Ce marin va vous montrer une astuce simple de survie si vous vous noyez

de | 16 novembre 2015

survie

Ce marin va vous montrer une astuce simple de survie si vous vous noyez

Je sais nager et je suis vraiment bon dans ce domaine, mais cela ne signifie pas que je ne pourrais pas me retrouver dans une situation où je pourrais me noyer. Vous pouvez avoir un accident de bateau et vous retrouver à l’eau sans gilet de sauvetage ou être pris dans un flot de retour. On peut vous venir en aide, mais vous devez savoir comment éviter la noyade.

Mike le marin est là pour sauver la situation! Il va vous montrer comment survivre en cas de noyade. Cela peut sembler un peu étrange au début, mais les résultats sont étonnants.

Voici quelque chose que nous devrions tous apprendre en cours de natation.

Astuce simple de survie vidéo:

 

Claire C.

6 réflexions au sujet de « Ce marin va vous montrer une astuce simple de survie si vous vous noyez »

  1. antidesch

    Facile pour quelqu’un qui sait nager et qui n’a pas peur de l’eau mais pour une personne qui est terrifié et qui panique quand elle n’a pas pied ces explications ne servent à rien.

    Répondre
  2. Azarias

    C’est purement génial ! Merci !

    Le mode d’emploi est simple. Rester calme et ne pas se fatiguer. Donc penser à se reposer après un mouvement nécessitant un peu d’effort.

    1°) retirer son pantalon

    2°) nouer l’extrémité des jambes avec un « double noeud ». Bien serrer.

    3°) passer sa tête entre les jambes nouées, le noeud derrière la tête et la face avant du pantalon devant soi et orientée vers le ciel. Ce, afin de ne pas perdre l’instrument de survie et de pouvoir alors fermer un maximum d’orifices (braguettes, boutons, etc…) qui permettront de garder l’air plus longtemps.

    4°) retourner le pantalon pour le réenfiler cette fois-ci « cul » vers le ciel, le noeud toujours derrière la tête.

    5°) En tenant le pantalon par son arrière (qui se trouve désormais au-dessus puisqu’on l’a retourné au point 4), maintenir le pantalon ouvert sous l’eau, casser sa main libre et taper l’eau à proximité (trois fois suffisent) pour faire entrer de l’air par l’ouverture du pantalon.
    Et voilà un gilet de sauvetage de fortune.

    Bien sûr l’air finira par s’échapper. Il faudra donc régulièrement refaire entrer de l’air dans le pantalon. Mais en termes d’effort c’est incomparablement moins coûteux qu’un mouvement de sustentation par les jambes. Par ailleurs la position du marin est excellente. Grâce au gilet il peut se mettre sur le dos en croisant ses pieds, les jambes repliées vers le gilet, ce qui le fatigue le moins possible.

    Le mieux est de faire l’essai en conditions réelles. Par exemple au bord de la plage cet été.

    Répondre
  3. Inconnu

    on est tjrs habillé dans l’eau c logique ^^… on a tjrs une veste aussi …… donc ça vaut rien pour ceux qui sont à la plage… à moins d’avoir un maillot genre voile de bateau ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *