6 façons simples de faire face aux personnes qui ont un esprit très fermé

de | 24 juillet 2016

esprit

6 façons simples de faire face aux personnes qui ont un esprit très fermé

« Votre façon de réagir face aux autres, vous renforce intérieurement. » ~ Eckhart Tolle

« Tout ce que vous combattez vous rend plus fort, et tout ce à quoi vous résistez, persiste. » ~ Eckhart Tolle

Les gens fermés d’esprit sont présents partout dans notre vie. Ils se présenteront de différentes manières en paraissant ignorants ou tout simplement stupides.

La plupart du temps lorsque nous faisons face à ces gens, soit ils nous donnent des conseils inutiles sur notre vie alors qu’ils n’y connaissent rien, soit ils nous critiqueront sur la façon dont nous faisons les choses, et ils nous jugeront pour celui que nous sommes en tant qu’être humain.

Nous vivons à une époque où les gens ne devraient pas être fermés d’esprit, voici quelques conseils pour vous aider à faire face à ce genre de personnes.

Les gens qui sont fermés d’esprit sont incapables d’avoir un regard critique sur tout ce qui est différent de leur façon de vivre. Ce n’est pas pour cela que vous devez être déraisonnable avec eux.

Les éduquer sur les choses qu’ils ne connaissent pas peut paraître fastidieux ou inutile, mais cela leur est plus utile que vous ne pensez.

1. Ne prenez jamais les choses personnellement

La première règle lorsqu’il s’agit de faire face aux personnes négatives, fermées d’esprit est de ne jamais prendre tout ce qu’elles disent ou font personnellement. Ces gens disent des choses horribles non seulement à vous mais également à tous ceux qui ne sont pas comme eux.

Donc, quand ils commencent à s’en prendre à vous et que vous avez l’impression qu’ils essaient de vous attaquer de toutes les manières possibles, sachez simplement que cela vient de leurs nombreuses insécurités. C’est une chance pour vous d’éduquer cette personne sur la façon dont vous fonctionnez dans la vie quotidienne, et tout simplement sur la façon dont vous vivez.

Peut-être qu’ils ne voudront pas écouter, mais au moins vous leur aurez donné la chance d’apprendre quelque chose de nouveau.

2. Restez positif

Il est également très important que vous restiez positif et que vous ne soyez pas une victime de leurs paroles ou de leurs actes haineux. Vous ne reverrez peut-être jamais cette personne de toute votre vie.

Rester positif dans l’adversité qui se présentera à vous vous permettra de faire le tri naturellement dans votre entourage.
Vous ne devez pas désespérer pour quelqu’un que vous ne connaissez même pas qui a manifestement beaucoup de problèmes personnels avec son entourage. Donc, aimez-vous, soyez heureux, et ne laissez aucune sorte d’ignorance vous décourager.

3. Regardez les choses de leur point de vue…

Engagez vous dans la pratique quotidienne de la compassion. Il est difficile de ne pas perde son sang froid avec une personne qui vous met au pied du mur, mais essayez tout de même de comprendre (sans psychanalyse) comment elle perçoit les choses.

4. Vous pouvez vous éloigner

Les gens se sous-estiment souvent quand ils sont face à quelqu’un qui s’empresse de donner ses opinions, croyances, et d’autres choses que vous n’avez jamais demandé à connaître, mais vous avez tout à fait le droit de simplement vous éloigner de la situation .
Si un être humain tente volontairement de vous faire du mal verbalement et que vous ne voulez pas avoir de débat avec sur quelque chose dont vous n’avez pas envie de discuter, alors vous pouvez lui dire «Non merci, je pars» et tout simplement partir .

Ce genre de personne ne mérite pas votre temps, car elle n’a que des intentions cruelles de toute façon.

5. Soyez honnête avec vous-même

Si jamais vous vous retrouvez dans une situation où vous ne pouvez pas vous éloigner, il ne vous reste plus qu’à être honnête. Restez fidèle à vous-même, vos propres croyances, et à ce que vous ressentez.

Même si l’autre personne essaie de vous attaquer ou de vous faire remettre en question, rappelez-vous qui vous étiez avant l’arrivé de cette personne et qu’elle ne commence à vous harceler. Même si cela signifie lui dire de partir et de ne plus jamais vous parler, alors faites-le au lieu de le laisser vous agresser.

6. Gardez votre vie privée pour vous

Si une personne fermée d’esprit commence à vous poser des questions sur des choses personnelles dans votre vie comme vos amis, famille, travail, etc. ne lui donnez pas ces informations. Ces personnes ont seulement une réelle intention cruelle quand elles peuvent mettre la main sur des choses personnelles que vous aimez.

Ils insulteront votre famille, vos amis, votre travail. Il est important que vous leur disiez de s’occuper de leurs affaires, de partir, et de ne plus jamais vous parler. Une fois de plus, ces gens ne méritent pas vos informations personnelles.

Nous espérons que cela vous aura donné quelques idées sur la façon de faire face à des gens avec un esprit fermé.

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Claire C.

3 réflexions au sujet de « 6 façons simples de faire face aux personnes qui ont un esprit très fermé »

  1. SpreadH

    J’ai un membre de ma famille qui vit en permanence avec moi et qui a l’esprit très fermé… Cette personne refuse d’écouter quoi que ce soit des autres, reste centrée sur son monde et sur ce qu’elle pense. Malheureusement elle a la fâcheuse habitude de s’exprimer haut, fort et fièrement, notamment sur ce qu’elle imagine de son entourage sans penser aux répercussions… Elle a un esprit très cadré, traditionnel, elle a du mal à supporter ce qui va en-dehors de ses idées, de ses principes, et veut absolument qu’on vive comme elle voudrait . Tout ce qui est en-dehors, elle le renie, le calomnie et le dénonce sans gêne.
    Difficile de vivre avec une personne comme cela puisqu’elle est extrêmement têtue, orgueilleuse, mais aussi pressante et stressée, elle a un mode de vie prédéfini, précis. Il y a des principes sur lesquels elle s’attache, s’identifie telle attitude à tel sens. Ce qu’elle vit ou rencontre ne va pas plus loin que ça. D’ailleurs il y a des choses qu’elle s’accorde à elle et pas aux autres. Elle n’est pas seulement renfermée mais souhaite imposer aux autres ses habitudes, sa façon de voir, tout en étant capable de l’écouter et de suivre ses exigences. Il n’y aurait que son avis qui aurait de l’importance et qui mériterait d’être entendu.
    Je pense au vu de tout cela qu’elle éprouve un grand besoin de se faire écouter, de maîtriser sa vie, de voir que tout fonctionne comme elle se le dit. On voit qu’elle n’aime pas être dérangée, elle est maniaque, fait attention aux gestes et à la façon de s’ordonner. Elle est de nature lunatique, s’emporte facilement, est rapidement crédule et naïve à ce qui est dit (à l’actualité par ex., pas à son entourage…), réduit facilement son monde aux plus petits sujets d’énervement quitte à créer une discorde pour un geste mal effectué.
    Très indiscrète, elle n’hésite pas à étouffer les autres en étant constamment derrière eux et en ne les laissant pas agir librement comme s’ils étaient incapables de réflexion, comme s’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient, incapables de se débrouiller comme il le faudrait. D’ailleurs elle ne veut pas que les autres fassent des choses sans qu’elle soit au courant, elle empiète sur la vie intime, fouille et écoute aux portes de manière légitime. Ne comprenant que ce qu’elle comprend, tout ce qui « l’attaque », contrecarre ses « plans », est tout de suite renvoyé bredouille et s’avère inutile, même s’il ne s’agissait juste que d’explications visant à l’aider, à lui apporter compréhension.
    Pourtant, basiquement, personne n’essaie de prétendre quoi que ce soit envers elle, personne ne cherche à l’ignorer, à se cacher d’elle, à la mépriser… Mais je sens qu’elle se renforce et qu’elle s’enfonce d’autant plus dans ses idées lorsque, frustrés, piqués et rejetés par son attitude, nous essayons de nous en éloigner, de diminuer son influence. Il faut dire qu’elle a grandi et longtemps vécu dans un environnement difficile, dans des conditions restrictives, et loin d’ici… et je pense que tout cela n’a fait que lui forger une armure solide avec un caractère rigide.
    Mais aujourd’hui je crois bien que je n’en peux plus, je ne supporte plus ses remarques, son attention rivée sur des faits bénignes, accessoires, hors d’intérêt, la place qu’elle cherche à s’occuper chez les autres, son côté têtu qui s’oppose à nous, son attitude blessante et cinglante… Elle me fait comprendre que je ne suis pas comme elle voudrait, que je n’agis pas comme elle voudrait, donc que je ne suis pas dans le droit chemin. Mon caractère est plus relâché, tranquille et maladroit qu’elle… et à force, ses paroles me blessent et me consument petit à petit. Nous avons beaucoup de mal à nous entendre, à « dialoguer » puisque de toute façon il n’y a que des monologues, ma conclusion est tout simplement que nous sommes incompatibles à la vie commune. Elle m’agace, et pour elle, je l’agace pareillement, nous avons des caractères et des idées bien trop opposés. Je me suis usée avec elle, alors que je pense que je m’use déjà moi-même toute seule. J’ai du mal à m’imposer aux autres en général, je n’ai pas assez confiance en moi et j’estime ne suis pas en état de supporter encore plus sa façon de vivre, comme je suis sensible et que je prends facilement à coeur ce qui m’est dit, ce qui m’est renvoyé. Pour moi, les mots et les actes ont leur importance, il faut un minimum tendre l’oreille à l’autre, un minimum qu’il y ait de dialogues, il faudrait qu’elle écoute ce que j’ai à dire un minimum aussi. Sinon il ne peut y avoir de possible entente. Elle peut être de mauvaise volonté mais elle n’est pas mauvaise en soi, je ne crois pas qu’elle me veuille du mal, mais elle ne prend pas assez soin des autres. « Ignorer » ne suffit pas dans ce cas, puisque je ne fais que capter tout ce qui me vient, et de toute façon elle fait tout pour s’imposer. Je suis d’autant plus résolue à penser que je n’ai pas à me faire dicter ma vie, à me faire critiquer sans qu’il n’y ait de discussion, et je sais exactement ce que je suis et ce qu’il me faut, même si tout n’est pas exactement tracé et assemblé comme des legos.

    Répondre
  2. Ange Denuit

    OUf !
    Pourquoi vous laissez imposer et vivre ça ???
    C’est de votre responsabilité de couper cette relation.
    Et vous parler qu’elle ne voit que son point de vue et ben oui ,elle n’a que cette case la. dans son cerveau…

    Il n’y a rien a faire d’autre que d’accepter, que oui elle est comme ça. Car c’est une réalité.

    il y en a des gens comme ça qui n’ont pas la faculté de se mettre à la place des autres ou de regarder une situation d’un autre point de vue ou de plusieurs points de vue ..

    Quand vous dite . »Qu’ il faudrait qu’elle écoute ce que j’ai à dire un minimum aussi. Sinon il ne peut y avoir de possible entente… » ► La est votre réponse. Vous ne pouvez pas la changer elle est comme ça

    La seule personne que vous pouvez changer est vous même.

    Un truc quand quelqu’un nous accuse de quelque choses que nous ne sommes pas du tout et ben c’est son propre miroir, c’est elle qui se décrit …dans le fond elle se révèle par son attitude . Ça aide à se détacher et à ne pas prendre ça personnel… Quand on l’écoute sous cet angle.

    Parfois il faut couper quand se sont des relations toxiques. Même avec sa famille et je dirais même Surtout avec sa famille. Car ils veulent nous garder dans leur emprises de leurs dysfonctions.
    Vaut mieux travailler sur SOi que de travailler sur les autres.

    Apprendre à couper les liens
    Et Faire son deuil de la famille parfaite.
    GRANDIR
    Faites vous du biens
    Mettez de la Joie dans votre vie
    Prenez bien soin de vous
    Ne vous laisser plus vivre des choses inacceptables .
    Respectez vous

    Bonne route <3
    Courage
    Bonne leçon de vie

    Amicalement
    Ange Denuit <3

    Répondre
  3. Lapinou

    Bonjour,

    Tu as raison Ange Denuit, au sujet des relations toxiques dans notre famille…

    En ce qui concerne l’article, je souhaite ajouter que nous ne sommes pas plus malins que ces personnes que nous considérons comme fermées et que toutes ne nous attaquent pas…
    C’est vrai qu’il est difficile de se trouver face à une personne qui ne nous laisse même pas nous exprimer sur un sujet personnel parce que pour elle  » ce n’est pas normal d’être ou de faire comme ça ». Ce type de personne ne mérite pas moins qu’un ironique  » et bien dans ce cas dis-moi ce qu’est la norme? » Je ne sais pas ce qu’elle va bien pouvoir répondre, pour moi il n’y a pas de norme, sinon dite-moi donc, qui en a décidé ainsi? Comme l’écrit si bien l’auteur, il est important de rester fidèle à nous même, nos croyances, etc tout en s’ouvrant aux façons d’être des autres, on a parfois juste besoin d’être écouté.

    Have a nice day !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *