8 signes que votre ego est hors de contrôle et comment l’apprivoiser

de | 30 décembre 2015

 Afficher l'image d'origine

8 signes que votre ego est hors de contrôle et comment l’apprivoiser

L’Ascension est l’expansion de la conscience, et l’ego, s’il prend le dessus, contraindra cette expansion.

Quand peut-on dire que l’Ego a pris le dessus ? Il existe des signes. Nous nous mettons à juger les autres, nous pensons qu’ils ont tort, nous devenons la victime de quelqu’un, on nous fait du mal et, nous en faisons aux autres.

L’ego est un corps nécessaire à l’existence sur Terre. Cet article ne traite pas de comment «s’en débarrasser», «le tuer » ou quoi que ce soit de ce genre. Mais il traite de comment ne pas le laisser prendre le dessus.
Quelques exemples de prise de contrôle par l’ego.

Récemment, un de mes amis a subi une mauvaise passe dans son voyage de découverte. Il avait le sentiment qu’il devait trouver sa propre vérité et mener les autres vers sa vérité. Les détails sont personnels, aussi je ne les dévoilerai pas. Cependant, je tiens à mentionner ce cas particulier, car c’est quelque chose que LA PLUPART D’ENTRE NOUS vivra.

Essentiellement, ce qui se passe est que nous nous retrouvons drapés de notre propre importance. Particulièrement si notre vocation est celle du leadership, de l’enseignement ou de la diffusion, comme c’est le cas de mon ami.

La vocation de diriger comme leader peut être très puissante et s’accompagne du pouvoir. Le pouvoir est la capacité de faire. La personne qui détient le pouvoir a la capacité de faire ce qu’elle veut. C’est une chose positive. Le pouvoir, dans le royaume du spirituel et de l’illumination s’accompagne d’une grande responsabilité. La responsabilité est la capacité de réagir. Ce qui revient au pouvoir.

Dans le contexte actuel de l’éveil, les gens sont avides de jouer les meneurs d’âmes. Ceci, bien sûr, est contradictoire en soi. Les personnes qui recherchent le leadership cherchent simplement au mauvais endroit. Tout le propos de l’illumination et de l’ascension est que la personne ne regarde pas en dehors d’elle-même, ne demande pas aux autres d’apporter des réponses.

Je ne dis pas qu’une personne ne devrait pas chercher la sagesse auprès de maîtres contemporains ou disparus, au contraire. Plus la personne s’expose à la sagesse des siècles passés, mieux c’est. Cependant, à la fin, elle aura besoin de se tourner vers son être intérieur et de faire l’expérience de sa complétude; il lui faudra trouver ce qui est vrai pour elle.

Mon ami a chuté, mais vraiment chuté. Il m’a contactée pour obtenir des réponses, se demandant ce qui se passait, pourquoi cela lui était arrivé. Ma réponse: regarde à l’intérieur. Reste centré sur ton cœur et fais le calme dans ton esprit.

Il se sentait mal d’avoir laissé les gens dans sa «vérité» laquelle s’était révélée n’être rien de plus qu’un brouhaha égocentrique.   Nul besoin de se sentir mal. Les gens sont tous, sans exception, des êtres divins. Si un ou plusieurs de ces êtres divins décide de suivre une autre personne sur le chemin de leur croissance spirituelle, une connexion existe bel et bien ici, tout comme les leçons à apprendre. Il n’y a pas de victimes dans la vie.

Et vous savez quoi ? La plupart des gens ne se rendraient même pas compte qu’ils sont en train de faire une erreur. La plupart des gens avancent et vivent leur vérité au mépris de celle des autres pour le restant de leur vie. Ce n’est pas le cas de mon ami.

Signes qui indiquent que l’ego est en train de prendre le dessus :


Nous affirmons que les autres ont tort :

«tu as tort à ce sujet, ça ne marche pas comme ça.»
«Non, ce n’est pas ça du tout.»
«Si tu fais ça, tu es complètement idiot.»
«NON, tu n’as pas eu une bonne vie; tu as eu une vie pourrie, une vie horrible. Une vie de souffrances. Ce n’est pas une bonne vie.»

J’ai entendu quelqu’un dire tout ça dans une conversation.

Lorsque nous affirmons que les autres ont tort, nous atrophions leur être. C’est une manière de les abattre et de les détruire. À force d’affirmer que les autres ont tort, ils en viennent à sombrer dans la dépression ou pire encore.

On est blessé…

Récemment, j’ai parcouru des milliers de kilomètres pour apprendre à mieux connaître une personne en particulier. Cette femme est quelqu’un que j’admire et pour laquelle je ressens beaucoup d’affection. Lorsque je suis arrivée là-bas, au bout de quelques heures, elle m’a tout simplement signifié qu’il n’y avait pas de place pour moi ni dans son espace, ni dans son esprit, ses pensées ou ses sentiments. C’était honnête de sa part mais la vérité fait très mal. Voilà, j’étais là, toute disposée à la recevoir. J’avais dépensé des centaines de dollars pour être là, voyagé plusieurs heures pour être là et je lui avais donné la clé de mon espace, de mes pensées et de mon cœur; et voilà ce qui m’arrive… En réalité, c’est quelqu’un que je ne connais pas vraiment.

C’est notre ego qui s’attend à être attendu, accepté, accueilli et aimé. C’est notre ego qui recherche validation, approbation et admiration. C’est notre ego qui s’attend à trouver quelque chose ici bas, chez une autre personne, quelque chose que nous devrions rechercher en nous-mêmes. Mais lorsque nous faisons ça, nous renonçons à  trop de POUVOIR.

NE DONNEZ PAS VOTRE POUVOIR et ne soyez pas si attaché à vos propres VÉRITÉS; cela vous empêche de voir celles des autres, lesquelles sont aussi justes et aussi valables. Mais ne repoussez pas les autres pour vous protéger. Nous sommes ici pour interagir, communiquer, faire l’expérience de la proximité, de l’amitié, de l’amour, de la connexion.

Tout ce qui diminue notre conscience, par l’action du jugement, nous blesse; en faisant plaisir aux autres plutôt que d’être nous-mêmes, en doutant de nous-mêmes, en disant que les autres ont tort, ou en se sentant important, etc., sont là, très probablement, les signes que l’ego prend le dessus.

Recherchez l’humilité, l’ouverture d’esprit; autorisez-vous à être vulnérable et permettez à la vie de vous enseigner comment grandir, évoluez et ascensionnez vers le niveau suivant de votre conscience. Ne devenez jamais invulnérable au point que personne ne puisse vous blesser ou vous indiquer sur quoi vous devez travailler pour grandir encore plus.

Par Inelia Benz

Traduit pas Carine – Vu sur La Presse Galactique.

8 signes que votre ego est hors de contrôle et comment l’apprivoiser :

1. Vous êtes trop catégorique dans vos jugements avec les autres

Nous portons tous des petits jugements sur nous-mêmes et les autres. C’est une caractéristique évolutive qui, lorsqu’elle est utilisée correctement, nous aide à rester en bonne compagnie et en vie. Mais lorsque vous devenez trop catégorique dans vos jugements, et même pire, cancanier, alors vous avez des problèmes avec votre ego. Votre ego démesuré essaie de vous stimuler au détriment des autres. Au lieu de cela, laissez tomber les jugements et devenez la meilleure version de vous-même.

2. Vous n’avez pas de patience.

Une personne impatiente a forcément un ego surdimensionné. Ils savent ce qu’ils veulent et ils le veulent maintenant. Souvenez-vous que parfois, vous devez juste attendre. Tout ira bien. La patience est une vertu.

3. Vous vous plaignez et débattez en permanence.

Se plaindre et débattre est très bien. C’est la façon dont nous décidons ce que nous voulons dans la vie, ce que nous voulons changer, et comment nous regroupons les gens autour des idées. Mais si vous vous contentez de critiquer les gens et de débattre sans relâche, votre ego est probablement surdimensionné. Au lieu de débattre chaque petite idée ou croyance, commencez à laisser passer les petites choses.

4. Vous êtes trop sur la défensive.

Vous avez du mal à reconnaître vos faiblesses. Nous avons tous des problèmes et des points faibles. Cela ne devrait pas être une surprise. Lorsque votre ego est surdimensionné, vous ne pouvez pas commencer à travailler sur ces choses et vous vous mettez sur la défensive dès que quelqu’un vous le fait remarquer. Au lieu de cela, écoutez attentivement ce qu’ils ont à dire pour vous améliorer…

5. Vous parlez mal de vous-même.

On pense que c’est quelque chose qu’un ego surdimensionné ne ferait jamais, mais en réalité c’est une sorte d’outil impressionnant de l’ego. Quand vous parlez mal de vous, les attentes des gens sont moins grandes. Puis, quand vous finissez par faire mieux que ce à quoi les gens s’attendent, les gens pensent que vous êtes génial ! Yes ! Mission accomplie pour l’ego surdimensionné. Mais au lieu d’essayer de diminuer vos attentes, essayez d’être honnête sur les résultats que vous vous attendez à avoir. Ou essayez de ne pas avoir d’attentes du tout.

6. Vous ne pouvez pas vous excuser.

Peu importe ce que vous faites, vous ne reconnaissez pas le mal que vous avez fait et ne dites pas que vous êtes désolé. C’est parce que l’ego surdimensionné ne veut pas être blessé. C’est probablement l’habitude la plus difficile à changer et de loin. Tout ce que vous pouvez faire pour que cela change, est de présenter vos excuses lorsque c’est nécessaire.

votre ego

7. Vous vous comparez en vous croyant supérieur aux autres

Se comparer est quelque chose que tout le monde fait. Peu importe la classe sociale, à un moment ou à un autre, on se retrouve à faire des comparaisons, presque instinctivement. Pourtant, si comparer des peintures ou des aliments avant de procéder à un achat s’avère la plupart du temps judicieux, se comparer à autrui fait en revanche partie des choses qui nous empêchent d’être heureux.

Pour contrer cela, rappelez-vous qu’entre vous et la personne avec qui vous vous comparez, il y a bien trop de différences dans ce que vous avez vécu, et trop de choses que vous ignorez à propos d’elle. Il est donc inutile de vouloir se comparer, alors cessez-de le faire.

8. Vous ruminez le passé ou vous anticipez l’avenir

La rumination mentale est un véritable fléau. Cela peut devenir un état pathologique qui conduit à la maladie de l’âme et à celle du corps.

Pour ne pas devenir victime de la paralysante rumination, nous devons pleinement accueillir, quel qu’il soit, heureux ou malheureux, agréable ou douloureux, l’événement qui se présente et le vivre instantanément, de bout en bout, en nous-mêmes.

Source : La Presse Galactique.  et  themindunleashed.org

Claire C.

8 réflexions au sujet de « 8 signes que votre ego est hors de contrôle et comment l’apprivoiser »

  1. gringo

    encore du n’importe quoi… sur quelle étude vous vous êtes basée pour établir ces critères ??? autant dire c’est vous qui jugez les gens sans même les connaître !

    Répondre
  2. gringo

    votre site est devenu nul à force de promouvoir le  »new age  » sous une couverture de spritiualité !!! il n’y a rien de spirituel en voulant faire le lavage de cerveau des gens. regardez vos articles, il n’y a personne qui commente à part ceux qui vous dénoncent. il est temps de changer d’attitude sinon changer vos rédacteurs !

    Répondre
  3. gringo

    pourquoi vous ne traitez pas les problèmes d’actualité ??? homosexualité, drogue, chomage, crise financière, terrorisme d’état, guerre, colonialisme ??? où sont vos analystes et vos solutions ??? hein… vous enfoncez la tête dans le sable quand vous entendez ça ! excusez-moi mais vous êtes loin, très loin de la réalité. y a qlq chose qui cloche et ce n’est certainement pas mon égo mais le votre !

    Répondre
  4. Elo

    Pas commentaires ? Voila le mien :

    Je trouve au contraire l’article extrêmement bien écrit et il aborde des problème auxquels nous sommes TOUS confrontés en tant que terriens. Si vous voulez entendre parler de problème tels que la drogue ou la crise financière, je ne crois pas que c’est sur ce site qu’il faille venir… Le but ici et d’en apprendre plus sur soi-même et de mieux réussir son expérience terrestre.
    J’aimerai par ailleurs savoir ou vous voyez du « lavage de cerveau » ; c’est à chacun de travailler sur sa personne, c’est ce que revendique l’article.
    En bref, je trouve vos commentaires totalement inappropriés.

    Répondre
    1. Charline

      Bien d’accord avec vous, Elo, de plus, ceux qui n’acceptent pas ce genre de remarque sont ceux qui n’acceptent pas leurs propre part de responsabilité. Nous sommes humain et de ce fait, nous avons plus ou moins un ego surdimensionné.

      Répondre
    2. Medjahed Frédéric

      Bonjour
      Je ne pense pas que l’on doive travailler sur sa personne , pour accréditer aux yeux des autres une image de quelqu’un que nous ne sommes pas ! à défaut d’avoir un EGO surdimensionné je sais parfaitement ce que je veux dans la vie et je suis sûr quand au fait de pouvoir y parvenir .
      Parlez plutôt de ceux qui ont un EGO tellement surdimensionné qu’ils se permettent de détruire la vie et les rêves des autres , par des humiliations et rabaissement que même un trisomique pourrait comprendre , ces personnes au QI faible se prêtent des compétences qu’elles n’ont pas , et bien moins intelligentes elles s’octroient le droit de juger les autres .
      A titre personnel mon EGO ne m’étouffe pas je suis plutôt d’un naturel altruiste , mais je ne vous cache pas que l’attitude du peuple de la bonne pensée , fais que ce n’est pas mon EGO qui prends le dessu mais plutôt une rage absolue de leur montrer que ce que je dis je suis capable de le faire si on me laisse tranquille et si on me laisse les moyens de mettre en oeuvre mes projets HUMBLES .
      Conclusion personnelle , les gens !!!! ils font comme moi !!!ils se débrouille !! à contrario je ne permets pas que l’on humilie mes rêves utopiques Réalistes !!!

      Répondre
  5. le type énérvé par les débilos du net.

    c’est quoi votre soucis a raler ?  » il n’y a personne qui commente à part ceux qui vous dénoncent  » non moi je dirais, personne commente a pars les gens frustré ayant un soucis d’ego ? gringo nan mais serieux ? le type il en a peut etre marre de relayers des infos qui foute le morale en l’air et déjà relayé par x chaine d’info débile ? vous été lavé du cerveau, vous pouvez pass vous empêchez de ralez, faut pas croire, si les gens commenta pas, c’est que soit il on bien aimer, et ils passe a autre chosen soit il s’en tapent et vivent leur vie. vous vous ete frustré en faite.

    Répondre
  6. HP

    Je trouve l’article écrit par Inelia Benz très intéressant, équilibré, plein de sagesse et d’amour.
    Il s’adresse bien sûr à ceux qui ont la conscience qu’il est nécessaire de faire un travail sur soi.
    Ceux-là même qui ne le comprennent pas, réagissent, c’est normal.
    C’est toujours paniquant de s’apercevoir un jour que notre personnalité est un agrégat d’idées préconçues, donc rien.
    Mais cette découverte est salutaire parce qu’elle nous permet de définir enfin ce que nous ne sommes pas et percevoir la lueur de ce que nous sommes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *