6 manières simples pour gérer un manipulateur

de | 25 juin 2016
gérer un manipulateur

6 manières simples pour gérer un manipulateur

6 manières simples pour gérer un manipulateur

Les manipulateurs sont des personnes qui approchent la vie avec certaines des pires intentions que l’on puise imaginer. Avec très peu d’intérêt pour des choses qui ne leur profitent pas à long terme, ils ne pensent qu’à eux-mêmes, et détruisent des relations diverses afin d’obtenir exactement ce qu’ils veulent.

Si vous êtes dans une situation effroyable avec un manipulateur, alors vous voudrez peut-être lire ces six conseils sur la façon dont vous pouvez vous détourner de cette voie. Nul besoin de conflits inutiles dans votre vie, particulièrement de quelqu’un qui détruit délibérément les gens à des fins égoïstes.

Voici les 6 manières simples pour gérer un manipulateur : 

1. Restez maître de vos émotions et prenez du recul 

Rester maître de vos émotions en toutes circonstances c’est garder votre sang froid. Montrez-lui que vous n’avez pas peur, pas honte, que vous ne culpabilisez pas.

Vous devez sortir de l’état émotionnel brouillé dans lequel vous êtes. La bonne façon de procéder est de rester silencieux.

Quand vous êtes en face d’un manipulateur, vous devez rester calme, ne pas stresser, ne pas vous énerver, ne pas vous mettre en colère, pour ne pas rentrer dans son jeu.

Si vous ne parvenez pas à garder votre sang froid, alors sans le vouloir, vous faites le jeu du manipulateur. Vous lui permettez d’avoir une emprise sur vous…

Par contre, si vous restez de marbre, vous le déstabilisez immédiatement.

2. Vous savez distinguer le bien du mal

Les manipulateurs mettrons tout en oeuvre pour fausser un sentiment que vous pourriez avoir. Ils vont essayer de mettre en scène un coup de théâtre pour vous faire comprendre que votre vie est en pagaille ou que vous n’êtes pas émotionnellement stable. Ceci est dans le but de vous briser et de vous soumettre à leur volonté.

Ne les laissez pas vous dicter la façon dont vous devriez vous sentir. Il n’y a aucune autre personne sur cette planète qui connait vos sentiments mieux que vous-même. Ils n’exercent aucun pouvoir sur vous ou vos actes, donc dites-leur comment vous vous sentez, et puis retirez-vous.

3. La résilience

Vous devez être une personne très forte pour discuter avec un manipulateur. Ils vont essayer de soutirer des informations de vous afin de voir comment vous vous sentez à propos de certaines choses, et ensuite essayer de vous convaincre de faire les choses à leur façon.

Ils le font de manière à ce que vous ne soyez pas trop mécontent, afin que votre esprit soit égoïstement isolé pour gagner vos faveurs et votre confiance. Ne leur donnez pas la chance de dominer vos pensées. Vous devez être resistant de ce qu’ils vous disent et de ne pas céder à leurs mensonges.

4. L’assurance

Les manipulateurs exploitent les gens qui ont des faibles niveaux d’estime de soi et qui alimente cela constamment comme s’il s’agissait d’une drogue. Si vous vous présentez comme une personne confiante, vous devez défendre une cause juste, et lui dire que vous êtes une personne de valeur, alors là, il verra qu’il est inutile d’essayer de vous convaincre à executer ses ordres.

Les manipulateurs peuvent se révéler être parfois insistants, mais vous devrez rester ferme sur votre position et faire savoir que vous n’allez pas être mené par le bout du nez par une personne aux valeurs insignifiantes.

5. Le pouvoir du « NON »

À tout moment si vous vous retrouvez avec un manipulateur, vous pouvez toujours dire clairement le mot « NON ». Vous pouvez dire non à qui vous voulez et quand vous le voulez, et il n’y a rien qu’il puisse faire à cela. Au lieu d’argumenter ou d’être obligé de faire quelque chose avec lequel vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez tout simplement lui dire « Non » si vous le souhaitez.

‘Non’ est un mot très puissant et si le manipulateur ne l’entend pas, vous pouvez toujours appeler les autorités au cas où la situation venait à dégénérer.

6. Le dernier recours

Si toutes les autres options ont échoué et qu’ils reviennent toujours à la charge avec vous afin d’arriver à leurs propres fins, dites ceci tout simplement: « Je veux que tu me parles calmement, je veux que tu arrêtes de m’insulter et que tu me parles avec gentillesse, et il est plus que temps que tu t’occupes de ces choses toi-même ».

Le fait de dire « il faut que tu … » va annoncer la couleur dans leur tête et leur faire savoir qu’ils n’ont pas le contrôle.

Vous êtes seule en opposition face à leurs demandes et s’ils ne vous respectent pas, alors il est temps d’évaluer votre relation quand à savoir si cette personne et oui ou non une valeur sûre.

Merci d’avoir lu cet article. Ces conseils devraient vous aider à mieux gérer la façon dont vous interagissez avec les manipulateurs.

Sandra Véringa

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Après 6 manières simples pour gérer un manipulateur voir aussi :

3 réflexions au sujet de « 6 manières simples pour gérer un manipulateur »

  1. gw

    Comprendre que la vie nous apporte ce dont nous avons besoin ( le pain quotidien ) et qu’il faut savoir digérer ses émotions en les comprenant. Il y a plusieurs chemins diront nous. Le chemin de la pénitence ( fakir ou autres ), le chemin de la dévotion ( moine), le chemin intellectuel ( bouddhisme entre autres ) et le dernier chemin qui est le mien qui est gnostique ( pas celui de bazar ) qui consiste à travers ce monde de se comprendre mais sans être affecté.
    Dans ce triste monde occidental, nous ne voyons que notre égoïsme de ceci ou de cela. Nos inquiétudes se résument à savoir ce que nous avons à payer ( le prix du matérialisme ) alors que des familles se demandent ce qu’elles vont manger au jour le jour. Ce monde est pourri alors ce que préconise c’est de ne pas s’identifier aux évènements pas plus qu’aux émotions négatives qui se rapportent aux égos. Si une personne ne sait pas ce que que tu penses, elle pense à ta place… Les égos demandent à être alimentés. Je connais cette situation ou la personne se sent forte ( orgueil) parce que l’on ne réagit pas, ce qui renforce l’égo de « l’insulteur ». Il faut analyser ses émotions et d’une façon saine et non vindicative. Les paroles nous choquent parce qu’elles touchent nos égos et rien d’autre. Il faut détruire nos égos de luxure, vanité, convoitises, d’ambition, etc…
    Comme disait Nietzsche, qui possède est possédé. Nous nous sommes mis tout seul dans une situation matérialiste incontrôlable par le crédit ou par la peur car nous créons des barrières psychologiques et physiques. Nous sommes vides de sens et tristes à mourir.

    Répondre
    1. Astana

      Comme dirait Bossuet : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ». Cherchons les causes. Trouvons des solutions.

      Répondre
  2. Myriam

    Ton texte n’est pas dénué de sens mais sans rapport « avec la choucroute » !!
    Lorsqu’on accepte de se laisser malmener par un manipulateur c’est que justement on n’est pas trop matérialiste et que l’on croit à la rédemption….. Et que l’on a, oui , une grosse faille affective.
    Si l’on croit qu’il (ou elle) va s’améliorer On est CERTES dans l’illusion, à de rares exceptions prés. A de rares exceptions qui existent car, NON, on ne naît pas manipulateur. On construit des mécanismes de défense perverses et Narcissiques pour résister à trop de violence émotionnelle. Je suis une optimiste mais je sais que dans 99% des cas il faut FUIR le pervers narcissique manipulateur, à moins d’être Masochiste !
    A Salute l’Ami.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *