in

Qu’est-ce que les 5 blessures de l’âme

Partagez cet article
Annonce

blessures de l'âme
Image crédit : Shutterstock

Les blessures de l’âme sont des blessures profondément ancrées en nous.

Ces marques se sont gravées dans notre subconscient lors de l’enfance, et elles nous accompagnent depuis. Elles nous sont souvent transmises par nos parents, qui ont été également blessés dans leur enfance. Ces blessures jouent un rôle majeur dans notre vie, puisqu’elles conditionnent nos apports aux autres, notre comportement, nos pensées et nos émotions.

C’est le psychiatre John Pierrakos qui fut le premier à s’y intéresser de près. Il les identifia, les regroupa en 5 catégories, puis établit le lien entre les blessures intérieures et l’apparence extérieure de l’individu.

Annonce

Nous souffrons tous d’au moins 3 blessures. Or, il y en a une en particulier qui nous a marqué plus que les autres. Le fait de prendre conscience de notre blessure principale nous aide à entamer un travail de guérison. L’objectif ultime est de nous libérer de l’emprise de cette blessure, pour que nous puissions enfin être nous-même.

Avant d’entamer la description des différentes blessures, il est important de savoir que pour éviter de souffrir, la personne blessée se cache derrière un masque. Or, la personne n’est pas consciente qu’elle se fait directement souffrir de cette manière. Nous tenterons donc l’approche inverse, nous enlèverons notre masque, pour enfin s’éloigner de la souffrance.

1. La blessure du rejet: le masque du fuyant

tomber les masques

Naissance de la blessure:

  • naît dans la plupart des cas du fait que l’enfant est non désiré et rejeté par un parent.
  • l’enfant ne se sent pas accepté ni accueilli par le parent du même sexe.

Caractéristiques du fuyant:

  • Sensible au remarque du parent du même sexe
  • N’ose pas donner son opinion, parle peu
  • Se sent continuellement rejeté
  • Doute de son droit à l’existence et de son droit à l’amour
  • Fuit les situations où il pourrait se sentir rejeté
  • Ne s’attache pas à l’argent ni aux biens matérielles
  • Sabote ses relations
  • Cherche constamment la validation d’autrui
  • S’isole, recherche la solitude
  • Ne se donne pas le droit à l’erreur
  • Principale peur: panique

Caractéristiques physiques du fuyant:

  • Corps étroit et contracté
  • Problème de peau
  • Problème de santé: arythmie cardiaque, soucis respiratoires, diarrhée
Annonce

Pour se guérir et se libérer:

  • Se pardonner et pardonner aux autres
  • Prendre conscience de sa blessure et l’accepter
  • Arrêter de fuir dans toute situation
  • Affronter sa peur
  • Oser s’affirmer, prendre sa place

2. La blessure de l’abandon: masque du dépendant

Naissance de la blessure:

  • naît du fait que le parent du sexe opposé est renfermé et laisse prendre toute la place à l’autre parent
  • manque de communication avec le parent du sexe opposé
  • ne se sent pas assez nourris affectivement

Caractéristiques du dépendant:

  • Dépend des autres, cherche constamment leur soutien, leur approbation
  • Devient facilement «victime» des autres, des événements, des circonstances
  • Cherche à attirer l’attention
  • Dramatise beaucoup
  • Vis des hauts et des bas
  • N’accepte pas qu’on lui dise «non»
  • Demande des conseils
  • Préfère se laisser guiderRecherche la présence des autres
  • Principale peur: la solitude

Caractéristiques physiques du dépendant:

  • Corps manquant de tonus
  • Système musculaire sous développé
  • Grands yeux tristes
  • Petite voix d’enfant
  • Lorsqu’il était enfant: malade, chétif ou faible
  • Asthme
  • Myopie
  • Hystérie
  • Dépression

Pour se guérir et se libérer:

  • Prendre conscience de sa blessure et l’accepter
  • Se pardonner et pardonner aux autres
  • Apprendre à vivre en se sentant bien dans les moments de solitude
  • Ne pas chercher l’attention des autres
  • Apprendre à se soutenir soi-même et avoir confiance en soi

3. La blessure de l’humiliation: le masque du masochiste

Esprit, Âme, Livre, Fumée, Souvenirs, Volatils, Pensées

Naissance de la blessure:

  • L’enfant sent qu’un de ses parents a honte de lui ou se sent humilié
  • Souvent vécue avec la mère
  • naît lorsque l’enfant se sent critiqué, rabaissé et comparé

Caractéristiques du masochiste:

  • Éprouve de la satisfaction et du plaisir à souffrir
  • Recherche la douleur et l’humiliation
  • Est performant, prend beaucoup de responsabilité
  • Aime prendre soin des autres
  • A du mal à exprimer ses vrais besoins
  • Relation fusionnel avec sa mère
  • Hypersensible
  • Se dévalorise souvent
  • Se punie lui-même
  • Principale peur: liberté ( peur d’abuser s’il n’a pas de limites. )

Caractéristiques physiques du masochiste:

  • Développe un corps qui lui fait honte
  • Souvent gros, rondelet
  • Corps physique prend beaucoup de place
  • Maux de dos
  • Problèmes respiratoires
  • Mal de gorge
  • Problèmes cardiaques
  • Extrémiste au niveau de l’alimentation
Annonce

Pour se guérir et se libérer:

  • Prendre conscience de sa blessure et l’accepter
  • Reconnaître à quel point il a eu honte de soi-même
  • Se pardonner et pardonner aux autres
  • Prendre le temps de reconnaître ses besoins avant d’aider les autres
  • En prendre moins sur les épaules

4. La blessure de la trahison: le masque du contrôlant

absence

Naissance de la blessure:

  • naît lorsque le parent du sexe opposé dévalorise ou maltraite le parent du même sexe
  • l’enfant se sent trahit de ne pas recevoir l’attention tant désirée du parent du sexe opposé

Caractéristiques du contrôlant:

  • chaque fois qu’une promesse n’est pas tenue ou que sa confiance est trompée, le contrôlant se sent trahi
  • Personne très physiques, très forte
  • Aime attirer l’attention
  • Exigeante avec elle-même
  • Ne supporte pas la lâcheté chez les autres
  • Forte personnalité
  • Veut à tout prix que les autres adhèrent à ses propos
  • Impatient avec les gens plus lents
  • Mental très actif
  • Veut avoir le contrôle sur tout
  • N’aime pas se confier
  • Se met facilement en colère
  • Principale peur: la dissociation

Caractéristiques physiques du contrôlant:

  • Corps qui démontre de la force et du pouvoir
  • Pour l’homme: épaules larges, poitrine bombée
  • Pour la femme: bas du corps plus large que les épaules
  • Regard intense et séducteur
  • Maux d’articulation, inflammations

Pour se guérir et se libérer:

  • Prendre conscience de sa blessure
  • Se pardonner et pardonner aux autres
  • Apprendre à ne plus se mettre en colère lorsque les choses ne se déroulent pas comme il l’entend
  • Apprendre à lâcher-prise et à ne plus vouloir tout contrôler
  • Laisser les autres prendre leur place et ne plus être le centre d’attention

5. La blessure de l’injustice: le masque du rigide

trop personnellement

Naissance de la blessure:

  • Naît lorsque l’enfant vit sous le règne de parents froids, sévères et autoritaires
  • L’enfant trouve injuste le fait de ne pas pouvoir s’affirmer et s’exprimer
  • Vit surtout la blessure avec le parent du même sexe

Caractéristique du rigide:

  • Mal à s’exprimer et à être lui-même
  • Se coupe de ses émotions
  • Fait croire aux autres que rien ne l’atteint
  • Cherche la justice à tout prix
  • Perfectionniste
  • Se sent apprécié pour ce qu’il fait et non ce qu’il est
  • Très optimiste en surface
  • Craint l’autorité
  • Se débrouille seul et a de la difficulté à demander de l’aide
  • La notion de «bien et de mal» est au cœur de son existence
  • Exigeant envers lui-même
  • Constamment dans l’action
  • Croit «mériter» tout ce qui lui arrive
  • Difficulté à reconnaître ses limites
  • Principale peur: la froideur

Annonce


Caractéristiques physiques du rigide:

  • Corps droit et équilibré
  • Bien proportionné, épaules droites de la même largeur que les hanches.
  • Peur de prendre du poids
  • Manque de souplesse et de flexibilité
  • Regard brillant, mâchoire serrée, cou raide
  • Corps tendu, même au repos
  • Inflammations, burn-out, surmenage
  • Constipation
  • Insomnie
  • Peau sèche

Pour se guérir et se libérer:

  • Prendre conscience de sa blessure
  • Se pardonner et pardonner aux autres
  • Se donner le droit à l’erreur, être moins perfectionniste
  • Montrer sa sensibilité, libérer ses émotions

Vous remarquerez que les phrases «prendre conscience de sa blessure» et «se pardonner et pardonner aux autres» reviennent pour les 5 blessures. Le fait d’amener à votre conscience votre blessure principale et de pardonner est à la base de toute guérison. J’espère que vous avez réussi à identifier la blessure qui vous empêche d’être vous-même et qu’enfin vous puissiez vous en libérer.

Auteure : Virginie Tanguay pour ESM

Facebook: https://www.facebook.com/lecon218/
Son site internet: www.lecons-de-vie.com

Policière de formation, j’ai vécu, il y a de cela un an, une profonde transformation intérieure.  Un appel à élargir mon niveau de conscience et à travailler dans le but d’éveiller mon entourage.  Je suis devenue rapidement une passionnée de développement personnel, ce qui m’a amené à lancer mon blog récemment, pour inspirer les gens et pour comprendre les mystère de la vie. Je me suis découvert un intérêt pour l’écriture, et j’aimerais me servir de ce talent pour influencer la société de façon positive.
Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas!!

Virginie Tanguay

Publié par Virginie Tanguay

Spiritualité et psychologie

Policière de formation, j’ai vécu, il y a de cela un an, une profonde transformation intérieure. Un appel à élargir mon niveau de conscience et à travailler dans le but d’éveiller mon entourage. Je suis devenue rapidement une passionnée de développement personnel, ce qui m’a amené à lancer mon blog récemment, pour inspirer les gens et pour comprendre les mystère de la vie. Je me suis découvert un intérêt pour l’écriture, et j’aimerais me servir de ce talent pour influencer la société de façon positive.
Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas!!

17 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Je suis bien d’accord avec ce qui est exposé ici à un détail près, qui a pour moi toute son importance. Je pense qu’on parle là des blessures de la psyché, qui d’ailleurs sont certainement plus en plus grand nombre que ce qui a été écrit ici, et non pas des blessures de l’âme. Une âme blessée est à mon avis par un traumatisme plus important que ceux exposés ici, comme une mort violente dans sa vie précédente… Ce que j’ai vu dans un petit garçon de 5 ans ‘ailleurs. Et je peux vous assurer, en tant qu’empathe, que la souffrance de l’enfant n’avait rien avoir du tout avec les parents, ni quoi que ce soit d’autre de sa vie présente d’ailleurs. Pour moi voilà ce qu’est une âme blessée, un traumatisme au-delà de la vie.

  2. Merci beaucoup,

    Merci vraiment pour votre générosité, vous nous faites partager votre savoir et votre don en aidera plus d’un, j’en suis sûre. Je suis totalement d’accord avec les principes des blessures que vous exposez. Cela rejoint je trouve la théorie des schémas, on y retrouve d’ailleurs celui de l’abandon, du perfectionnisme, etc… je me suis procuré deux livres, car il semblerait que je souffre au moins de celui de l’abandon, et d’après ce que je viens de lire dans votre exposé, peut-être également de celui du fuyant qui s’apparente au schéma de l’exclusion. Il y a des conseils de mise en pratique pour se libérer de ces schémas ou blessures de l’enfance qui nous pourrissent la vie. Ma question, si je puis me permettre est la suivante, quelles méthodes ou conseils pourriez-vous me/ nous donner Virginie pour ce faire? Je vous remercie énormément, cordialement, et bravo pour votre blog

    Alexandra

  3. Bonjour ,à tous ayant moi même la blessure de rejet.on parle de guérir ses blessures .pour moi il est impossible de guérir nos blessures de l âme.on peut juste les accepter.c est dans notre cerveau reptilien.si il y a des gens qui ont réussi à guérir .je serai intéressé d échanger avec eux.

    • Bonjour smaïn, en ayant suivi une thérapie avec une somatotherapeute, j’ai réussi à guérir ma blessure du rejet … Je suis convaincue maintenant que je mérite de vivre, d’avoir de l’argent, une grande maison et d’être moi même 🙂

    • Bjr , je crois qu on peut guérir de toutes ces blessures avec l aide de Dieu. Il est le seul à pouvoir le faire puiqsque c est lui qui nous a créé

  4. Bonjour,
    Il y a serte des blessure,mais toutes peuvent être guérit.J’ai subit a peu prés tout ce que le texte a pu citer.
    Et se sera sans honte et sans gène que j’en parlerais.
    De nombreux texte parlent du Pardon, un simple mot dont la puissance n’est plus a prouver,a assayer
    Se poser la question.Pourquoi MOI ! Puis je dis Merci, malgré le genoux a terre,cette force intérieur est toujours présente
    A tenter aussi l’Amour inconditionnel, je pratique depuis des année un très bon remède,
    Pour mon cas je pense que cela ma permis de travailler sur moi-même.
    Dont voici:
    Abusé pendant 10 ans de 6 a 16 ans (beaux-père)
    rejeté par une mère qui na jamais pris soin de me donner le nom de vrai père
    Abus de bien, non assistance a personne en danger,manipulation …
    Père- gendarme, mère- prof de français
    Que grand bien leurs face, je les salut au passage.

  5. Merci vos exposés sont enrichissant. Cependant je suis persuader que l’âme est intemporelle, elle est influencer par la totalité de l’évolution immatérielle et matérielle de l’être au travers de ses différents plans d’évolution ou d’involution de la conscience. Elle influence notre subconscient ou supra conscient. Ces blessures que vous analyser avec justesse, sont à mon sens des blessures mentales dont le ressentir façonne notre comportement psychique d’abord d’une manière ressentis puis au fur des ans profondément incruster dans la conscience d’être d’ ici et de maintenant, au risque de perduré dans les temps. Merci pour vos conseils, le lâcher prise est la seule voie pour sortir de l’illusion individuelle et collective.

  6. Cet article est vraiment et curieusement proche du livre de Lise bourbeau
    les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même.
    Mais très bel article très bien écrit et décrit !
    Merci
    Lisa

  7. Bonjour,
    Ce thème est très intéressant, merci de l’avoir abordé avec tant de simplicité.
    Je me reconnais dans plusieurs descriptions de ce texte mais pas à 100% dans l’une d’elle. Compliqué alors d’identifier la ou les blessures. Un conseil pour creuser plus loin?
    Avec mes remerciements.

  8. Bonjours j’ai bien lue à trois reprise les 5 blessure ,je vient de prendre conscience que chaque histoire est propre à soie mes dur vas être le chemin je retrouve dans chaqu’une de ces 5 situation
    Avez-vous un conseil?

  9. Je suis tomber par hasard sur cet article, car je cherchais un renseignement par rapport àmon enfance, du moins une explication que j’ai du mal à trouver mais que je devine en lisant plusieurs articles. Moi, je suis la blessure du rejet, beau-père me détestant par rapport à mes origines, il a tout fait pour me rejeter jusqu’à être mon bourreau, en plus naissance issue d’un viol, c’est ce qu’on m’a toujours dit et abusé à l’âge de 8 ans par un inconnu.. Et il y a encore que je dis pas…
    Vivre avec toutes ces blessures, c’est pas facile mais j’ai décidé de faire un métier en rapport car j’ai ce besoin de me rendre utile pour exister et je compense mes manque en faisant de la photo, écrivant…
    Par contre,il est vrai que j’accepte qu’on rejette quelqu’un, ça me met en colère. Le fait d’être rejeter enfant est resté en moi pour toujours, je pense…

  10. Bonjour
    je suis très marquée par la blessure du rejet. J’ai plus de 55 ans et je me rend compte que plus ça va et plus je me sens rejetée. Du coup, je m’isole de plus en plus pour ne pas avoir à revivre cela. Je suis constamment face à ce problème. Je ne profite de rien car je ne me sens pas aimée, pas respectée et ce en commençant par les personnes les plus importantes comme ma mère, ma fille. J’ai perdu mon père jeune et ma mère n’a pas été une alliée. Peu de contact avec mon frère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 habitudes qui révèlent que vous avez des tendances auto-destructrices.

Je ne suis pas un être religieux, je suis un être spirituel