Vaincre la crise de la quarantaine : trouvez-vous au lieu de fuir

de | 29 septembre 2018

crise de la quarantaine

Image crédit : Artiste Tomasz Alen Kopera – alenkopera.com

Vaincre la crise de la quarantaine : trouvez-vous au lieu de fuir

Nous sommes nombreux à vivre ce que nous appelons une crise de la quarantaine. Qu’est-ce que cela signifie réellement ? Pour beaucoup de gens, cela signifie qu’ils ignorent leur système de guidage interne depuis longtemps, qu’ils ont désormais besoin de libérer toute la pression accumulée. Si vous niez, ignorez vos désirs intérieurs, ceux-ci peuvent se manifester sous forme d’une « crise de la quarantaine ».

Cela peut se manifester par le sentiment d’être perdu et un profond désir de changer radicalement de style de vie. Si vous êtes malheureux avec votre partenaire ou que vous gardez quelque chose pour vous depuis un moment, cela finira par remonter à la surface.

Une crise de la quarantaine classique comprend les phases suivantes :

* La première phase est appelée l’état de déni. Les gens se retirent de la vie de famille et s’inquiètent beaucoup dans cette phase.

* La deuxième phase est lorsque les gens deviennent agités et irritables.

* La bombe est lâchée dans la phase suivante de la vérité, et on rencontre la confrontation. Parfois, il y a une rechute lors de la phase de colère.

* La dépression est la phase suivante, avec toutes les émotions négatives que cela entraîne. Rien n’a de sens.

* Les gens commencent à deviner ce qui est arrivé et quelles sont les conséquences dans la phase de réflexion.

* La phase d’acceptation implique la repentance des personnes, dans laquelle on évalue les phases précédentes et on redémarre notre vie.

Il est important d’être là pour votre partenaire s’il traverse cela, mais méfiez-vous de la spirale destructrice.  Choisissez l’amour à la douleur. Cela ne peut être que lorsque deux personnes arrêtent de se fuir , et qu’elles prennent tout le temps de dire ce qui est nécessaire pour une nouvelle voie pour évoluer.

D’abord, vous devez vous débarrasser des « vieux bagages ». Accordez-vous mutuellement du temps et de l’espace pour travailler sur vos propres douleurs, et gardez à l’esprit ce que chacun de vous fait pour cela. Soyez suffisamment mature pour vous regarder clairement.
Il est important d’être capable de dire « je suis désolé » et de savoir quand il faut dire « j’ai fait fausse route » ou « Je vois que je t’ai beaucoup blessé ». Ce sont tous des exemples d’une maturité affective.

L’immaturité émotionnelle est: Pousser l’autre personne à se sentir coupable ou à penser que tout est de sa faute. Ne pas être capable de dire « Je suis désolé » pour son comportement. Fuir les confrontations. Fuir les émotions. Choisir la route apparemment facile et tricher lorsque les choses deviennent difficiles. C’est ne pas être capable de réfléchir à votre comportement après avoir parlé à plusieurs reprises de votre crise de la quarantaine et toujours fuir votre situation.

L’incapacité à réconforter une personne émotive, ne pas être capable de faire preuve d’empathie avec les émotions des autres, ne pas prendre la responsabilité de vos relations et rendre l’autre personne responsable peut aussi être le début d’une crise de la quarantaine. Ce sont les émotions enfouies qui finissent par refaire surface.

Être amoureux peut ressembler à la haine, la haine peut ressembler à l’amour. La jalousie peut ressembler à la peur et toutes les expériences émotionnelles peuvent être « perturbées».

Une chose importante à retenir est de vous relier à la terre. Restez aussi calme que possible. Ne créez pas d’excès, revenez à l’essentiel. Méditez pour vous recentrer sur vous-même. Mangez sainement et vivez sainement (faites du yoga, prenez des suppléments et des superaliments, par exemple).

Allez au lit tôt et levez-vous tôt.  Concentrez-vous sur le travail et votre vie de famille et faites des choses amusantes avec vos amis.

Il est essentiel que vous traversiez votre dépression, votre burn-out, votre deuil ou votre crise de la quarantaine, vous ne devez pas l’éviter! Creusez profondément dans ces émotions jusqu’à ce que vous puissiez vraiment les affronter.

Soyez ouvert, soyez émotif, et montrez ce qui se passe à l’ intérieur de vous. Ne fuyez pas quand les choses deviennent accablantes et mettez fin à ces conversations difficiles lorsqu’elles surgissent. Soyez mature, positif et émotionnellement compréhensif.

Lorsqu’il y a une véritable volonté, vous pouvez vraiment travailler sur vous-même. Et dans cette grande clarté, votre partenaire vous donnera le temps et l’espace nécessaire pour vous guérir et que vous soyez à nouveau ensemble.

Il faut être deux pour danser le tango.

À propos de l’auteure:

Leda

Leda est écrivaine, conférencière, journaliste, chanteuse, et Coach de « the New Energy ». Elle est spécialisée dans l’hypersensibilité, les relations d’âmes sœurs et de flammes jumelles, le nettoyage du Karma, la thérapie de régression, et les méditations personnalisés. Elle a décidé de guider vers un nouveau changement global.

Elle essaie de vous reconnecter avec votre voix intérieure et l’essence unique de la maîtrise de soi et l’amour-propre. Elle appelle ainsi sa mission «New Energy » Vous pouvez retrouver son site Web à l’adresse suivante:

www.enlighteningmedia.com

Enlightening Media Facebook

Une réflexion au sujet de « Vaincre la crise de la quarantaine : trouvez-vous au lieu de fuir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *