in

Si vous vous abandonnez complètement au moment présent, vous vivez plus pleinement l’instant

Partagez cet article
Annonce

« Si vous vous abandonnez complètement aux moments qui passent, vous vivez plus richement ces moments. » ~Anne Morrow Lindbergh

Il fut un temps où j’étais très angoissée et désespérée.

Étant donné que je me sentais incomprise dans certaines de mes relations, je menais des batailles tout en sachant que je ne gagnerais pas et n’envisageais de lâcher prise qu’après une mini rupture émotionnelle.

Annonce

J’avais besoin de m’épuiser pour lâcher prise. 

J’avais besoin de désamorcer complètement ma détresse pour me donner un peu de paix. Même si je ne l’admettais pas, j’étais accro au drame. Je me sentais soulagée une fois que j’avais craqué.

La plupart du temps, je portais mon angoisse en moi, comme une épaisse couche de tensions juste sous la surface. J’étais un volcan en constante ébullition, impatiente d’entrer en éruption.

Mes cicatrices

Je ne me bats plus dans la vie de cette manière, mais il y a des moments où je ressens un sentiment d’urgence omniprésent, un sentiment de nervosité de bas niveau qui est atténué mais pas complètement éliminé par la méditation ou la relaxation.

C’est généralement lorsque les responsabilités et les délais s’accumulent, je crains de ne pas réussir à tout faire.

Mais le fait est que j’y arrive toujours. Et ce n’est généralement pas à cause de l’inquiétude, d’une analyse excessive ou de tout autre type d’activité mentale stressante.

Annonce

Les choses se font parce que j’en suis capable, pas parce que je me bats pour les terminer.

Ce que j’ai appris, c’est que l’abandon ne doit pas nécessairement suivre une bataille. Il n’a pas à être forcément un effet secondaire de l’épuisement d’une manière ou d’une autre, mental, physique ou émotionnel.

L’abandon est un choix qui rend les choses plus simples pour entretenir un sentiment de calme intérieur qui peut nous faire traverser même les circonstances les plus difficiles.

C’est choisir de ne pas créer de drame là où il n’y en a pas besoin, et de réaliser que la vie ne doit pas ressembler à une série de conflits et de crises.

C’est abandonner le besoin de contrôle et réaliser que, quoi qu’il arrive, tout ira bien.

Il est plus facile de dire « Restez simple » que de le faire réellement, ironiquement, car il faut des efforts pour arrêter de faire autant d’efforts – pour s’abstenir de tourner en rond dans notre tête et simplement prendre la vie comme elle vient à nous.

La bonne nouvelle est que nous avons d’innombrables occasions de pratiquer la simplicité.

Cela aide quand nous nous en souvenons : notre pouvoir n’est pas dans notre capacité à combattre la vie. Mais dans notre capacité à reconnaître quand nous n’avons pas à lutter.

Annonce

Publié par Virginie V

Désireuse d’apporter ma pierre à l’édifice de la spiritualité et de la pleine conscience, j’ai récemment décidé d’écririre par passion et ESM a accepter de publier mes textes. Grâce à mes connaissances, j’espère pouvoir sensibiliser les gens ainsi que faire évoluer la mentalité des gens et ainsi embellir le monde. Mes sujets de prédilection : spiritualité, chakras, méditation, pleine conscience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ils parleront de votre passé, chaque fois qu’ils ne supportent pas leur présent

horoscope

Horoscope du Dimanche 24 Octobre 2021