Pédaler pendant 1 heure sur ce vélo alimente votre maison en énergie pour 24 heures !

de | 19 novembre 2015

vélo

Photo credit: National Geographic

Pédaler pendant 1 heure sur ce vélo alimente votre maison en énergie pour 24 heures!

3 milliards de personnes, soit un peu moins de la moitié de la population mondiale, n’a pas accès à l’électricité. Les énergies renouvelables ont apporté de l’énergie à de plus en plus de gens, mais les capacités sont encore limitées. Aujourd’hui, Manoj Bhargava, fondateur de cet appareil hybride électrique gratuit, partage son invention avec le monde entier.

« Tout nécessite de l’énergie. L’Énergie est le grand facteur d’égalisation, » déclare Bhargava, c’est pourquoi il a créé ce vélo, afin d’aider la moitié du monde qui n’a pas accès à l’énergie ou très peu.

Quand quelqu’un pédale, l’action entraîne un volant d’inertie, qui entraîne un générateur et recharge une batterie. Cela signifie que pédaler pendant une heure permet d’alimenter un ménage en énergie pendant 24 heures.

Avoir accès à une énergie propre et gratuite permettra aux communautés frappées par la pauvreté non seulement d’éclairer leurs maisons, mais également de se connecter à Internet et de recevoir une meilleure éducation. Souvent, les gens restent pauvres à causes de ces désavantages. C’est pour cette raison que Manoj prévoit de distribuer 10 000 de ces vélos en Inde l’année prochaine.

Dans les pays développés, il pourrait également être utilisé pour réduire les coûts d’énergie et lutter contre l’obésité.

C’est également une façon propre de générer de l’énergie. Comme Bhargava le dit lui-même, si la moitié du monde utilisait un vélo électrique gratuit, la moitié du monde utiliserait une énergie respectueuse de l’environnement.

Qu’en pensez-vous ?

Aimeriez-vous pédaler une heure par jour pour alimenter votre maison pour la journée ?

Regardez la vidéo pour voir comment cela fonctionne:


Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Pour stocker l’énergie:

La batterie domestique de Tesla

Les livraisons débuteront début 2016

Stockage d’énergie pour un habitat durable

Le Powerwall est une batterie destinée à un usage domestique. Elle se recharge en utilisant l’électricité produite par des panneaux solaires ou lorsque les tarifs sont les plus bas, et fournit de l’énergie au sein de votre maison pendant la soirée. Cela signifie également que votre foyer ne sera pas affecté par d’éventuelles pannes de courant, puisque vous disposerez d’une alimentation électrique de réserve. Automatique, compacte et simple à installer, le Powerwall vous permet de ne pas dépendre du réseau électrique, et vous garantit la sécurité d’une réserve d’énergie en cas d’urgence.


Lancement du Powerwall Tesla à Los Angeles le 30 avril 2015
Demande le matin
MAXIMUM
DE PRODUCTION
D’ENERGIE
SOLAIRE
Demande le soir

De l’énergie solaire de jour comme de nuit

En moyenne, un foyer utilise plus d’électricité le matin et le soir qu’en journée, lorsque l’énergie solaire est à son maximum. Sans batterie domestique, l’excédent d’énergie solaire est souvent revendu aux fournisseurs d’électricité et racheté dans la soirée. Ce décalage amplifie les besoins en moyens de production, ce qui augmente également les émissions de CO2. Le Powerwall permet de combler l’écart entre la demande et la production d’énergie renouvelable, en délivrant votre énergie photovoltaïque lorsque vous en avez besoin.

Évitez de payer en heures pleines Les fournisseurs d’énergie pratiquent généralement des tarifs plus élevés pendant les heures pleines en soirée que pendant la nuit, lorsque la demande est plus faible. Le Powerwall peut vous permettre de réduire votre facture énergétique, en stockant l’électricité pendant les heures creuses, et en alimentant votre foyer pendant les heures pleines.

Source : news.nationalgeographic.com

76 réflexions au sujet de « Pédaler pendant 1 heure sur ce vélo alimente votre maison en énergie pour 24 heures ! »

    1. Tatibouët virginie

      Ho oui je veux pédaler pendant 1 h pour de l’énergie !!! Où peut-on se procurer se vélo ? merci

      Répondre
  1. Laurence Lallemand

    Oui, je pédalerai 1 h par jour avec plaisir; pour faire des économies et pour l’environnement…

    Répondre
  2. Eugène Victor

    Bonjour,

    Je vous laisse juger ma propre déception par ce genre d’utopie :

    http://www.survivre-au-systeme.fr/coin-technique/v%C3%A9lo-g%C3%A9n%C3%A9rateur-%C3%A9lectrique/

    Avec ma femme et mes trois enfants, nous vivons en quête d’autonomie, démarrer des ampoules avec un vélo générateur est largement possible.
    Dans toutes les vidéos de « vélo génarateur » vous voyez les bonhommes pédaler 2 mn (et encore), la réalité est BIEN plus dure…

    Stocker l’énergie ça c’est TRES DIFFICILE, voir sur-humain.

    Bien à vous.

    Répondre
    1. Beast !

      Bonjour,
      Je suis étudiant et le fait est que nous ne savons pas stocker l’énergie.

      Nous savons créer de l’ectriciter mais pas la stocker, sachant que l’électricité au sens large correspond au déplacement des électrons dans une boucle dans laquelle nous pouvons appliquer la loi d’Ohm.

      Cordialement

      Répondre
      1. grosforestier

        Bonjour, il est parfaitement possible de stocker l’électricité (autrement qu’en « petite » quantité dans une pile ou batterie) : un barrage par exemple n’est rein d’autre qu’une vaste réserve électrique, un stock. Et si on pompe de l’eau au solaire ou vent et qu’on la remonte = on stocke.

        On peut aussi utiliser le vent ou le solaire pour produire de l’électricité qui permet de comprimer de l’air ou compresser un ressort qui sont détendus ensuite en cas de besoin pour . Simplement, l’électricité est stockée sous une forme intermédiaire potentielle. OK le rendement au final est moisi, mais on a stocké…

        Sinon, pédaler 1h pour alimenter une maison 24h est une vaste foutaise 😉

        Répondre
        1. louis.als

          Sinon, pédaler 1h pour alimenter une maison 24h est une vaste foutaise

          merci ,

          c’est possible dans une » maison » qu il n’a qu’un éclairage minimum quelques heures par nuit et rien d’autre.
          mais certainement pas dans une maison avec télé, plaque électrique , congélateur ….

          Répondre
      2. georges

        Cela fait plus d’un siècle que l’on sait stocker de l’électricité dans des batteries!

        Répondre
        1. Regine

          Sauf qu’il faudrait des batteries gigantesques pour stocker l’énergie nécessaire à une maison pendant 24h …

          Répondre
          1. Frederic

            L utilisation de l energie electrique est un luxe . En fait le stockage neccessaire a l alimentation d une maison est proportionel a l usage que l on compte en faire . ainsi sur mon bateau un panneausolaire 35watt et une batterie de voiture suffisent a assurer le quotidien jour et nuit . eclairage confort et securite alimentation pc et electronique bord bien sur pas la machine a laver le seche linge et autre a partir de la je fonctionne tres bien avec un parc batterie restreint et un investissement reduit

    2. Marco

      Voir la video de votre construction, il me semble que cette construction n’est pas tres efficace:
      – la transmission entre la roue du velo et l’alternateur provoque surement beaucoup de pertes d’energie mechanique.
      – un alternateur a 23A sur court-circuit (dont c’est quasiment le cas quand on le branche directement sur une batterie vide) a une immense resistance mechanique. ca devrait etre la raison pricipale pourquoi c’etait tellement dur de pedaler. ces alternateurs sont construit pour etre bouge par un moteur de voiture pas par un etre humain.
      -> avec quelques calculations electrotechniques on pourrait trouver une disposition du systeme raisonnable (dit ‘pedalable’) et une idee de combien de temps il faut pedaler pour quel energie (energie = puissance x temps) .
      -> remplacer l’alternateur de voiture par un generateur adapté et trouver un meilleur systeme de transmission (par example connecter l’axe de l’alternateur directement avec le moyeu.
      -> utiliser un volant d’inertie pour faire plus confortable de pedaler longtemps
      -> utiliser une siege ergonomique mais plutot dur pour eviter des pertes d’energie par la suspension du fauteuil
      -> et meme ajouter une petite electronique pour optimiser le chargement de batterie.
      et voilà, ca ressemblait a la machine de monsieur Bhargava!

      Répondre
    3. Landry

      C’est vrai qu’avec un montage ordinaire il peut être très difficile de produire et d’emmagasiner de l’énergie, cependant, j’ai déjà vu des ingénieurs fabriquer un vélo entrainé par un système de chaine électrique directement relié au pédale de ce vélo qui permettait a quelqu’un d’avancer a plus de 60 km/h presque sans effort. Aucune batterie ne fessait partie du système. Il était complètement alimenté par le cycliste.

      Je pense qui si les ingénieurs qui ont fabriqués ce vélo on réussi un exploit similaire il est très probable que ce soit possible. Inversement, si le système nous demande trop d’effort et que nous somme épuisés après 5 minutes je ne vois même pas comment ce produit pourrait voir le jour…

      Répondre
      1. Otto

        60km/h , sans assistance electrique… C’est un peu comme le mythe du moteur à eau. Supercherie !

        Répondre
    4. Elise

      Peut-être la nouvelle batterie murale de Tesla motors pourrait aider le stockage, qui est par ailleurs déjà plutôt intelligent!

      Répondre
  3. horcholle

    bonjour , pourquoi ne pas entrainer ce system avec un moteur ? a partir de l’énergie restitué il serait auto alimenté ? il faudrait juste lancer le volant d’inertie pour lancer le mouvement perpétuel ? me trompes-je ? cordialement .

    Répondre
    1. clmdprv

      Malheureusement oui, si c’était si simple on serait loin de notre crise énergétique actuelle.

      Répondre
    2. Pablito

      L’effet Joules rend ceci impossible. Vous pensez bien que si c’était si simple on aurait pas de problème d’énergie aujourd’hui

      Répondre
    3. Beast !

      Un moteur à un rendement de 60 %, disons 75% pour les haut rendement.
      Si on utilise un moteur de 1kv utile on aura 750v efficace, puis en alimentant le second moteur on obtient 562,5 v efficace en sortie du second moteur qui viendrai alimenter le premier…
      L’énergie perpétuel est une utopie, limité les fortement et augmenter le rendement sont faisable mais nous ne pourrons pas avoir un rendement supérieur à 1.

      En espérant avoir répondu à ton interrogation.

      Répondre
    4. Julien

      le mouvement perpétuel est physiquement impossible (premier principe de la thermodynamique)

      Répondre
    5. Chris

      Le mouvement perpétuel n existe pas tu perd en friction chaleur usure et sinon tu penses bien que cela serai facile

      Répondre
      1. louis.als

        les énergies libres seraient évidement connu si elle étaient au point.
        aujourd’hui chaque chercheur ou même bricoleur indépendant peut mettre sa découverte a l’épreuve sur le net.
        Connaissez vous des maisons passivent qui ne coutent pas plus chères que ce qu’elle produiront?

        Répondre
    6. Marco

      malheureusement le perpetuum mobile n’existe pas…
      quand on pedale, c’est l’energie de l’homme qui se transforme en energie electrique.
      quand on remplace l’homme par un moteur on y met de l’energie electrique pour transformer en energie electrique.
      comme chaque systeme mechanique a des pertes on met toujours plus d’energie que on en sort.
      🙁

      Répondre
    7. Guillaume

      L’énergie nécessaire pour faire tourner la roue est plus importante que l’énergie produite en sortie de ce système.

      La friction, les courants de foucaults, la perte d’énergie par effet joule ou par rayonnement électromagnétique, la gravité….etc. lutteraient contre la rotation du système qui finirait par s’arrêter.

      Répondre
    8. Landry

      Malheureusement, l’énergie perpétuel n’existe pas… Il y a toujours une perte d’énergie a quelque part(Frotement avec la chaine, l’air la résistance de l’alternateur, etc…). Si on installait un moteur, alimenté par le générateur, pour faire tourner le générateur, il devrait fournir plus d’énergie qu’il en produit donc il finirait par s’arrêter et en plus on ne retirerait aucun énergie du système.

      Répondre
    9. Vincent

      Le mouvement perpetuel est impossible, simplement à cause de l’inefficacité des composante. Un moteur electrique est très efficace en soit, disons 90%, mais juste ça n’est pas suffisant pour regenerer la même energie qui lui faut pour être alimenté.
      Pour l’idée du vélo dans l’article. Ce système est suffisant pour de l’eclairage d’ampoule DEL. Si j’ai bien compris le video, on parle de 200W environ … Donc oui pour un bâtiment très peu energetique, mais on oublie ça pour une maison de France ou du Québec!

      Répondre
  4. DHERMENT

    BONJOUR, je n’ais pas pu mettre les sous titres en français , je suis intéressais par ce produit comment peux t’on se le procurer

    Répondre
    1. ferrand

      bonjour ce système fonctionne mais il ne produit que 120 watts, c’est très faible c’est comme 1m² de panneaux solaire, c’est donc stupide d’acheter cet équipement pour alimenter une maison, pour recharger un pc ou regarder la TV, a la limite, et pour se muscler c’est impeccable, mais ne prenez pas les gens pour des imbéciles 12 v avec 10 A (voir vidéo) cela fait 120 w et pas plus !

      Répondre
  5. Colin

    Héhéhé. Non.
    Un cycliste, pendant une heure, ça peut sortir de 100Wh à 400Wh pour les mieux entraînés (au delà, on les soupçonne de dopage). Admettons 400Wh, monsieur pédale une heure et se tape une bonne suée. Maintenant la consommation de sa maison ne peut pas dépasser 400Wh sur la journée. 400Wh divisé par 24 heures ça fait 16,66 Wh, soit une à quatre ampoules basse conso.

    La dure réalité : https://www.youtube.com/watch?v=S4O5voOCqAQ

    Répondre
  6. Aurelie

    Génial !! C’est vraiment que je me pose la question de la batterie de stockage d’énergie, mais j’adore l’idée. Ça colle bien avec mon projet de jardin autonome…
    Ou est-ce qu’on signe 😉?

    Répondre
    1. Vincent

      Un panneauxsolaire de 100w serait beaucoup plus intéressant pour votre projet, plus efficace et probablement moin cher que ce vélo…

      Répondre
      1. georges

        Un panneau solaire quand il n’y a pas de soleil donne 0w tandis qu’un cycliste peut fournir 100w pendant une heure cela peut suffire pour de l’éclairage LED avec une batterie adaptée , d’autre part cela permet d’avoir une bonne forme physique, rien n’empêche de faire autre chose en même temps.

        Répondre
    2. Jack

      Bonjour, je pense depuis quelque temps à connecter un alternateur sur un vélo elliptique (plus sympa que le pédalage assis, on en trouve plein d’occasion pas cher) pour alimenter ma yourt en hivers mais je n’ai pas les compétences en électronique, est-ce que quelqu’un a déjà essayé ça ? merci

      Répondre
  7. MANDIRAC

    Pour stocker l’électricité, il faut des batteries, et ensuite, on la restitue à travers un onduleur qui transforme le courant continu, en courant alternatif. C’est ce que nous faisons également avec les panneaux solaires.

    Répondre
  8. gwadess

    Hello, c’est bien mais quel prix ? On a ni site ni coordonnées de contact pour pouvoir le/les contacter pas seulement pour pretendre acheter ce velo mais ne serait ce que envisager de les encourager voir contribuer a developper ce velo. Ce serait bien que chaque fois qu’il y ait une annonce de ce genre on ait au moins les infos plus completes a commencer par site et comment contacter au lieux qu’on se paluche indefiniement le labyrinthe de google majoritairement en anglais

    Répondre
    1. georges

      A tout hasard je vous signale qu’il existe ici des vélos électriques réversibles qui peuvent fonctionner en générateurs avec un support pour soulever la roue arrière. Cela coûte dans les 1500 à 2000 €

      Répondre
    1. Jack

      Bonjour, pour t’affranchir du réseau EDF tu peux déjà choisir un distributeur qui ne vend que de l’énergie renouvelable (pas de nucléaire ni gasoil ni charbon). ENERCOOP, Planète Oui, etc …

      Répondre
  9. Fabien

    Le problème c’est que bien souvent, les zones du monde où il n’y a pas d’électricité, il n’y a pas grand chose à manger. Pour créer de l’énergie sur ce vélo, il faut de l’énergie dans le corps humain. Mais c’est vrai que l’idée est juste géniale, dans les pays développés, on ferai une pierre deux coups ^^

    Répondre
    1. clothide

      la nature donne suffisamment de nourriture pourquoi faire cuire, ou transformer utilisons ce qui est….

      Répondre
  10. Kathryn

    Oui, j’aimerais bien avoir un vélo comme cela: de l’électricité ET de l’exercice! (Mais, j’imagine que, bien que ça fournit assez d’énergie pour 24 heures dans le tiers monde, dans les pays où on consomme beaucoup plus d’énergie pour faire des tâches qu’on fait à la main dans les pays plus pauvres–nous aurions besoin de pédaler plus. Ça pourrait quand même réduire la quantité d’énergie qu’on achète.

    Répondre
    1. nelly

      Vous n’êtes pas nécessairement le seul à pouvoir pédaler dans la maison …et pour ce qui est de l’input= output de l’énergie dans votre corps : nous sommes bien entendu une machine à mauvais rendement, mais l’énergie passée dans les salles de sport pourrait au moins servir à vous éclairer (même si ce n’est que partiellement) 🙂

      Répondre
      1. Jack

        Bonne idée ! peut être que si on récupérai l’énergie de toutes les salles de sport de France on pourrait alimenter une petite ville. A étudier …

        Répondre
  11. Bullshit'O'meter

    Faut vraiment rappeler aux gens les lois de la thermodynamique? On ne peut pas créer plus d’énergie que celle investis dans un système. Même en pédalant de toutes vos forces en étant un athlète olympique, vous n’arriverez même pas à faire marcher un toaster avec ce genre d’appareil.

    Répondre
  12. nicolad

    Et ben nikola TELSA dans tout ça ???
    On en parle pas de lui et de c est découverte !!!
    Toujours l industrie qui gère le monde et le fric

    Répondre
    1. Alex

      Il y a un différence entre énergie libre et énergie gratuite… Quand Tesla parlait d’énergie libre « free energy », c’était en référence à la transmission sans fils du courant… Sinon les lois de la thermodynamique viennent rapidement briser vos beaux petits rêves :(…

      L’Énergie du futur c’est le Thorium et les réacteurs nucléaire de 4ème génération au sel fondu… Faites une petite recherche sur internet pour voir.

      Répondre
  13. JPgaul

    J’ai une idée géniale: équiper toutes les prisons de France de ce type de machine et faire pédaler les détenus, au lieu de les entretenir à rien faire au moins ils produiraient l’énergie électrique dont on a besoin…………MdR

    Répondre
    1. Jack

      Sais-tu que la plupart des détenus travaillent, les établissements pénitentiaires ont des contrats avec des entreprises. C’est très rentable pour elles d’ailleurs car les ouvriers ont des salaires minables.

      Répondre
  14. Mitch

    On réinvente la dynamo, c’est super!!! Le tout est de récupérer un mouvement. Marée, Fleuve, Vent, Animaux… A la limite, on pourrait compresser ou étirer un grand ressort pour « stocker » l’énergie créée, qui se reprendrait sa forme initiale. Voyons grand, un truc genre 5 m de long ou plus.

    Répondre
  15. nicolas bersier

    oui c’est possible à condition de débrancher le frigo et le congélateur, ne pas allumer la télé ni l’ordinateur, ce couper le chauffage, de se laver et faire la vaisselle à l’eau froide et de vivre dans des habits crasseux. l’humanité a déjà connu ça…..dans les cavernes

    Répondre
    1. Jack

      Si on ne repense pas nos modes de vie, dans quelques décennies le bouleversement climatique et ses catastrophes à répétition va nous obliger à survivre comme au temps des cavernes et peut être même en pire !

      Répondre
  16. Amin

    La consommation du métabolisme d’un être humain est voisine de 1’300 kilocalories par jour.
    La nourriture d’un individu « normal » lui apporte autour de 2’000 kilocalories par jour.
    La partie « utile » de son alimentation est la différence, soit 700 kilocalories par jour.
    Supposons, un instant que toute cette énergie puisse être convertie en travail mécanique, à raison de 4,18 Joule par calorie, cela mènerait à 2’926’000 Joules, qui, divisés par 3’600’000 Joules par kWh ne donneraient que 0,812 kWh par jour . En fait, ce n’est que la nourriture, exprimée en kWh, qui peut être consommée pour travailler, ou pédaler.
    L’être humain ne peut convertir que 20% de ça en énergie mécanique et, si, la conversion en électricité se faisait avec un rendement de 90%, on ne pourrait obtenir que 0.146 kWh d’électricité par jour… soit pas grand chose !
    Pour produire plus d’électricité chaque jour, il faudrait manger plus et donc… produire la nourriture excédentaire dont on aurait besoin (avec l’énergie que cela nécessite), sans compter qu’il faudrait s’arrêter de travailler pour produire cette électricité.
    Ce n’est pas pour rien que la machine a supplanté l’Homme.
    Ne perdez pas votre temps en admiration avec ce genre de trucs.

    Répondre
  17. BikePower

    Hello à toutes et à tous,
    Désolé de vous décevoir, mais si cela pouvait marcher, je peux vous assurer que cela ferait LONGTEMPS que ça existerait !
    Malheureusement, les lois de la physique étant ce qu’elles sont, et la puissance humaine terriblement limitée, ce type de dispositif ne vous emmènera pas bien loin… 250 Wh au bout d’une heure pour les plus costauds et les plus entrainés… c’est à dire franchement peanuts…
    Oui, c’est décevant mais c’est comme ça…
    La plus efficace des « BiciMachines » existe déjà, et elle s’appelle… le vélo !
    Pour le reste on peut imaginer faire quelques trucs rigolos, des mixeurs, des machines à laver le linge (limite), des chargeurs de mobile phone… mais ça n’ira jamais beaucoup plus loin, sauf si vous êtes nombreux et prêts à pédaler longtemps…
    On a par exemple des dispositifs à 10 cyclistes développant ~1Kwh pour du cinéma ambulant autonome… et les cyclistes ne font en général pas tout le film sur la selle, ils se relaient…
    En conclusion :
    Commencez par faire le plus d’économies d’énergie possible : c’est le plus facile !
    Ensuite faites le maximum de trajets à vélo !
    Ce sera déjà pas mal et vous aurez fait votre part, vous savez, la part du Colibris !
    Amitiés

    Répondre
  18. Lima A Foxtrot

    Je suis informaticien et marin. Je vis sur mon voilier équipé de 4 panneaux solaire @ 220W et une éolienne D400 et de 6 batteries AGM de 220A. La problématique de ces systèmes (générateur+accumulateur) est celle de stocker et de maintenir l’énergie (la charge) sous batteries. Si vous voulez optimiser et faire durer (vie) des batteries (et ce pour toutes les sortes de batteries) il s’agit de maintenir sa charge au delà d’un seuil. Oui, certaine batterie de type Lithium permettre une décharge complète. Par contre, le temps et l’énergie nécessaire pour recharger celle-ci sera plus longue – et les batteries ont perdu en durée de vie (cycle).

    Outre cet état concret et réel des batteries, son vélo prend beaucoup d’espace, contient beaucoup de mécanique (bris potentiel et donc pas de possibilité de générer électricité) contient de l’électronique dont un alternateur ayant une certaine fragilité et faible durée de vie (5-8ans).

    Que vous soyez riche, pauvre ou extrêment pauvre, le rapport « temps versus économie » ou « temps versus profit » n’est pas suffisament appréciable pour ce système. En effet, pour le même prix, un système panneau solaire+petite éolienne, je n’aurai aucun temps à y consacrer/dépenser pour générer électricité, je pourrais donc travailler et gagner un revenu et EN PLUS, la nuit, par le vent et l’éolienne, mes batteries seront maintenus.

    Je pourrai ainsi avoir du temps pour faire du vélo à l’EXTÉRIEUR et me divertir – plutot que rester sur place, pcq obligé de…

    Voilà.

    Répondre
  19. nino

    Le mouvement perpétuel n’existe pas vous disiez ??

    https://youtube.com/watch?v=287qd4uI7-E
    (PERPETUAL MOTION MACHINES)

    Et sauf que là ce n’est pas la même chose que un mouvement perpétuel dans le vide (comme les astres dans l’espace), ici le mouvement est généré par la force de la gravité.

    Répondre
    1. Michel PLANTIER

      Faites l’expérience chez vous et vous verrez que ça ne marche pas. En vidéo, tous les trucages sont possibles. Ceux qui ont essayé de siphonner un réservoir savent bien qu’avec une sortie plus haute que le niveau du réservoir le flux s’inverse et le liquide revient au réservoir par le tuyau.

      Répondre
  20. nino

    (et comme beaucoup et qui l’on fait remarquer), moi non plus je ne vois pas cet équipement pour un usage de tout les jours; je vois ça plutôt comme un luxe qu’on pourrait se payer pour utilisation en cas d’urgence comme pour faire fonctionner quelques équipements ..

    Répondre
  21. Michel PLANTIER

    Un humain normalement constitué ayant une puissance musculaire de l’ordre de 200 W, en une heure, il produira 0,2 kWh. Pour tenir avec ça sur 24heure, il faut être extrêmement économe en énergie !

    Répondre
  22. Veller Jeff

    Je sais que : un bon sportif sur un vélo peut en pédalant produire 400 watts ( un champion du tour de France peut être plus de 500 watts mais pas pendant 24 heures sans arrêt ) . Donc prenons quand même 500 w × 20 h ça fait 10 000 w . Même avec une très bonne conversion pedalage/électricité puis un très bon stockage dans la batterie puis une très bonne transformation tension continue batterie/220 volts alternatif domestique : il n’y a pas assez d’énergie pour l’électroménager de nos maisons . Un petit peu d’éclairage, recharger un portable , un peu de musique mais pas à fond ni pendant longtemps !

    Répondre
  23. cbandiera

    un cycliste moyen developpe 200 watts
    un champion 400 watts
    donc en une heure 200 wattheures soit 0.2 Kwh
    une ampoule basse conso a besoin de 40 watts
    donc en pedalant 1 heure a fait une ampoule durant 5 heures
    dans un appart ya bien 4 ampoules ! ca fait donc , eclairage de la maison sur 1 heure
    le frigidaire cest 1000 watts heures jour
    avec cette utopie carnotv doit se retourner

    Répondre
  24. Thierry

    Perso, je me dis que chaque kw généré par une énergie propre ou à la force du mollet ou que sais-je encore, c’est un kw de moins consommé d’une source nucléaire ou autre. L’important n’est-il pas là ?

    Chez moi, j’aimerais bien installer des panneaux solaires. Mais c’est encore un peu cher par ici (en Suisse). Ensuite, je voudrais installer une éolienne (même si c’est interdit dans ma région) et pis, si je peux produire encore un peu à la force du mollet, ça me va. Si je ne couvre que 20 % de ma propre consommation, c’est déjà ça. Non ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *