25 choses que vous faites à l’âge adulte lorsque vous avez subi une violence psychologique durant l’enfance

de | 20 juin 2017
violence psychologique

25 choses que vous faites à l’âge adulte lorsque vous avez subi une violence psychologique durant l’enfance

Image crédit : shutterstock

25 choses que vous faites à l’âge adulte lorsque vous avez subi une violence psychologique durant l’enfance

Notre enfance reste gravée dans notre mémoire pour toujours, et pour ceux d’entre nous qui ont été brutalisés sur le plan émotionnel en grandissant, cela pourrait s’avérer être un cauchemar. La violence émotive peut laisser des cicatrices durables dont certaines personnes ne se remettent jamais. Cela peut même conduire à des problèmes de santé mentale et relationnelle.

Voici 25 choses que les adultes font quand ils ont été soumis à des violences psychologiques pendant l’enfance.

1. Ils n’arrivent pas à supporter les conflits. Leur réaction de ‘combat ou fuite’ est immédiatement déclenchée par des bruits soudains ou forts, des cris ou essentiellement par une forme d’agression apparente.

2. Ils ont du mal à accepter des compliments parce qu’enfants, les gens parlaient seulement de leurs erreurs et de leurs défauts.

3. Ils mettent tout en oeuvre pour se surpasser personnellement et professionnellement.

4. Ils croient faire tout de travers, peu importe ce que les autres disent.

5. Ils s’excusent tout le temps en raison du sentiment persistant qu’ils sont responsables de quelque chose.

6. Ils s’isolent et utilisent leur maison comme un lieu sûr.

7. Ils ne font confiance à personne, et laissent rarement les autres pénétrer dans leur espace personnel.

8. Ils sont indécis parce qu’ils ont l’impression que tout ce qu’ils choisissent ne sera pas assez bien. Cela leur fait peur d’être parent.

9. Ils ont du mal à être eux-mêmes parce qu’ils ne diront jamais rien qui conviendra à tout le monde. Quelles que soient les circonstances, ils restent neutres.

10. Ils sont tellement sur la défensive qu’ils semblent froids ou négatifs. Ce qui leur fait obstacle.

11. Ils n’aiment pas se contenter de l’amour, et croient toujours qu’il n’est jamais inconditionnel.

12. Ils tenteront de plaire à tous ceux qui représentent une figure d’autorité.

13. Ils ressentent le besoin d’expliquer en détails tout ce qu’ils font, et ont du mal à dire non aux autres.

14. Ils ne demandent pas d’aide, car ils croient que quelque chose leur sera demandé en retour. À cause de cela, ils ont du mal à trouver un meilleur ami.

15. Ils sont atteints de paranoïa et souffrent de troubles de l’attachement et ont des problèmes pour créer un lien. Cela entraîne de nombreuses difficultés dans les relations.

16. Ils sont trop timides et n’ont quasiment jamais la parole.

17. Ils cachent le « mauvais » côté de leur personnalité à tout le monde.

18. Ils ne penseront jamais être assez bons ou assez intelligents. Peu importe ce qu’ils accomplissent, cela ne les empêchera pas d’avoir des pensées négatives en tête.

19. Ils ont du mal à accepter qu’il y ait des gens qui les aiment sincèrement et qui veuillent prendre soin d’eux.

20. Ils n’arrivent pas à établir un contact visuel parce que cela les effraie.

21. Ils ont du mal à communiquer leurs sentiments – ce qui a tendance à faire augmenter leur degré d’anxiété et de dépression.

22. Ils cherchent rarement à se venger, et ne peuvent exclure certaines personnes de leur vie qu’en obtenant une aide professionnelle.

23. Ils se blâmeront pour absolument chaque chose qui arrive.

24. Ils ont du mal à savoir qui ils sont vraiment, et quelles sont leurs véritables croyances.

25. Ils ont en eux une énorme colère, et cela peut les pousser à se lâcher sur les réseaux sociaux en ligne où ils peuvent se cacher derrière un écran.

L’abus émotionnel est terrible à porter, et beaucoup de gens ne réalisent pas que cela peut affecter tous les aspects de leur vie. C’est une lutte à surmonter, qu’il est important de ne jamais abandonner.

Pour vous faire aider : Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance en Danger (SNATED)  Appelez le 119

Après 25 choses que vous faites à l’âge adulte lorsque vous avez subi une violence psychologique durant l’enfance voir aussi:

5 réflexions au sujet de « 25 choses que vous faites à l’âge adulte lorsque vous avez subi une violence psychologique durant l’enfance »

  1. karlyn

    Bonjour,
    j’ai vécu je pense pas mal de choses qui m »ont fait souffrir pendant ma jeunesse. Je dis je pense, car j’étais jeune et j’ai comme obstrué certaines choses, pas tout mais pas mal de choses.
    Je m’excuse beaucoup trop, j’ai du mal à être moi devant les gens. Je cherchais toujours pourquoi je m’excusais et maintenant j’ai encore plus de réponse.
    Merci pour cet article il permet de comprendre.

    Répondre
  2. Gaëlle Warnon

    Ce texte et tout à fait juste =)
    je suis née d’une mère qui ne voulait pas d’enfant et qui a cherché à me faire partir de son ventre à tout prix. Ma vie était un triste reflet de ces moments jusqu’au moment où j’ai commencé à prendre conscience de tout ça.
    Pas plus tard qu’hier soir, suite à un événement de nouveau abusif de ma propriétaire, j’ ai pris conscience que je ne connaissais et agissais que dans le sens mes devoirs et pas mes droits.
    J’ai parlé avec mon âme et la phrase qui est venue c’est « j’ai droit à un place dans la vie comme tout le monde, je fais partie du Tout comme tout le monde, j’ai droit au bonheur » J’ai ressenti l’amour en moi monter et j’ai vite travaillé la croyance ancrée que je n’avais pas droit à tout ça <3
    Si je partage tout cela, c'est pour que toutes les personnes comme moi, qui ont été sous la coupe, ici dans mon cas , des pervers narcissiques (ma mère et mon ex-mari) sache qu'à partir du moment où on va recherché cet enfant en nous et qu'on le guérit de tous ces abus, tout devient possible, une vie heureuse devient possible <3
    Seulement, il n'y a que nous qui pouvons nous guérir, nous pouvons juste aller chercher de l'aide pour parcourir ce chemin <3

    Répondre
  3. actiwish

    C’est exactement ça, je suis dans une situation intenable en ce moment. J’ai eu un problème de santé qui m’a totalement isolé durant la majeur partie de ma vingtaine. Ma famille n’était également pas présente ainsi que les amis, donc pas d’entourage.

    Mon orientation professionnelle a été choisie en fonction de cet été d’esprit à l’époque, le métier ne me plait pas du tout. à 34 ans j’ai l’impression de ne plus pouvoir faire parti de ce monde. en ce moment la maladie refait surface, je me sens moins d’attaque à effectuer une reconversion par manque de confiance. surtout que j’ai changé de région car j’avais enfin trouvé un CDI qui au final s’est mal passé, ils m’ont viré pendant la période d’essai car pu de ressources financières et humaines pour me former à leur métier et en + ils m’avaient vendu un poste qui n’était pas du tout ce que c’était en réalité. parfois je m’imagine comment quitter ce monde, …

    Répondre
  4. patrice ravel

    je me reconnais dans certaine choses effectivement j’ai connu des difficultés émotionnelles étant jeune,
    et je veux bien croire que certaine de mes réactions se rapproche de ce que je viens de lire!!!
    Je comprends mieux mon fonctionnement et ma fuite devant mon divorce difficile! je suspecte mon ex d’être Narcissique Perverse
    et je n’arrive pas à me défendre je comprends mieux pourquoi maintenant!!!
    mais comment faire????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *