in

À propos des enfants : des conseils parentaux puissants et poignants de Kahlil Gibran

Partagez cet article
Annonce

« Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’aspiration de la Vie à elle-même… Vous pouvez leur donner votre amour mais pas vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez abriter leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain… »

Au cours des dernières années de sa longue vie, qui a englobé des guerres mondiales, des assassinats et de nombreuses terreurs, le grand violoncelliste et défenseur des droits de l’homme Pablo Casals a exhorté l’humanité à « rendre ce monde digne de ses enfants ». 

Annonce

Aujourd’hui, alors que nous sommes confrontés à un monde qui traite ses enfants avec peu de valeur , nous sommes mis au défi de faire le calcul existentiel le plus profond pour apporter une nouvelle vie dans un monde troublé – quelle est la valeur des enfants, quelles sont nos responsabilités envers eux (quand nous choisissons d’en avoir ou pas , car c’est aussi un acte de courage ), et qu’est-ce que cela signifie d’élever un enfant avec la dignité d’être un miracle unique d’atomes qui ne se sont jamais assemblés auparavant et ne s’assembleront plus jamais de cette manière ?

Il y a un siècle, perché entre deux mondes et deux guerres mondiales, le poète, peintre et philosophe libano-américain Kahlil Gibran (6 janvier 1883-10 avril 1931) abordait ces questions élémentaires avec une sagacité sensible dans un court passage du Prophète ( bibliothèque publique ) – le classique de 1923 qui nous a également donné les éléments constitutifs d’une véritable amitié , le courage de surmonter les incertitudes de l’amour et ce qui peut être le meilleur conseil jamais offert sur l’équilibre entre intimité et indépendance dans une relation saine .

Annonce

Voici donc ce texte qui date d’il y a presque un siècle :

PARLEZ-NOUS DES ENFANTS.

Lorsqu’une jeune mère avec un nouveau-né au sein demande des conseils sur les enfants et la parentalité, le prophète poétique de Gibran répond :

Et il dit :

Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.

Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.

L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de sa puissance
pour que ses flèches puissent voler vite et loin.

Que votre tension par la main de l’archer soit pour la joie;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Khalil Gibran, avait déjà tout compris à la parentalité alors qu’il n’a jamais eu d’enfant.

Annonce

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

former un lien spirituel

Connexion spirituelle : 8 façons de former un lien spirituel avec son partenaire

horoscope

Horoscope du Dimanche 11 juillet 2021