5 phrases que les menteurs chroniques utilisent couramment pour vous duper

de | 22 juin 2017

menteurs chroniques

5 phrases que les menteurs chroniques utilisent couramment pour vous duper

Dans cet article nous ne parlerons pas des mythomanes.

Le terme psychiatrique de « mythomane » désigne quelqu’un présentant une tendance compulsive à raconter des mensonges et à inventer des histoires : on parle de fabulations. Bien différent du simple mensonge, la mythomanie est une véritable pathologie qu’il faut savoir reconnaître pour permettre au sujet de se faire soigner.

Personne ne dit tout le temps la vérité, mais les petits mensonges pour empêcher de blesser les sentiments de quelqu’un est une chose. Le mensonge dans l’intention de cacher des informations importantes en est une autre.

Voici 5 phrases que les menteurs chroniques utilisent couramment pour vous duper : 

Les mensonges peuvent briser des relations, la confiance et même provoquer des pertes financières lorsque nous faisons confiance à la mauvaise personne. Mais comment reconnaître les menteurs des gens honnêtes?

1. HONNÊTEMENT / POUR TE DIRE LA VÉRITÉ

Eh bien, nous espérons qu’il dira toujours la vérité, mais un menteur essaiera de dire: «Pour être tout à fait honnête avec toi» pour soutenir une histoire qui est clairement un mensonge alors que les gens qui ne se sentent pas sur la défensive ne ressentent pas le besoin de le dire.

2. UTILISATION DE ‘EUX’, ‘IL / ELLE’, OU ‘NOUS’ PLUS QUE ‘JE’

Lorsque les menteurs essaient de s’expliquer et qu’ils espèrent que vous les croirez, ils utilisent le pronom personnel «JE» moins souvent car ils racontent leur histoire.

Selon l’American Psychological Association , une étude sur la détection des mensonges par l’Université du Texas à Austin a étudié les déclarations écrites et on pourrait deviner les mensonges en recherchant ces 3 types de phrases que les menteurs chroniques utilisent pour vous faire duper:

  • * Des mots d’émotion plus négatifs comme la haine, le manque de valeur, la colère ou la tristesse
  • * Moins d’utilisation de mots qui sont des exceptions, comme ‘mais’ ou ‘sauf’
  • * Moins d’utilisation des déclarations «JE»

Les chercheurs ont pu développer un programme logiciel qui analyse l’écriture pour ces phrases que les menteurs utilisent différemment et ont pu détecter les mensonges avec une précision de 67%.

3. JE JAMAIS / JE TOUJOURS

Les mots absolus comme «jamais» et «toujours» sont presque toujours faux, car nous faisons rarement quelque chose toujours ou jamais de la même manière dans notre comportement. Un menteur essaiera d’ajouter ces mots dans sa conversation pour paraître plus fiable.

4. TROP DE DÉTAILS

Les menteurs doivent mémoriser les détails de leur fausse histoire pour ne pas qu’on découvre leur mensonge. Ils vous diront souvent trop de détails en essayant de faire en sorte que leur histoire semble réaliste et qu’elle couvre leurs traces.

5. REFUS, JUSTIFICATIONS ET RÉPONSES COURTES

Des chercheurs du département de communication de l’Université de Michigan State University ont étudié à quelle fréquence un Américain mentait dans une journée. Ils ont mené une enquête nationale auprès de 1000 adultes américains et leur ont demandé de signaler le nombre de mensonges dans une période de 24 heures.

Les résultats étaient que «60% des sujets déclarent ne pas mentir du tout, et près de la moitié de tous les mensonges ne sont racontés que par 5% des sujets». Ainsi, 40% de la population ment, mais la plupart des mensonges rapportés sont racontés par quelques personnes qui mentent beaucoup plus souvent que les autres.

Un menteur niera automatiquement avoir commis quelqu’acte répréhensible, même si on ne l’a pas encore accusé. Un menteur essaiera également de dire pourquoi il a agi d’une certaine manière, même si vous ne lui avez pas demandé la raison. C’est pour justifier son comportement et parce qu’il se sent coupable.

Les menteurs sortiront également des phrases courtes qui ne répondent pas complètement aux questions parce qu’ils essaient de ne pas révéler trop ce qui s’est réellement passé.

En plus de ces 5 phrases, des psychologues de l’UCLA disent, dans un article comment reconnaître que quelqu’un ment, que vous pouvez rechercher ces indices non verbaux pour savoir si quelqu’un ment.

  • * La personne se touche fréquemment le visage, fait tourner ses cheveux ou se gratte la peau ou les ongles
  • * Elle garde un contact visuel permanent sans détourner le regard pendant qu’elle parle
  • * Elle bouge fréquemment et nerveusement

Menteurs chroniques : Sources en bleu dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *