solitude n,es pas une solution merci pour cet arcticles

    Répondre
  21. pimousseronchon

    Moi je suis comme Franck, je n’aime pas la solitude mais je sais la vivre.
    Mais c’est sur que dans l’idée, ça ne sera jamais un choix pour moi sauf le temps nécessaire à l’introspection pour mieux rebondir et comprendre la vie.
    Pour pouvoir rencontrer l’autre, il faut d’abord se connaitre soi-même et trouver son propre bonheur. Mais nous avons tous une définition particulière de ce beau mot qui veut tout et rien dire à la fois si on ne l’apprécie pas de la même manière…

    Après mon petit côté aventurier réagirai plus comme Amirouche, car oui une telle femme une fois les barrières tombées , ne vous laissera jamais tomber et mon côté amour romantique idéaliste, cours après ce genre d’histoire!! C’est possible! Il faut juste communiquer, se battre au quotidien contre soi-même pour essayer de comprendre l’autre si différent qui parfois nous fait peur et bcp de ténacité et de courage mêlé d’un peu de patience…

    L’être humain n’est pas fait pour être seul, je valide! Il se fait plus ou moins une raison et comble ses besoins autrement mais la chaleur d’un cœur qui bat pour vous à vos côtés, la douceur d’une main qui vous frôle, la sécurité des bras qui vous entourent, même si vous n’en avez pas besoin pour en revenir à l’article, vous l’attendez désespérément que vous soyez homme ou femme car seul nous ne sommes rien, uni (et pas fusionné), nous formons un tout!

    Vaste programme!

    Répondre
  22. Kamilia

    Comme c’est mon cas je sais très bien qu’est-ce ça veut dire ! Ma réponse sera : « si vous ajoutez que de bien et faîtes entrer de joie et de bonheur ds ma vie soyez les bienvenus ! Je vous ouvre mes bras !!! Si non aimez (haïez) moi de loin car je supporte plus une autre goutte de malheur !!! Et je suis entraîne de créer mon bonheur !

    Répondre
  23. Nina Ricci

    Elle est délicieuse la solitude!
    Je m’explique :premièrement je suis loin de tout problème de couple (engueulades, incomprehention, frustrations, …)
    Ensuite, je ne partage plus le lit, et même comme ça je suis sur le point de tomber du lit quelques fois. ..
    Bon, et plus de crainte d’être trompée, bafouée également.
    C’est Dieu qui a voulu qu’il parte il y a 17 ans pour l’éternité me laissant avec cinq garçons que j’ai élevé toute seule et qui ont tous réussi dans la vie.
    Vivre seule c’est aussi avoir le temps de parler avec son Créateur et écouter Sa voix.
    Et cette indépendance, quel bonheur!
    Sans prétention aucune, lorsqu’on a vécu l’enfer en couple, on cherche la paix à tout prix, quitte à rester seule jusqu’au bout.
    La quiétude a un prix.

    Répondre
  24. Hanquiez Annie

    Excellent article ! En effet lorsqu’une fille est habituée à vivre seule elle gère sa vie. Si elle rencontre quelqu’un avec qui elle se sent bien elle peut faire des efforts et vivre avec cette personne sinon pourquoi pas passer des bons moments ensemble de temps en temps et vivre chacun chez soi !

    Répondre
  25. babelmoi

    Moi je vis seule et c’est lourd et la vie de couple me manque, toujours tout gérer toute seule… J’aimerais un peu de tendresse et qu’on s’occupe de moi. Que l’homme avec qui je serais partage les taches qui serait là quand je suis malade etc et vice versa moi là quand il n’est pas en forme et que je sorte un peu en dehors de la vie professionnelle etc que je puisse etre enfin heureuse bref chacun sa façon de penser, L’être humain n’est pas fait pour être seul.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *